En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

02.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 9 heures 35 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 12 heures 49 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 14 heures 2 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 15 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 16 heures 42 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 18 heures 12 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 19 heures 43 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 20 heures 50 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 21 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 22 heures 12 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 10 heures 30 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 13 heures 30 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 14 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 16 heures 33 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 17 heures 1 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 18 heures 27 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 20 heures 34 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 21 heures 51 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 22 heures 23 min
© AFP
© AFP
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

Publié le 07 décembre 2019
Christine Kerdellant publie "De Gaulle et les femmes" chez Robert Laffont. Les idées fausses abondent lorsque l'on évoque les relations de Charles de Gaulle avec la gent féminine. Plus féministe qu'on ne le croit, ce président qui aimait les femmes a aussi accordé aux Françaises le droit de voter, de détenir un carnet de chèques ou de prendre la pilule. Extrait 1/2.
Christine Kerdellant est journaliste économique et directrice de la rédaction de L'Usine nouvelle. Elle a été directrice adjointe de la rédaction de L'Express et directrice de la rédaction du Figaro magazine. Elle a écrit une quinzaine d'essais et de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christine Kerdellant
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christine Kerdellant est journaliste économique et directrice de la rédaction de L'Usine nouvelle. Elle a été directrice adjointe de la rédaction de L'Express et directrice de la rédaction du Figaro magazine. Elle a écrit une quinzaine d'essais et de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christine Kerdellant publie "De Gaulle et les femmes" chez Robert Laffont. Les idées fausses abondent lorsque l'on évoque les relations de Charles de Gaulle avec la gent féminine. Plus féministe qu'on ne le croit, ce président qui aimait les femmes a aussi accordé aux Françaises le droit de voter, de détenir un carnet de chèques ou de prendre la pilule. Extrait 1/2.

Ses rapports avec deux célébrités ont alimenté la rumeur, parce que leur beauté l’avait fasciné et qu’il ne s’en était pas caché : Jackie Kennedy et Brigitte Bardot. Au début des années soixante, il était aussi tombé sous le charme de la princesse Grace de Monaco et de la jolie reine de Thaïlande, Sirikit, mais cela a été moins commenté. 

Jackie rencontre pour la première fois de Gaulle en mai 1960. Il est en visite officielle à Washington, invité par son  homologue Eisenhower. C’est à l’ambassade de France qu’il est présenté à Jackie Kennedy et ils bavardent pendant une dizaine de minutes ; JFK, ce jour-là, est en campagne dans l’Oregon. La future première dame, très francophile, lui dit combien « Jack » l’admire et elle lui raconte sa propre histoire, son huitième de sang français. Elle lui raconte que l’année d’études qu’elle a faite en France en 1949-1950, à l’université de Grenoble, puis à la Sorbonne, a été « la chance de sa vie ». Elle apprécie la littérature, l’histoire, la haute couture et les arts français. Avant son mariage, en 1953, Jacqueline Bouvier prétend avoir envoyé une lettre à de Gaulle pour lui dire qu’il était son héros. 

« De Gaulle était mon héros quand j’ai épousé Jack », répétait-elle en 1964, dans un entretien avec le réalisateur John Schlesinger, quatre mois après l’assassinat de JFK. Deux ou trois ans après son mariage, on lui avait offert un caniche qu’elle avait baptisé de Gaulle, alors que le général vivait sa traversée du désert, ce qui, aux yeux de la belle Américaine, le rendait encore plus romantique : « J’adorais la prose de certaines parties de ses Mémoires et l’idée de cet homme retiré dans une forêt sinistre avant de revenir… » 

Lors de leur entretien à l’ambassade de France, elle lui confie que son mari aussi a lu les Mémoires de guerre, et qu’il a été fasciné par les premières lignes : « Toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France… » Une phrase que de Gaulle a pourtant, en partie, empruntée à Maurice Barrès, qui écrivait en 1921 dans ses Cahiers : « Donner de la France une certaine idée, c’est nous permettre de jouer un certain rôle. » JFK a tellement aimé la formule que pour annoncer sa candidature, il l’a paraphrasée à son tour : « J’ai conçu une image de  l’Amérique… » 

La connaissance réciproque s’approfondit lorsque le couple le plus glamour du monde débarque à Paris le 31 mai 1961 pour un voyage officiel. John Kennedy est président depuis quatre mois, de Gaulle au pouvoir depuis deux ans et demi. Le général donne l’impression, rapporte André Malraux, d’« accueillir un neveu qui a réussi ». Quand le jeune homme l’interroge sur ses relations avec Churchill et Roosevelt, l’homme du 18 juin lui répond : « J’étais toujours en désaccord avec Churchill, mais nous trouvions toujours un accord. Je n’étais jamais en désaccord avec Roosevelt, mais nous n’avons jamais pu trouver un accord. » 

Cependant, c’est Jackie seule – ses tenues, ses chapeaux, ses yeux rieurs, ses trente et un ans – qui fait la une des médias.

John en a pris son parti : « Je ne pense pas qu’il soit superflu que je me présente : je suis le type qui accompagne Jackie Kennedy », lance-t-il avec humour lors de sa première conférence de presse. Jacqueline a du sang français, et des parents éloignés sont montés de Pont-Saint-Esprit, dans le Gard, pour saluer la cousine américaine !

La grâce de Mme Kennedy

Très vite, le général montre qu’il est sous le charme de la première dame. « La grâce de Mme Kennedy effacera tout cela ce soir », glisse-t-il à Malraux à la fin d’une réunion houleuse. Lors du premier déjeuner à l’Élysée, elle le bombarde de questions sur Louis XVI (« Qui sa fille a-t-elle épousé ? », « Le duc  d’Angoulême a-t-il eu des descendants ? »), puis sur Napoléon, Joséphine… et de Gaulle n’en revient pas : « Mme Kennedy connaît mieux l’histoire de France que la plupart des  Françaises ! » glisse-t-il à JFK. Elle, de son côté, minaude : on peut « demander tellement de choses à de Gaulle, sans s’en tenir uniquement aux choses évidentes ». Elle juge le président français très courtois, très galant avec les dames. Au château de Versailles, dans la galerie des Glaces éclairée aux bougies, il a pris son bras pour la conduire vers la table du dîner et Jackie, sublime dans sa robe brodée, s’est crue « transportée au ciel ». « Je sais que je l’intéressais », dira-t-elle plus tard. Sa belle-mère, Rose Kennedy, est même convaincue que « de Gaulle a été amoureux de [s]a belle-fille pendant quarante-huit heures au moins ». Le garde du corps de Jackie, Clint Hill l’a confié à Olivier O’Mahony, le chef du bureau américain de Paris Match, en 2012 : « Je n’oublierai jamais les regards fascinés que lui lançait Charles de Gaulle lors du dîner.

Extrait du livre de Christine Kerdellant, "De Gaulle et les femmes", publié chez Robert Laffont. 

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

02.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires