En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 7 min 24 sec
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 1 heure 34 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 11 heures 7 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 12 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 16 heures 4 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 17 heures 42 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 20 heures 29 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 23 heures 49 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 1 heure 9 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 10 heures 33 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 11 heures 49 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 13 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 16 heures 13 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 18 heures 24 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 21 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 22 heures 22 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 23 heures 17 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 1 jour 7 min
© Reuters
© Reuters
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

Publié le 11 novembre 2019
La honte. La consternation. La fin d’un monde. Un monde dans lequel les technocrates avouent leur pillage de la démocratie, cette rapine inexorable et quotidienne, grâce à laquelle ils ont volé à l’élu, souvent incompétent, lâche ou absent, le pouvoir que nous, citoyens, entrepreneurs, lui avons confié.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La honte. La consternation. La fin d’un monde. Un monde dans lequel les technocrates avouent leur pillage de la démocratie, cette rapine inexorable et quotidienne, grâce à laquelle ils ont volé à l’élu, souvent incompétent, lâche ou absent, le pouvoir que nous, citoyens, entrepreneurs, lui avons confié.

Le technocrate Européen, comme le fonctionnaire de Bercy a compris, que face au vide politique, le pouvoir du technocrate l’emporterait et qu’il pourrait nous imposer sa vision du monde et particulièrement celle qu’il a de l’entrepreneuriat. La « petite phrase » de Mme Vestager, reflète l’incompétence de ces gratte-papiers de luxe dont la tête a enflé, au pays de la « crassocratie ». Ces territoires où la médiocrité ambiante, donne des « ailes aux borgnes ». La théorie de la gestion par la médiocrité a trouvé une occasion de plus de s’exprimer. Le niveau est tellement faible, que ceux qui sont un peu au-dessus du lot se croient tout permis. Audiard aurait dit cela mieux que moi « ils osent tout, c’est à cela qu’on les reconnaît ».

Pour conjurer ma consternation et ma rage, et suivre les conseils de mon « psy », j’écris pour me défouler et éviter de lancer une marche contre « l’EuroPhobie », certainement plus utile que les autres marches du moment. 

Je cite : « nous n’avons pas besoin de champions Européens ». « Ils existeront par la stimulation que créé la concurrence ». « Nous ne devons pas les biberonner ». 

En 3 phrases, la doxa Européenne est affichée, et nos étoiles en tombent. L’Europe avoue qu’elle est un continent du passé, de ce que Margrethe appelle elle-même de la « vieille école », celle qui fabriquait des champions, et devrait, selon elle, en avoir honte. Avec une telle amie à l’intérieur de l’Europe, nous n’avons plus besoin d’ennemis. La Chine et les USA, ont dû bien rire en lisant la presse il y a 10 jours. L’Europe n’aura pas de champions à opposer à leurs champions, qu’ils continuent, eux, si vieille école, à biberonner.

Alors passons quelques minutes à donner une petite leçon d’économie entrepreneuriale à une femme qui n’a jamais quitté les bancs des fromages publics et non concurrentiels, de sa vie.

Oui la Chine biberonne ses champions. On peut ne pas approuver la fermeture de ses frontières aux concurrents étrangers, quand cela l’arrange. Ce n’est pas très libéral certes, mais pour combattre dans l’arène libérale, il faut des combattants de taille. La Chine l’a compris. Elle les finance, les protège, les encourage, les « biberonne » puis les lâche à l’international. Une fois entraînés et musclés, prêts à courir plus vite que leurs concurrents occidentaux, ils foncent, sans protection cette fois, stimulés par la concurrence car en état d’y résister, pour conquérir le monde. 

Et ils y parviennent plutôt bien. Ali Baba, Tencent, Huawei, Xiaomi, Baidu…La liste est trop longue. Eh oui, à l’intérieur de la Chine, ils sont stimulés par la concurrence…..chinoise. Un marché sans foi ni loi, super agressif et sans pitié, que Kai Fu Lee appelle une économie de « Gladiateurs ». Mais cela se passe entre Chinois, Mme Vestager, au profit des Chinois. Le vainqueur de cette « boucherie » finalement libérale, sera du coup, un Chinois. Stimulé par « sa » concurrence, il sort grandit et vainqueur, comme un Européen pourrait le faire si on lui offrait des conditions identiques ou proches.

Oui, les USA biberonnent leurs entreprises. Par le « small business act » qui permet aux PME de devenir ETI et aux ETI de devenir mondiales, par la commande publique. Oui les USA biberonnent leurs entreprises, car elle y investit massivement, presque trop, si l’on considère les valorisations insensées, données à ses start-up. Oui les USA biberonnent leurs entreprises, car ils ont des « biberonnant » en chef, assez puissants pour suppléer à l’État quand il est défaillant. Aujourd’hui une partie de la R&D, médicale, spatiale, est le fait de milliardaires Américains, qui en font leur « new fronteer ». JFK en 2021 serait un entrepreneur. Bezos, Branson, Musk, financent à eux seuls, l’essentiel du rêve spatial américain. Et les Américains favorisent les Américains. Les diplomates Américains favorisent les entreprises Américaines. Oui, les USA biberonnent leurs entreprises. Et oui, Mme Vestager, ils sont peut-être vieille École, mais à ce jour, ce sont manifestement dans les vieilles écoles, qu’on fait la meilleure cuisine économique. 

