En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

03.

Cette grande bouffée d’air marin que vous respirez est probablement pleine de particules de microplastique

04.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

05.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

06.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

07.

Face à la Chine : l’Occident oublie les éléments qui nous avaient permis de gagner la guerre froide

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Ce que la redoutable efficacité vietnamienne face au Coronavirus pourrait nous apprendre pour faire face à une potentielle 2eme vague (et ce dont nous ne voulons surtout pas...)

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

05.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 23 min 31 sec
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 48 min 59 sec
décryptage > Economie
Automatisation

Post-pandémie : cette fois-ci, les robots pourraient vraiment remplacer de très nombreux emplois salariés

il y a 1 heure 12 min
light > Culture
Visites
Déconfinement : quels sont les musées français qui ont rouvert ?
il y a 17 heures 35 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"
il y a 18 heures 44 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Les premiers stades de la formation d'une planète observés en direct ; Le Pentagone rend public huit rapports de rencontres avec des « phénomènes aériens inexpliqués »
il y a 21 heures 39 min
pépites > International
Confrontation
Le ministre chinois des Affaires étrangères estime que son pays est "au bord d'une nouvelle Guerre froide" avec les États-Unis
il y a 22 heures 34 min
décryptage > International
Accalmie

Téhéran-Washington : Le calme d’après ou d’avant la tempête ?

il y a 23 heures 50 min
décryptage > High-tech
Volontariat

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

il y a 1 jour 11 min
décryptage > Société
Tentation liberticide

Covid-19 : une nouvelle servitude volontaire

il y a 1 jour 31 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 47 min 9 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 1 heure 40 sec
pépite vidéo > International
Add Oil
Hong Kong : les manifestations reprennent, cette fois contre un projet de loi sur la sécurité imposé par la Chine
il y a 17 heures 3 min
pépites > Economie
Puits sans fond
La dette française dépassera "très certainement" 115% du PIB en fin d'année
il y a 18 heures 6 min
light > Culture
On ira tous au paradis
Le romancier et parolier Jean-Loup Dabadie est décédé
il y a 18 heures 55 min
pépites > Politique
Duo
Popularité : Macron en baisse, Philippe en hausse
il y a 22 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Soifs d’amitié

il y a 23 heures 41 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Cette grande bouffée d’air marin que vous respirez est probablement pleine de particules de microplastique
il y a 23 heures 59 min
décryptage > International
Animal social

Les années 2020, nouvelles années folles ?

il y a 1 jour 17 min
décryptage > International
Confrontation

Face à la Chine : l’Occident oublie les éléments qui nous avaient permis de gagner la guerre froide

il y a 1 jour 38 min
© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

Publié le 05 décembre 2019
La vie économique est faite de rationalité et d’irrationalité. Lorsque cette dernière prend le dessus, il convient de lui répondre de manière positive en redoublant d’optimisme. Un optimisme fondé non seulement sur la réalité et les acquis de l’expérience mais aussi une foi profonde en ses propres capacités.
Olivier Dassault est un homme politique français, fils de Serge Dassault. Il est actuellement député LR de la première circonscription de l'Oise et Président du conseil du groupe Dassault.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Dassault
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Dassault est un homme politique français, fils de Serge Dassault. Il est actuellement député LR de la première circonscription de l'Oise et Président du conseil du groupe Dassault.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vie économique est faite de rationalité et d’irrationalité. Lorsque cette dernière prend le dessus, il convient de lui répondre de manière positive en redoublant d’optimisme. Un optimisme fondé non seulement sur la réalité et les acquis de l’expérience mais aussi une foi profonde en ses propres capacités.

« Nos modèles économiques n’ont jamais été vraiment assez bons pour appréhender un processus guidé en grande partie par un comportement irrationnel. » disait Alan Greenspan.

Ce processus c’est celui de la formation des prix des actifs financiers sur le marché. Le propos ici n’est pas de disserter sur le fait de savoir si les néoclassiques ont raison ou non mais plutôt de souligner l’importance de la part psychologique de l’économie, cette irrationnalité qui, pour ces derniers, ne devrait pas avoir droit de cité et aucune incidence sur les marchés. 

