En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 1 heure 2 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 2 heures 44 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 5 heures 42 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 6 heures 44 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 10 heures 28 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 11 heures 28 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 12 heures 26 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 13 heures 5 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 2 heures 1 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 4 heures 3 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 6 heures 14 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 7 heures 19 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 9 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 13 heures 18 min
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

Publié le 19 septembre 2019
Le baromètre IFOP sur la qualité de vie au travail montre que la fatigue progresse fortement chez les salariés.
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le baromètre IFOP sur la qualité de vie au travail montre que la fatigue progresse fortement chez les salariés.

L'IFOP peine à expliquer les causes de ce phénomène, si ce n'est par des considérations un peu laborieuses qui manquent d'une vue d'ensemble prospective et ambitieuse. Nous faisons ici le pari que le management vertical est la première cause de cette fatigue.

Pourquoi, alors que la France est passée aux 35 heures, découvre-t-on, dans le baromètre IFOP sur la qualité de vie au travail, que 41% des jeunes salariés ont plus de mal à concilier leur vie personnelle et leur vie professionnelle? Alors que la durée du travail se réduit, l'imprégnation de la vie professionnelle au coeur même de la vie personnelle augmente. 

Nous retrouvons ici les considérations que nous avancions récemment sur le management intermédiaire, de plus en plus soumis à l'injonction paradoxale d'augmenter la production sans "faire de vague", c'est-à-dire en protégeant les salariés les moins productifs. Ce paradoxe conduit les managers à augmenter la pression sur ceux qui travaillent le plus, et à ses substituer eux-mêmes à ceux qui travaillent le moins. 

Il fut un temps où les entreprises savaient discriminer les bons et les mauvais, et adapter leur organisation aux profils de chacun, lâchant la bride à certains, encadrant plus rigoureusement d'autres. Mais ce savoir-faire disparaît peu à peu sous une normalisation managériale imposée par les grands cabinets de conseils, qui reproduisent des méthodes mécaniques fondées sur une réunionite aiguë et un miroir aux alouettes. 

Le management vertical caché par une épaisse couche de réunions

Dans la pratique, le modèle imposé par les Boston Consulting et autres consiste à transformer les managers intermédiaires en une bureaucratie dédiée à la culture de la réunion. Pendant que les équipes travaillent sagement dans leur bureau, au milieu d'une consternante solitude, et attendent parfois plusieurs semaines pour croiser leur manager pourtant installé à deux ou trois bureaux d'eux (ou au bout de l'open space) mais toujours en réunion, le dit manager s'éparpille en quatre ou cinq comités de pilotage, comités d'utilisateurs, groupes de travail, cercle de réflexion et autres instances pléthoriques où rien ne se décide jamais. 

Comme le constate le baromètre IFOP, le pourcentage de managers qui s'estiment investis d'un pouvoir de décision a baissé de 20 points en 10 ans. Ils ne sont plus que 39% à pouvoir décider. Ce chiffre illustre à merveille l'infestation des entreprises par le management vertical. Il est cocasse de voir que ceux qui critiquent le plus la verticalité en entreprise, et qui plaident le plus en faveur de "l'agilité" sont généralement ceux qui le pratiquent le moins. 

Ou comment les élites managériales épuisent peu à peu les salariés et tuent à petits feux la productivité. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 20/09/2019 - 10:08
Le flicage d'avant le numérique était pire que le numérique car
il était fait par une multitude de petits Chefs & qui avaient droit de cuissage sur ses dames & d'avoir aussi avec plaisir & délectation ses Tête de Turc. Mais aussi les arrangements avec les autres même sur les cartes de pointage. :)::)
salamander
- 19/09/2019 - 22:15
mouais...
quelque part , il doit y avoir un juste milieu entre le servage et le flicage numérique des employés du XXI e siècle.
Benvoyons
- 19/09/2019 - 18:37
Pas de doute , il faut se sortir de ces tortures & faire un
retour du travail du moyen age. Très très peu de machines , 14h par jour du lundi au Samedi & que le dimanche & quelques fêtes. Mais les contrôles étaient drastiques. Faut dire manquer le travail pour quelques toux & maux de tête, c'était sans soupe le soir. Mais pourtant ils avaient l'Assurance Mutuelle la Sécu d'aujourd'hui.