En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

07.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 2 heures 10 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 3 heures 45 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 6 heures 30 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 6 heures 53 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 8 heures 14 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 9 heures 9 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 9 heures 26 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 9 heures 45 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 3 heures 6 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 4 heures 28 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 4 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 6 heures 34 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 7 heures 9 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 9 heures 32 sec
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 9 heures 33 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 9 heures 54 min
© Cole Burston / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© Cole Burston / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Atlantico-Business

Justin Trudeau garde le pouvoir mais pour quoi faire ?

Publié le 23 octobre 2019
Après une campagne électorale très tendue et un parti libéral qui a perdu la majorité, Justin Trudeau va néanmoins garder le pouvoir grâce à des alliances. Il va devoir, sans toucher à la politique d’immigration économique, gérer les effets du multiculturalisme.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après une campagne électorale très tendue et un parti libéral qui a perdu la majorité, Justin Trudeau va néanmoins garder le pouvoir grâce à des alliances. Il va devoir, sans toucher à la politique d’immigration économique, gérer les effets du multiculturalisme.

Le Canada a ceci de spectaculaire et d’exceptionnel, c’est qu’il a sans doute la politique d’immigration la plus généreuse et la plus efficace du monde en terme d’accueil.... C’est le diagnostic formulé par l’OCDE avant les élections, qui donnait au monde entier le Canada comme modèle.

La campagne électorale a montré que la politique d’immigration fondée strictement sur les critères économiques ne faisait pas débat, mais les effets induits du multiculturalisme commencent a faire problème dans certains Etats

Montréal, Québec. Vendredi 18 octobre, 10 heures du matin et avant - veille des élections législatives, dans le grand amphithéâtre d’une université au nord de la ville, 300 candidats à la citoyenneté vont recevoir des mains du représentant du ministre de l’immigration, le certificat qui atteste de leur citoyenneté canadienne, en attendant le passeport qu’ils devraient recevoir 3 jours plus tard. 300 nouveaux migrants venant du monde entier qui ont religieusement écouté le discours d’accueil de la juge au tribunal, elle-même citoyenne canadienne d’origine belge, puis tout le monde entonne l’hymne national.

Ces candidats devenus officiellement citoyens canadiens sont tous arrivés depuis 5 ans au moins. Les uns en touristes ou  étudiants, les autres pour travailler ce qu’ils n’ont pas cessé de faire. Et ils ont fini par demander le permis de résidence et le passeport canadien

Ce jour-là, l’ambiance était particulièrement joyeuse, festive, conviviale. Ces candidats avaient en moyenne entre 15 et 40 ans, ils étaient seuls ou en couple. Beaucoup venaient d’Europe, mais aussi d’Afrique, d’Amérique du sud, quelques uns d’Asie.  Beaucoup étaient sans doute chrétiens, juifs ou athées. Et beaucoup étaient musulmans puisque, , certaines femmes portaient le voile.

L’émotion de toutes cette diversité était visible et le moment des selfies passé, chacun se félicitait d’avoir été reçu dans la communauté canadienne et s’apparentait à fêter l’événement en famille, un peu comme dans un mariage.

Venant de Paris, ce climat paraissait quelque peu surréaliste. D’autant qu’à la fin de la cérémonie, chaque nouveau citoyen pouvait être reçu par des représentants de l’administration ou de grandes entreprises qui proposaient des jobs et des carrières.

« You ‘ve got the education .... We ‘ve got the jobs ! »c’est le slogan qui domine les campagne de recrutement ou de sélection des émigres .

Le Canada est en proie à une étrange maladie que le vieux monde a éradiqué mais qui persiste à faire des ravages du côté canadien des grands Lacs d’Amérique du nord. Cette maladie est le plein emploi maximum, ce qui oblige tous les employeurs à chercher des salariés partout. Lesquels sont particulièrement détendus quand la durée du chômage entre deux jobs dure rarement plus de 5 jours. Ca change tout ... Evidemment, le climat social et politique d’abord.

Alors quand une campagne électorale s’avère compliquée pour le pouvoir en place, on débat de tout sauf de l’immigration parce que tous les Canadiens font consensus autour de la politique conduite jusqu'à maintenant et fondée sur des critères purement économiques. L'immigration est gérée sous l'empire d’une logique de la demande.

