En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

03.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

04.

Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France

05.

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

06.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

07.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

La jeunesse va bien, merci

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Société française

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

il y a 14 min 51 sec
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 14 heures 44 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 18 heures 31 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 21 heures 8 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 21 heures 25 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 21 heures 35 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 22 heures 15 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 22 heures 33 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 22 heures 55 min
décryptage > Société
Mais qui sont ces hommes qu’un nombril déchaîne(rait) ?

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

il y a 33 min 32 sec
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 16 heures 23 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 17 heures 43 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 20 heures 16 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 21 heures 16 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 21 heures 34 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 22 heures 31 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 22 heures 45 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 23 heures 8 min
© capture d'écran France 2 / Franceinfo
© capture d'écran France 2 / Franceinfo
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

Publié le 20 septembre 2019
Xavier Bertrand était invité dans le cadre de l'émission "Vous avez la parole" sur France 2 ce jeudi soir. Il a dévoilé des éléments sur sa stratégie politique.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Bertrand était invité dans le cadre de l'émission "Vous avez la parole" sur France 2 ce jeudi soir. Il a dévoilé des éléments sur sa stratégie politique.

Xavier Bertrand participait à "Vous avez la parole", la cacophonique émission de France 2 qui succède à l'Emission Politique. Les quelques interventions qu'il a pu faire dans un combat difficile à suivre ont donné une image globale de sa stratégie politique. Celle-ci consiste essentiellement à "restaurer la confiance", c'est-à-dire à revenir à une forme de centrisme à la Raffarin. Pas sûr que ça marche...

Des rares interventions de Xavier Bertrand durant "Vous avez la parole", on retiendra une stratégie déjà vue et déjà connue dont on se demande si elle peut encore constituer une alternative crédible en France. Globalement, le président de la région Hauts-de-France a annoncé sa candidature à sa propre succession en 2021 et n'a pas fermé la porte à une candidature à la présidentielle en 2022. 

Xavier Bertrand et ses contradictions à l'ancienne

Tout le monde a bien perçu la posture rassurante que Xavier Bertrand veut se donner, à travers quelques clichés navrants. Il se présente comme l'homme de province qui regrette son passé parisien, qui n'a jamais un mot plus haut que l'autre, sauf à l'endroit du Rassemblement National, bien entendu. Tout ceci n'a rien de nouveau. 

Il préconise un septennat unique pour le Président de la République. Sa cohérence ne va pas jusqu'à appliquer ce principe aux présidences de région. Pourquoi? On n'a pas bien compris l'argument sinon que, selon la pensée raffarinienne, toute règle doit être adaptée au calcul qui la sous-tend. 

Le mythe raffarinien du "pas de vague" revient en force

Pour l'essentiel, la stratégie de Xavier Bertrand repose sur l'appel à l'unité, à la réconciliation et à la confiance. Tout le monde comprend l'inspiration globale de cette doctrine, qui se réclame d'un gaullisme tardif version Chirac. Il faut réformer, mais pas trop, il faut moderniser, mais pas trop. Chacun sait que cette règle de "l'unité du pays" conduit tôt ou tard à enterrer les réformes au profit de la paix sociale. 

Cette mollesse explique l'endettement du pays et l'inflation de fonctionnaires dans un Etat qu'on renonce toujours à réformer. Maus qu'importe, l'essentiel est d'être uni.

Sans surprise, ce discours démagogique a plu à une majorité de spectateurs, qui retrouvent dans Xavier Bertrand la rondeur commode du notable de province qui se contentera des demi-mesures qui ne choquent personne, et qui permettent de ne rien bouger en bougeant tout. Ce conservatisme rassurant s'accompagne bien entendu de nombreuses leçons de morale bien pensantes dénonçant la démagogie du Rassemblement National tout en luttant contre la montée du salafisme dans l'Islam de France. 

Il faut toujours être du côté du bien...

Combien de temps l'illusion durera-t-elle?

Xavier Bertrand s'inscrit donc dans la vieille tradition centriste qui a amené ce pays au bord de la faillite, à force de privilégier le consensus et de fuir le courage politique, pourvu que l'organisation économique du pays continue à faire le jeu d'élites déclinantes. Reste à savoir combien de temps l'illusion peut continuer sans modifier les termes systémiques de la politique économique. 

Interpellé par Natacha Polony sur la nécessité de changer la politique monétaire de la BCE, Xavier Bertrand semble être passé à côté du sujet. Selon lui, la BCE s'emploie à réformer le capitalisme pour le rendre durable. Là encore, le président des Hauts-de-France maintient l'illusion que la France peut éternellement continuer à s'endetter dans une Union dominée par des traités ordo-libéraux.

Il est très probable que sa compréhension de l'environnement international, qui date du siècle dernier, continue à attirer de nombreux électeurs à la recherche d'un maintien dans les illusions. Mais Dieu sait combien de temps ces illusions dureront...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 22/09/2019 - 00:30
X. Bertrand représente tout ce que les militants de droite
vomissent. Reprendre tous les concepts de Chirac, montre à l'évidence que X. Bertrand n'a toujours rien compris. Cela permet à la TV d'Etat de faire revivre cette fausse droite et de relancer la machine contre la droite radicale et l'extrême droite.
Benvoyons
- 21/09/2019 - 09:05
J'accuse - 20/09/2019 - 15:48 Encore un qui a oublié que tous
les Français sont des entraineurs de l'équipe de France de Football. Même de toutes les équipes de France:)::)& avec chacun son équipe qui forcément va gagner.
"Et si les journalistes invitaient des citoyens qui ne sont candidats à rien..."

Je pense que je vais voir les prochains programme de chaque parti & je voterai pour le programme le moins Con pour la France.

J'ai déjà éliminer en ayant lu leur programme respectif ( FI,LO,NPA,Socialos, & la Folle & sa "Marechal nous voilà") qui sont tous de la même obédience Socialiste avec la retraite à 60ans pour tous. Celle du Programme Commun de 1981 avec la réussite de 6% de chômage en 1981 à 9% de chômage 4 ans après.:)::)
LouisArmandCremet
- 20/09/2019 - 16:47
New Hollande !
Nous n'avons pas besoin de se Hollande bis qui se dit de droite mais pour qui la droite ne doit êre qu'une gauche bis avec seulement un peu de retard !