En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 12 min 25 sec
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 1 heure 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 4 heures 9 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 5 heures 24 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 6 heures 58 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 8 heures 48 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Social
Atlantico Business

Retraite : les partenaires sociaux ont négocié pendant 18 mois sans interruption pour en arriver aujourd’hui à exiger de tout remettre à plat. Mais qu’ont-ils fait pendant tout ce temps ?

il y a 9 heures 38 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 52 min 12 sec
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 2 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 3 heures 56 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 4 heures 30 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 6 heures 6 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 7 heures 20 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Environnement
Fibre sociale

Grève du 5 décembre : le conflit social sur les retraites place écolos & décroissants au pied de leurs 1001 contradictions

il y a 9 heures 45 min
© GEORGES GOBET / AFP
© GEORGES GOBET / AFP
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

Publié le 20 novembre 2019
Le dossier des retraites pourrait devenir un des dossiers sensibles sur le plan social avec une importante mobilisation syndicale à partir du 5 décembre prochain. Selon un rapport du Conseil d'orientation des retraites, le système par répartition serait fragile et devrait afficher un déficit abyssal en 2025.
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le dossier des retraites pourrait devenir un des dossiers sensibles sur le plan social avec une importante mobilisation syndicale à partir du 5 décembre prochain. Selon un rapport du Conseil d'orientation des retraites, le système par répartition serait fragile et devrait afficher un déficit abyssal en 2025.

Les retraites ont toujours constitué un point sensible des réformes portées (ou non, par crainte de soulèvements populaires) par les gouvernements successifs. Emmanuel Macron et Edouard Philippe n’échapperont pas à cette fatalité. Le rapport du Conseil d’Orientation des Retraites, publié aujourd’hui, et rédigé à la demande du Premier Ministre, met en lumière la fragilité du système actuel par répartition. Sans réforme (c’est-à-dire sans allongement de la durée de cotisation), il devrait rapidement prendre l’eau et accuser un déficit d’environ 20 milliards en 2025. Le casse-tête commence.

Plus que jamais, le gouvernement est confronté à la quadrature du cercle… des retraites. Et, en l’état, on perçoit mal comment il va s’en sortir sans dommage majeur. Disons même que nous pronostiquons une crise de régime majeur dont le dossier des retraites sera le principal catalyseur.

Sans système par points, les retraites sont de toute façon en danger

Beaucoup de détracteurs de la réforme par points préconisée par Emmanuel Macron plaident pour un statut quo. Petit problème : le Conseil d’Orientation des Retraites vient d’examiner l’avenir à court terme du régime général sans modification des paramètres actuellement en vigueur.

Le déficit du système de retraite sera compris entre 7,9 milliards et 17,2 milliards d’euros en 2025, date envisagée pour l’entrée en vigueur du futur régime « universel », selon le rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR) qui devrait être remis jeudi à Matignon et qu’a pu consulter l’AFP lundi.

Compris « entre -0,3 % et -0,7 % du PIB », le « solde financier du système » serait ainsi dans un ordre de grandeur proche de la prévision évoquée en juin dans le rapport annuel du COR, qui tablait alors sur un déficit d’environ 10 milliards d’euros (0,4% du PIB) à l’horizon 2022.

Autrement dit, si le statu quo devait s’installer en France, le déficit se creuserait rapidement.

Un allongement de la durée de cotisation apparaît donc inévitable, et dans des délais brefs. En soi, cette information n’est pas nouvelle. Elle était même tout à fait anticipable.

L’impasse politique du gouvernement devient préoccupante

Pour le gouvernement, la situation devient donc particulièrement tendue. Dans tous les cas, il faudra réformer.

Soit la réforme s’opère par une diminution générale des pensions, grâce à un calcul de la rente sur l’ensemble de la carrière et non sur les seules 25 meilleures années. Mais on voit mal comment, en l’état, ce projet très impopulaire pourrait passer.

Soit le gouvernement repousse son projet de réforme par points, et il lui faudra « durcir » les paramètres actuels en allongeant la durée de cotisation pour équilibrer les régies. Et là encore, compte tenu du déficit de popularité enregistré par l’équipe au pouvoir, une campagne en faveur du  « il faut travailler plus longtemps » risque de susciter pas mal de remous.

Bref, de deux maux, il faudra choisir le moindre.

La convergence des luttes annoncée pour le 5 décembre

Dans cette affaire, Macron s’est mis tout seul dans sa seringue. En annonçant un dépôt de loi pour la réforme des retraites en fin d’année 2019, puis à l’été 2020, il choisit lui-même de se mettre sous une pression bien téméraire. Or on voit mal les bénéfices qu’il peut désormais escompter de cette théorie selon laquelle il faut « accélérer les réformes ».

La hâte du président à réformer a en effet nourri la colère des organisations syndicales qui se coalisent désormais pour bloquer le pays. Malgré les gesticulations du Président pour désamorcer la crise (notamment en invoquant l’improbable clause du grand-père), tout  indique que la colère, qui ne demande qu’à s’exprimer et à souffler, secouera fortement les rues et ébranlera fortement la stabilité gouvernementale.

Le phénomène risque d’être d’autant plus violent que la convergence des luttes pourrait s’opérer : Gilets Jaunes, soignants, étudiants, pourraient rejoindre les cheminots et les traminots. Sans compter les enseignants, qui découvrent que la réforme par points minorera leur retraite de 30%.

Une solution : faire payer les entreprises ?

Face à la montée des colères dont Macron perçoit intuitivement la violence à venir, la tentation se fait jour de faire payer les entrepreneurs. Des élus du MODEM et de l’UDI, pour sauver ce qui peut l’être encore, appellent à tenir une conférence sur les salaires. L’opération serait simple : on conserve des dépenses publiques exorbitantes, on ne réforme rien, et on demande aux entreprises de payer les pots cassés.

Là encore, la solution paraît invraisemblable. Depuis François Mitterrand, la négociation annuelle obligatoire (NAO) contraint les entreprises de plus de 11 salariés de négocier les salaries chaque année.

On voit mal comment des élus et des syndicalistes pourraient, au nom de la démocratie sociale, remplacer brutalement celle-ci.

Vers un inévitable épisode de violence verbale et physique ?

Sur le fond, on voit mal comment Emmanuel Macron pourra échapper à son destin : celui d’un Président vilipendé pour sa volonté trop « velléitaire » de réformes. Au lieu de s’être immédiatement attaqué au maillon faible du dispositif, la dépense publique, Macron a voulu ménager les fonctionnaires et réformer à la va-comme-je-te-pousse le secteur privé.

Il a semé le vent, et risque bien de récolter la tempête. Nous pronostiquons un rejet violent de ses projets de réforme en décembre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vieux croco
- 20/11/2019 - 13:26
UDI + MODEM
C'est la bonne martingale pour faire des âneries surtout en compagnie d'un bataillon de relaps PS et LR . De l'autre côté un RN qui veut
la retraite à 60 ans !