Pour l’OCDE, cette politique est un modèle d’efficacité et un exemple pour tous les autres pays en proie aux états d’âme identitaire, qui ne savent pas ce qu‘est une immigration efficace et une politique d’intégration qui fabrique du lien social plutôt que de détruire la société.

Le Canada qui s’est construit sur l'immigration n’en a jamais eu autant besoin. Le territoire est immense, beaucoup plus que celui des Etats-Unis, mais avec une population réduite à 38 millions d’habitants. En 1970, il y avait encore 7 actifs pour un retraité. En 2030, le ratio peut tomber à 2 actifs pour 1 inactif. Autant dire que dans ces conditions, aucun système de retraite ne tiendra en équilibre. Les Canadiens, qui font peu d’enfants (comme partout en Occident), ont donc un besoin urgent d’immigrés,sinon c’est le déclin.

Depuis qu’il est au pouvoir, le parti libéral de Justin Trudeau a augmenté ses seuils d’immigration. Le nombre de résidents permanents dépasse les 330 000 par an. Normalement le gouvernement a prévu de le porter à 350 000 en 2021. Justin Trudeau ne changera pas son objectif. Il y a fort à parier que la coalition majoritaire avec laquelle il va gouverner ne lui demandera pas de changer cet axe stratégique.

L’immense majorité des Canadiens adhère et soutient cette politique. Pour une seule raison, c’est une immigration économique qui soutient la croissance du pays. Depuis quinze ans,60% des immigrés sont admis via un programme économique soit parce qu’ils ont trouvé un job avant d’arriver au Canada, soit parce qu’ils le trouvent en arrivant. 30 % sont admis dans le cadre d’un regroupement familial, 10% sont étudiants.

Cette immigration sélectionne les bénéficiaires selon un système très objectif de points qui correspondent à l’âge, l’éducation, la formation professionnelle, l’expertise, l’expérience, la maîtrise de l’anglais ou du français sans discrimination entre les deux langues officielles du pays. Il n’y a aucun critère de nationalité, pas de quota géographique, ethnique ou religieux.

Mais l’immigration joue un rôle de stimulant à l’innovation et à la création d’entreprise dans la mesure où certaines expertises (digitale par exemple) représentent plus de points que d’autres : les talents et les diplômes valent cher, mais les autodidactes, les entrepreneurs et les investisseurs ne sont pas exclus.

Quant aux formalités administratives elles sont réduites à leur plus simple expression.  Un visa de touristes suffit pour chercher un travail ou une entreprise qui va demander un permis de travail et qui l’obtient systématiquement en moins de 15 jours.

Les seuls migrants qui ont du mal à ouvrir les portes sont les demandeurs d’asile. Ceci dit, l’arrivée de Donald Trump aux Usa a changé la donne en renvoyant un nombre de migrants politiques anormalement élevé au Canada.

Hormis cette restriction, l‘OCDE  affirme que le Canada reste assez exemplaire par son niveau d’acceptation de l’immigration par sa population qui considère qu’elle est plutôt bien gérée.

La vie de tous les jours est sans doute plus compliquée dans la mesure où la population de certains quartiers où des communautés éthiques se sont rassemblées en grand nombre sont traversées de courants anxiogènes.

Les élites politiques veillent à ne pas favoriser la constitution de telles communautés et cherchent à concentrer leur efforts sur les migrants économiques, c’est à dire plus de 80 %.

La force du Canada est évidemment dans son immigration mais au-delà, la force du Canada est surtout dans l’expertise de ses migrants.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

07.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 23/10/2019 - 14:40
Donc
porteuses de voile en Europe, au Canada, aux US je ne sais pas, en Amérique latine ,non, en Chine, non, en Inde, ce n'est pas le même du tout, donc on peut dire non , bon, il y a de l'espoir , il suffirait d'un peu de fermeté chez nous, mais c'est ce qui manque le plus .
tubixray
- 23/10/2019 - 11:53
Nous avions Hollande
Ils ont Trudeau fils, un béat du multiculturalisme et islamo compatible.
Certes le Canada est une terre d'immigration et les demandeurs d'asile, venant d’Amérique du sud ont un avantage: celui d'être chrétiens. Enorme différence par rapport à la France!
Cependant, on y rencontre depuis des années des femmes habillées, comment dire, chaudement même en été ....