En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

03.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste

06.

Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens

07.

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 6 heures 23 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 8 heures 39 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 10 heures 12 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 11 heures 54 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 14 heures 16 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 14 heures 37 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 15 heures 1 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 15 heures 24 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 15 heures 41 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 16 heures 2 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 7 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 9 heures 38 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 11 heures 24 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 14 heures 27 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 14 heures 42 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 15 heures 5 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 15 heures 26 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 15 heures 59 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 16 heures 23 min
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

Publié le 16 septembre 2019
Il pourrait être tentant de penser à passer les GAFAM à la machine à débiter les troncs, tant leurs racines tentaculaires semblent faire de l’ombre au monde pour capter la lumière à leur seul avantage.
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il pourrait être tentant de penser à passer les GAFAM à la machine à débiter les troncs, tant leurs racines tentaculaires semblent faire de l’ombre au monde pour capter la lumière à leur seul avantage.

« La victime est si belle et le crime est si gai » disait la chanson des années 80. Il pourrait être tentant de penser à passer les GAFAM à la machine à débiter les troncs, tant leurs racines tentaculaires semblent faire de l’ombre au monde pour capter la lumière à leur seul avantage. Mais si l’on accepte, pour une fois, de réfléchir au bouleversement des forces en présence, il apparait des solutions plus intelligentes et des zones d’ombre dans le raisonnement.

Comment fonctionne le monde à ce jour ? Nous sommes, nous le reste du monde, la petite couche de dinde entre les 2 grosses tranches de pain. La Chine et les USA. Nous ressentons plus la présence des USA car les FB, Google et Amazon ont envahi notre vie au point de capter 90% en moyenne de nos recherches sur internet, d’exposer 80% de nos nombrils sur FB et de faire un achat sur 5, depuis notre canapé, en pleine lutte contre le réflexe malsain de parcourir une librairie qui nous ferait marcher et pourrait nous réserver des surprises (quelle horreur, de l’imprévu !!) sur Amazon. Mais en réalité nos enfants sont la préfiguration de ce qui arrive vraiment. Musica.ly, tiktok en partie et tant d’autres comme Wish, sont Chinois ou liés à la Chine. C’est elle qui progresse le plus vite, et si Wechat était en Europe, les GAFA n’auraient qu’à trembler. Et nous à consommer l’Empire du Milieu. En attendant, nous devenons nous, Européens, le désert du milieu et côté vide, nous sommes en plein « dedans ».

Démantelons les GAFAM ? Nous donnerons de facto le pouvoir au Chinois. Un péril contre un autre. Il est vrai que les USA l’ont déjà fait, en espérant finalement que des applications intégrées soient revendues à d’autres, certes, mais sans la puissance de leur mère nourricière, elles n’auront pas le même impact. Et ne donnerons peut-être pas aussi vite aux USA, la suprématie qu’elle souhaite partager ou elle devra la partager avec la Chine. Ou passer un deal avec elle. En tous, cas la Chine sera gagnante à tous les coups. Elle profitera de tout cela pour gagner du terrain. Et pour nous Européens, Africains, Américains du Sud qui sommes le Sahel du digital et de l’IA, nous aurons troqué un maître pour un autre.

Si j’étais les USA, je donnerais un peu de puissance à l’Europe pour se préserver de la Chine. Mieux vaut un ennemi un peu faible que l’on connaît, qu’un ennemi fort que l’on cerne mal. Je permettrais, par l’investissement et l’incitation à l’utilisation, à de gros acteurs concurrents de se développer et investirait massivement dans les acteurs traditionnels pour qu’ils fassent leur mue et concurrence Amazon (Wallmart en tête). Je ferai aussi en sorte d’accélérer la mesure de l’impact de cette économie, pour récompenser ceux pour qui l’homme et l’objectif et brider ceux qui mettent la valorisation comme seul rêve au pinacle de leur réussite. Dans une Amérique toujours aussi passionnante par son envie d’avancer, il est marquant de voir l’avancée d’idée « socialistes », portées par l’aile Sanders, ce qui montre une volonté du peuple Américain de faire que le rêve Américain soit réécrit pour se réinventer et mettre le talent des USA au service de l’homme.


Si j’étais l’Europe, je me dirais que c’est le moment de retrouver l’embrayage et d’enclencher enfin la marche avant, de passer des expéditions punitives (amendes en tous genre qui ne changent rien et ne servent même pas aux acteurs Européens) à une ascension positive, une ambition démesurée, et de construire pendant que les autres démantèlent. La nature, digitale, comme toute nature, ayant horreur du vide, si nous avons du lourd à proposer aux « Ricains », ils pourraient être tentés de le prendre. Mais il faut pour cela, sortir de notre adoration du bébé start-up, pour en faire des Rambos et des Terminators. On ne peut conquérir le monde avec des Powerpoint !! Si j’étais l’Europe, je mettrais le turbo sur la coopération avec l’Afrique, non pas à coup de subventions souvent détournées pour des organismes publics, mais directement sur des projets fous, ambitieux, qui mettraient le modèle digital au service de l’inclusion et du partage de la richesse. Un modèle qui peut être rentable malgré le modèle économique du digital, si la masse critique est là.


Donc démanteler n’est pas jouer. Pas bien jouer en tous cas. Mais je ne suis, nous ne sommes, nous, entrepreneurs, ni l’Europe, ni les USA, et en toute modestie c’est bien dommage, car de bonnes idées pour des institutions fortes, cela marquerait un cocktail gagnant, qui éviterait aux mouvements nationalistes, dont une large partie nauséabonde, de prospérer et nous pourrir la vie en bâtissant leur succès sur le rejet de l’autre, quand l’autre est notre seul salut, même si il faut mieux le choisir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 17/09/2019 - 12:31
ah ah ah
"Si j’étais l’Europe, je me dirais que c’est le moment de retrouver l’embrayage et d’enclencher enfin la marche avant, "
Ah! on adore tous les métaphores de notre Denis! Il a du être chez les Boyscout ou alors il était technicien chez ce mec de la télé dont le nom m'échappe mais qu'imite Gerra: "mobilisez vous, mobilisez vous"...
Mais mon Denis , tu fais fi comme d'habitude du principe de précaution. Imagine que tu ais dit cela à Juncker après sa troisième bouteille de scotch .....c'était l'accident à coup sûr