En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 5 heures 1 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 6 heures 43 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 9 heures 41 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 10 heures 43 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 12 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 13 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 15 heures 26 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 17 heures 4 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 6 heures 13 sec
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 8 heures 2 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 10 heures 13 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 11 heures 18 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 14 heures 12 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 17 heures 17 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Cour des comptes

Pourquoi le monopole de la Sécu est un échec

Publié le 10 octobre 2019
La Cour des Comptes a confirmé que le fragile échafaudage comptable de la sécurité sociale obtenu en 2018 se brise comme un château de cartes dans des proportions alarmantes.
Nathalie MP est née en 1962. Depuis 2015, elle tient Le Blog de Nathalie MP avec l’objectif de faire connaître le libéralisme et d’expliquer en quoi il constituerait une réponse adaptée aux problèmes actuels de la France aussi bien sur le plan des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie MP
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie MP est née en 1962. Depuis 2015, elle tient Le Blog de Nathalie MP avec l’objectif de faire connaître le libéralisme et d’expliquer en quoi il constituerait une réponse adaptée aux problèmes actuels de la France aussi bien sur le plan des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Cour des Comptes a confirmé que le fragile échafaudage comptable de la sécurité sociale obtenu en 2018 se brise comme un château de cartes dans des proportions alarmantes.

On a failli croire que notre fabuleux monopole de la sécurité sociale, celui que le monde entier nous envie, était en bonne voie de combler son célèbre « trou » financier. Après une réduction régulière du déficit annuel depuis 2010, le gouvernement, guilleret et inconscient, avait même prévu un retour à l’équilibre des comptes dès cette année. De quoi parader une fois de plus à propos de cet esprit de solidarité et de justice sociale qui serait la marque inégalée de la moralité supérieure du modèle français.

Rappelons-nous ce qu’écrivait Emmanuel Macron dans sa Lettre aux Français en janvier dernier :

« La France n’est pas un pays comme les autres. Le sens des injustices y est plus vif qu’ailleurs. L’exigence d’entraide et de solidarité plus forte. » 

« Chez nous », ajoutait-il, la santé, l’éducation, la justice, etc. sont accessibles à tous, la retraite est payée par ceux qui travaillent et les accidents de la vie comme le chômage peuvent être surmontés grâce à la solidarité de tous.

Hélas pour nous, pure illusion que tout cela.

S’agissant des retraites, la réforme envisagée témoigne moins d’une volonté de simplification et de justice que d’une tentative (un peu voyante) de faire tomber les excédents des régimes bien gérés dans les caisses percées d’un État toujours à court d’argent des autres.

Quant à la santé, on peut difficilement oublier que derrière la façade du timide retour à l’équilibre esquissé en 2018 – un déficit annuel de 1,4 milliard d’euros quand même – se tient, plus présente que jamais, la grève prolongée des urgences après celles, nombreuses, d’infirmiers ou de médecins au bord de la crise de nerfs ; se tient la difficulté de plus en plus grande d’obtenir un rendez-vous dans un délai raisonnable ; se tient l’amplification des déserts médicaux et se tient une pénurie de médicaments de moins en moins anecdotique.

Et de toute façon, la Cour des Comptes a confirmé hier dans son rapport 2019 sur la sécurité sociale que le fragile échafaudage comptable obtenu en 2018(*) se casse à nouveau la gueule dans des proportions alarmantes : le solde serait déficitaire de 5,4 milliards d’euros en 2019 et en 2020.

Le gouvernement s’engage maintenant sur un retour à l’équilibre en 2023 – horizon parfaitement pifométrique, mais il faut bien faire semblant de piloter un petit quelque chose… Encore faudra-t-il « accentuer l’effort de maîtrise des dépenses », prévient la Cour des Comptes.

Forcément : côté prélèvements obligatoires (impôts et cotisations sociales), la France n’est effectivement pas « un pays comme les autres » ; nous payons déjà plus que tout le monde par rapport au PIB ! « Chez nous », comme dirait Macron, la santé est « gratuite », mais qu’est-ce qu’elle coûte cher !

Et voilà, c’est toujours la même histoire ! On garde le mammouth étatique (de la santé, de l’éducation…) en l’état, on lui applique deux-trois mesurettes de belle apparence et l’on s’imagine qu’on va pouvoir le faire gambader avec autant de pertinence qu’un système de soins (ou d’enseignement) mobile et décentralisé, focalisé sur les besoins des patients et fondé sur la responsabilité de chacun.

Au lieu de cela, tout est fait pour déresponsabiliser l’ensemble des acteurs. Le tiers payant généralisé est en train de transformer notre système de soins en une sorte de machine taillable et corvéable à merci tandis que les médecins, débordés, doivent compenser ces largesses en limitant leurs prescriptions selon des critères décidés de façon purement administrative et que les directeurs d’hôpitaux doivent chipoter sur le moindre paquet de pansements. Le cocktail idéal pour générer frustration et démotivation.

Dans le même temps, les pouvoirs publics, agissant au nom d’un « bien » purement idéologique, n’ont rien de plus pressé que d’étendre le monopole de l’État en direction de nouveaux « services » remboursés par la sécu dont l’aspect purement médical n’est pas forcément évident (cas de la « PMA pour toutes ») ou dont la pratique s’appuie notamment sur une démarche personnelle du patient (cas de l’expérience en cours pour intégrer les psychologues au système).

La réalité de notre système de santé est exactement celle que l’on retrouve inéluctablement (et malheureusement) dans tous les systèmes socialistes. Le libre choix des médecins et des patients, la loi de l’offre et de la demande et la clarification de l’information par le système des prix libres ont été évincés du système au profit d’une planification bureaucratique qui prétend savoir mieux que les médecins où, quand et comment ils doivent soigner, et mieux que les patients s’ils sont malades et où et quand ils doivent se faire soigner.

Tout ceci contribue à fausser complètement le marché de la santé et tend à rendre les médecins parfaitement identiques et interchangeables entre eux et à dévaloriser leur travail. Dans cette situation de fonctionnarisation rampante et de disparition de l’esprit d’émulation, comment s’attendre à ce que la profession cherche à se perfectionner en permanence ?

La politique que nous subissons va à l’encontre de la liberté des médecins, à l’encontre de la liberté des patients et à l’encontre du progrès humain. Ouvrons les yeux, le monopole de la santé est un échec. 

(*) Petite remarque en passant, la Cour des Comptes signale que les « bons » résultats de 2018 sont notamment imputable à la « forte hausse des prélèvements sur les revenus du capital, en lien avec l’instauration en 2018 du prélèvement forfaitaire unique (PFU). » Autrement dit la « flat tax » de 30 % sur les revenus du capital, ce fameux « cadeau aux riches » qui irrite tant les Insoumis et leurs clones d’extrême-droite !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires