En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

05.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

06.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

07.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > Environnement
Filière menacée
Pesticides : une dérogation accordée par le gouvernement pour sauver la culture de la betterave
il y a 4 heures 56 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 6 heures 12 min
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 8 heures 48 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 9 heures 52 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 13 heures 24 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 15 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 1 jour 2 heures
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 4 heures 2 min
Liban
Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions
il y a 5 heures 40 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un mineur de 16 ans mis en examen pour "destruction volontaire"
il y a 8 heures 6 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 9 heures 28 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 12 heures 57 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 13 heures 51 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 1 jour 2 heures
© DON EMMERT / AFP
© DON EMMERT / AFP
Environnement

COP 25 : l’heure est-elle venue de changer totalement de méthode politique pour casser notre impuissance à réduire les émissions carbones ?

Publié le 27 novembre 2019
Les Nations Unies, via le PNUE, viennent de publier un rapport sur les émissions de gaz à effet de serre. Afin de maintenir la hausse de la température moyenne globale en dessous de 1,5 degré d'ici 2100, les Etats devront se fixer des ambitions cinq fois supérieures.
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Nations Unies, via le PNUE, viennent de publier un rapport sur les émissions de gaz à effet de serre. Afin de maintenir la hausse de la température moyenne globale en dessous de 1,5 degré d'ici 2100, les Etats devront se fixer des ambitions cinq fois supérieures.

Vous ne connaissez peut être pas le PNUE, le programme des Nations-Unies pour l’Environnement, qui vit heureux et caché à Nairobi, et qui vient de sortir un rapport. Sur le climat bien sûr. En première page, la photo d’un paysage lunaire dévasté par des dizaines d’éoliennes avec comme légende : « En Roumanie des éoliennes qui produisent de l’énergie durable (sic)». Vous l’avez déjà lu cent fois, ce rapport: tout va mal, très mal, il ne nous reste plus que quelques jours pour empêcher la fin du monde, aux larmes citoyens ! qu’un CO2 impur abreuve nos sillons.

C’est qu’il résiste, cet ennemi public n° 1. Bien loin de diminuer drastiquement, comme on nous l’a triomphalement promis, juré, à la COP de Paris en 2015, les rejets de CO2 continuent d’augmenter. Ils augmentent même plus vite qu’avant 2015. De près de 1200 millions de tonnes (presque quatre fois les rejets annuels de la France) entre 2015 et 2018. Le coup de maillet vert de M. Fabius leur a donné de l’élan. Quand on y regarde de plus près, on voit que cette augmentation est entièrement le fait des pays hors OCDE, c’est à dire principalement des pays pauvres, et notamment la Chine et l’Inde. Dans les pays de l’OCDE, les rejets de CO2 ont pratiquement stagné. Ils ont un peu diminué dans certains pays, comme les Etats-Unis de l’horrible Trump, ou le Royaume-Uni, ou l’Allemagne, et ils ont légèrement augmenté dans d’autres, dont la France, la Roumanie (chère aux propagandistes du PNUE), l’Espagne, ou la Turquie.

L’explication est simple : les pays pauvres ne veulent pas réduire leurs rejets de CO2, et les pays riches ne le peuvent pas. Une image résume ce contraste : dans les trois ou quatre années à venir, la France va fermer ses quatre centrales à charbon; dans le même temps, la Chine va en ouvrir quatre cent; et cela fera 396 centrales à CO2 de plus.

Les pays pauvres le disent très clairement : leur priorité c’est réduire la misère, pas les rejets de CO2. Tous les PNUE du monde ont beau leur expliquer qu’ils ont tort, que l’éolien n’est pas plus cher que le charbon, et qu’il faut réduire sa consommation, ils n’en croient rien, et ils ont bien raison. Nos écologistes, contre tout bon sens, nous ont longtemps présenté la Chine comme un « pays modèle », qui montrait la voie en matière de lutte contre le climat ; ce contre-sens a fait sourire les Chinois, mais ne les a pas ébranlés.

Les pays développés, ou leurs dirigeants, préfèrent au contraire la réduction des rejets de CO2 à la réduction de la misère. Ils répètent en boucle que cela n’entraîne pas ceci. Mais ils se trompent. Les mesures anti-CO2 - de la taxe carbone aux renouvelables intermittents en passant par la chasse aux voitures - enrichissent les banquiers de la finance verte. Mais en augmentant le coût de la mobilité ou de l’électricité, elles frappent les plus pauvres d’entre nous. La révolte des gilets jaunes l’a bien montré hier, l’étranglement de l’industrie automobile le montrera demain. Lorsque les bobos prêchent le serrage de ceinture, il ne s’agit pas de leur ceinture, mais de celle des autres. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 27/11/2019 - 20:12
Je me marre
Je rigole... sauf quand je dois payer les taxes pour financer les subventions aux entrepreneurs privés qui se font des c*ouilles en or avec notre fric pour ériger des pylônes en béton, dont on se passerait bien.
C'est une évidence: il y aura toujours plus d'émission de CO². Le Barnum des COP et les voyages en bateau à voile de Greta n'y changeront rien.
Je me demande: pourquoi nos dirigeants se sont-ils fixés des objectifs impossibles à atteindre ? Ils sont cons ou ils nous prennent pour des cons ? Les deux, bien sûr.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 27/11/2019 - 15:56
L'heure est surtout venue
L'heure est surtout venue pour la petite Greta de partir sur son petit vélo, avec ses parents, les sacoches pleines de pillule contra eptives pour a'ler porter la bonne parole en Afrique et en Asie. Ce serait bien plus efficace que de continuer en Occident à faire des moulinets pour enfoncer des portes déjà ouvertes.