Malheureusement si, jour après jour, les acteurs économiques entendent et répètent ensuite que la récession est à nos portes, celle-ci commence à ressembler à une prophétie autoréalisatrice. 

« J’ai appris que pour être prophète il suffisait d’être pessimiste » écrivait la muse d’Aragon, Elsa Triolet, et ainsi les prophètes de malheur, qui le sont parfois à l’insu d’eux-mêmes, font s’amonceler les nuages noirs au-dessus de l’économie mondiale. 

Ils n’ont pas complètement tort, la dette des entreprises, la fragilité de nombreuses banques notamment européennes, un Brexit indécis, une guerre commerciale sino-américaine et désormais euro-américaine qui s’intensifie, la baisse de la croissance mondiale ; les causes potentielles sont nombreuses et les inquiétudes réelles. 

Pourtant, les réunions du G20 Finances et du FMI de la mi-octobre ont permis d’écarter une récession mondiale même si le « refroidissement » de l’activité économique mondiale est une réalité. 

Depuis peu nous savons que l’Allemagne a évité la récession de justesse, le Canada également. Un accord entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni, approuvé par le Parlement britannique est toujours possible, il existe un texte sur la table. L’issue de confrontation commerciale voulue par le Président Trump est aussi violente qu’elle est incertaine et peut-être résolue à l’Est et à l’Ouest rapidement. Le Président a démontré plusieurs fois sa plasticité et sa capacité à évoluer pour parvenir à une solution. Un rapport de Goldman Sachs récent se montre d’ailleurs optimiste pour l’économie américaine en 2020. 

En France aussi il faut faire preuve d’optimisme. Notre croissance prévue d’1,3% est supérieure à l’Allemagne et la dynamique de création d’emplois, 1 million depuis quatre ans dont 250 000 en 2019, sont autant de raisons de chausser, avec modération, les lunettes roses de l’optimisme. Il est ici question de l’optimisme « compagnon de l’effort » pour reprendre le mot de Léon Daudet et non d’optimisme béat et inactif et des efforts la France doit continuer à en faire. 

Ainsi l’optimisme économique devrait être « constitutionnalisé » pour que tous les présidents, peu importe d’où ils viennent, ne puissent jamais, pour des raisons de politique politicienne, remettre en cause le rôle essentiel de nos entreprises. 

L’optimisme était « la foi des révolutions » pour Bainville, il faut donc appeler à une révolution douce et pacifique, de celle qui permet de lutter contre les mauvais augures, de chasser les nuages noirs, de croire en nos forces et d’aller de l’avant. Nous sommes ce que nous faisons et nous réussirons si nous y croyons car, finalement, comme le disait Margareth Thatcher, « il n’y a pas d’alternative ». 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 05/12/2019 - 16:51
Eyes wide shut!
Voilà au moins la démonstration qu'on peut exceptionnel dans son domaine et aligner de gentilles niaiseries en politique.
cmjdb
- 05/12/2019 - 14:22
RECESSION
La situation doit être encore pire que ce que nous pouvions redouter , ou alors c'est un gag ! Où est la caméra cachée en pleine journée de grève nationale ?
Si nous résumons : une des plus grosses fortunes françaises, marchand d'armes dont le principal VRP est le ministre des affaires étrangères, lequel, Monsieur DASSAULT, Député votant les budgets , ne devrait pas ignorer l'état calamiteux de la France (Balance commerciale déficitaire, dette, déficit public, inflation des dépenses publiques, chômage, état de nos ponts de nos services publics, etc.. écrit que la seule solution est l'optimisme ! Vite un visa pour la Suisse ou un asile d'aliénés !
evgueniesokolof
- 05/12/2019 - 11:53
ah ah ah
Tout va très bien madame la marquise et les chevaux de monsieur Dassault aussi....alors pourquoi s'en faire.
Mr Dassault dépose une modeste crotte ( il n'est pas dispendieux et sait économiser ses mots en même temps qu'il nous dispense avec parcimonie une pensée que l'on devine immense)
Au fait....pourquoi Atlantico sert il de pot de chambre à ce monsieur....il doit bien avoir quelque valetaille qui profitera du ruissellement....Mais j'ai crainte de réveiller le comte de Rohan Chabot! par les temps qui courent , le CSA doit bien avoir quelque lettre de cachet...