En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 4 min 6 sec
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 1 heure 18 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 2 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 4 heures 22 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 4 heures 57 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 6 heures 33 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 9 heures 48 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 38 min 53 sec
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 2 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 4 heures 35 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 5 heures 51 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 9 heures 14 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Social
Atlantico Business

Retraite : les partenaires sociaux ont négocié pendant 18 mois sans interruption pour en arriver aujourd’hui à exiger de tout remettre à plat. Mais qu’ont-ils fait pendant tout ce temps ?

il y a 10 heures 4 min
© AFP
© AFP
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

Publié le 20 novembre 2019
Ça devait être la plus grosse introduction en bourse de l’histoire du capitalisme... L’ouverture du capital de l’Aramco, société pétrolière, va être compliquée et décevante pour les Saoudiens. Les investisseurs internationaux n’ont pas confiance.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ça devait être la plus grosse introduction en bourse de l’histoire du capitalisme... L’ouverture du capital de l’Aramco, société pétrolière, va être compliquée et décevante pour les Saoudiens. Les investisseurs internationaux n’ont pas confiance.

Depuis quelques jours, les dirigeants de l’Arabie saoudite savent qu’ils vont être obligés de revoir leurs ambitions à la baisse. L’introduction en bourse de l’Aramco, la société saoudienne chargée de l’exploitation du pétrole, se fera bien au mois de décembre, mais pas aux conditions espérées au départ. Il faut dire que depuis 2016, date à laquelle le projet avait été formulé, sa réalisation n’a pas cessé d’être reportée.

Pour les milieux financiers internationaux, cette opération devait être l’opération du siècle. Pour le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed Ben Salman dit « MBS »,l’ouverture du capital d’Aramco devait permettre de marquer le début de la transition de l’économie saoudienne vers une économie plus moderne, plus ouverte et surtout plus diversifiée. L’enjeu pour l’Arabie saoudite étant d’amorcer la sortie progressive de l’économie tout pétrole et de mettre en place progressivement un nouveau modèle de fonctionnement. 

L’Aramco produit plus de 10% du pétrole mondial et dégage un profit net supérieur à 110 milliards de dollars. Les milieux boursiers estimaient donc la valeur d’Aramco à plus de 2000 milliards de dollars, ce qui en faisait l’entreprise la plus chère du monde. Le prince héritier pensait alors lever 100 milliards de dollars et organiser l’opération à la bourse de New-York.

Aujourd’hui, il lui faut singulièrement déchanter. La période de souscription (ou de pré achat) des titres se terminera le 4 décembre et la fourchette de prix  sera comprise entre 8 et 8,50 dollars, ce qui ramène la valeur du groupe pétrolier aux environs de 1600 milliards de dollars.  Du côté du souverain, on escompte désormais que l’introduction en bourse qui sera limitée à 1,5 % du capital , permettra de ne drainer que 20 ou 25 milliards de dollars, ce qui est déjà considérable mais qui nous éloigne de l’objectif de 100 milliards fixé au départ. On sait enfin que pour éviter un fiasco annoncé, l’opération ne pourra pas avoir lieu à New-York mais qu‘elle sera ramenée à Riyad sur le Tadawul, le marché saoudien.

Alors cette introduction va encore rester certes la plus lourde de la planète depuis celle du chinois Alibaba. Mais le géant chinois, lui, s’était introduit à New-York avec une promesse plus raisonnable donc sans déception. 

Il est évident que MBS a au départ vu trop grand et surestimé l’accueil des investisseurs internationaux. 

A New-York et à Londres, les gérants de grands fonds tournent le dos à Aramco et refusent de s’y engager. D’abord parce que l’image de l’Arabie Saoudite ne leur paraît pas porteuse. L’affaire Khashoggi a laissé des traces.Les Américains ont du mal à oublier l'assassinat de ce journaliste arabo-américain, dans les locaux du consulat d’Arabie saoudite.Par ailleurs, le régime a du mal à convaincre le monde de sa volonté d’ouverture et de bienveillance sur le terrain des droits de l’Homme et encore moins des valeurs de la démocratie. Enfin, la mésentente des trois principaux princes qui règnent sur la région (Arabie saoudite, Abou Dhabi et Qatar) constitue une menace sérieuse sur l’équilibre et la stabilité de cette région. 

L’opération boursière finira donc par être souscrite par les Saoudiens eux-mêmes et les habitants des Emirats qui n’auront sans doute pas le choix. MBS a mis au pas les riches familles du royaume dès son arrivée. Il saura leur rappeler que leur devoir est aussi de casser leur fortune personnelle et de la mettre au service du pays. 

Cette opération est donc pleine d’incertitudes au-delà même de celles qui pèsent sur l’évolution des prix du pétrole. Indépendamment du prix du baril qui impacte directement la prospérité des pays du golfe et le profit d’Aramco, les associations d’actionnaires en Occident, les fonds de placement et de retraites s’interrogent sur les vraies raisons qu’ils auraient à investir dans le pétrole saoudien, pour financer la transition de l’économie du golfe, alors qu’ils doivent eux aussi investir pour financer la transition écologique en occident. 

Pour en savoir plus, regarder le doc vidéo disponible sur toutes les grandes plateformes et particulièrement Youtube : la guerre des princes.La guerre que se livrent la nouvelle génération de princes régnants en Arabie saoudite, aux Emirats d’arabes unis et au Qatar. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 20/11/2019 - 18:00
Et oui,
Les propriétaires et employeurs français n’ont pas confiance non plus! À juste titre la plupart du temps?
zelectron
- 20/11/2019 - 16:28
Les saoudiens sont des cancrelats avec taqiya exacerbée !
Pourquoi financer un pays venimeux hors de toute démocratie ?
il n'y a pas que les milieux boursiers qui sont suspicieux à l'égard des arabes (forts avec les faibles, faibles avec les forts)
ajm
- 20/11/2019 - 15:46
Opacité.
Il y a une opacité évidente des comptes de l'Aramco et surtout de l'état réel des réserves exploitables et exploitées.