Car Mme Vestager, que serait alors la « nouvelle école », la « nouvelle vague » si vous avez lu nos écrivains français ?

Sa nouvelle École serait l’école de la stimulation par la concurrence. Une École dans la cour de laquelle pourraient courir de jeunes start-up, en moyenne de 5 personnes, armées d’un PowerPoint, et qui seraient stimulées non par la commande publique, non par l’investissement massif, non par la coopération avec les grands groupes, non par une législation leur permettant de s’épanouir. Non, cela c’est « old school » selon elle. 

Non, Mesdames, Messieurs, ils seraient stimulés par « la concurrence » !! Un mot qu’elle connaît bien après l’avoir découvert, par hasard, dans un manuel un jour, puisqu’elle vient de passer, avec un courage admirable, il faut le reconnaître, 10 années à pourfendre les atteintes à la concurrence des GAFA et de les punir à coup de pénalités record. Pourquoi faisait-elle cela ? Car elle avait remarqué, dans un instant rare de lucidité économique, que la concurrence n’existait pas. Emportée par le succès de sa croisade, elle oublié au passage que ces milliards qui ont a à peine égratigné les GAFA, n’ont rien changé au terrain concurrentiel. Elle a dû oublier de regarder de sa fenêtre. Les GAFA ont été punis, mais la concurrence n’existe toujours pas. Les miettes ne font pas pousser les récoltes. Elles se transforment en poussière. Mme Vestager, pour que la concurrence soit stimulée, il faudrait qu’elle existe. Et qu’elle soit de taille. Une start-up à Powerpoint face à un Chinois ou Américain de l’ancienne École, termine mort ou racheté. Jamais stimulé. Le Powerpoint perd à tous les coups, comme les fichiers du même nom : Écrasé!!

Que proposons nous, nous les tenants de la « old school », les « nases » qui croient encore à un destin Européen ? En espérant qu’un Thierry Breton, puisse faire preuve d’entêtement et de lucidité, et nous suive sur ce plan :

  • Nous pensons qu’il faut une préférence Européenne. Oui. Une préférence. Pas interdire le marché comme la Chine ou la Russie. Mais une préférence.

  • Une préférence Européenne, qui s’exprime sur les achats publics, les investissements publiques, et même les achats privés. 

  • Une préférence Européenne, qui s’exprime par une législation qui favorise l’utilisation de la data, seule capable de générer les géants du futur (proche) dont nous avons besoin. Que la data soit protégée ? Oui, mais pas au point d’en empêcher les acteurs Européens, qui scellent leur destin par une impérieuse nécessité d’exister face aux USA et la Chine. Une charte purement Européenne d’utilisation de la data qui permette des exceptions au principe de protection.

  • Une préférence Européenne qui impose aux fabricants de smartphone, tablettes, PC, d’afficher en première page, en logiciel ou « app » par défaut, des sociétés Européennes. Et également une utilisation à minima pour les moyens de paiements, moteurs de recherche, logiciels, cloud…Européens.

  • Etc..

Restera à définir ce que signifie Européen, pour éviter que toutes les entreprises mondiales viennent acheter un siège ou une domiciliation. Les critères intégrant, comme pour l’analyse à laquelle se livre les impôts quand il s’agit de définir notre résidence fiscale, une logique de « faisceaux » convergents, devrait faire l’affaire. En mêlant des critères sur la détention du capital, le lieu de la R&D, le lieu de présence des centres de décision, l’indépendance des décisions, l’origine des actionnaires, le lieu de réalisation du chiffre d’affaire, nous devrions nous en sortir très bien.

Enfin, mettre en place une exonération fiscale et sociale, pendant 5 années, afin de compenser le déficit fiscal qui nous sépare des pratiques des GAFA ou des Chinois, serait de bon aloi. Tout cela est très peu conforme aux règles de l’OCDE ou de l’OMC ou même de l’Europe. Et alors ? Il ne s’agit pas de devenir les champions du respect de normes qui nous enferment dans notre tombe, mais au contraire de les mettre au service de notre réussite, de notre avenir, et finalement, de se caler sur ce que font nos concurrents. 

Et là, oui, je me sens stimulé par la concurrence. Quand je peux me battre à armes égales, Mme Vestager. Quand NOUS pouvons nous battre à armes égales. Venez nous voir, nous vous expliquerons l’entreprise, vous en sortirez peut-être « old school », mais nous vous garantissons une excellente éducation économique. Thierry Breton svp,voyons nous et si vous accédez à un poste qui n’aurait jamais dû être proposé à Mme Goulard de toutes façons, mais à de véritables connaisseurs de l’entreprise, travaillons ensemble. Stimulons l’Europe économique afin qu’elle reprenne une couleur politique !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires