En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 8 min 11 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 1 heure 26 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 2 heures 14 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 3 heures 3 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 56 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 6 heures 49 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 7 heures 59 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 35 min 59 sec
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 1 heure 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 2 heures 47 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 3 heures 32 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 3 heures 57 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 6 heures 24 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 7 heures 6 sec
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 7 heures 29 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 8 heures 48 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

Mais pourquoi personne ne se préoccupe-t-il de la proposition de rachat de la bourse de Londres par Hong Kong, faux nez de Pékin ?

Publié le 14 septembre 2019
Si la Chine communiste réussit via Hongkong à mettre la main sur la bourse de Londres, elle pourra envisager de racheter la Grande Bretagne toute entière. Pour les anti-Brexit, cette opération marquerait le début de la fin de l’empire.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la Chine communiste réussit via Hongkong à mettre la main sur la bourse de Londres, elle pourra envisager de racheter la Grande Bretagne toute entière. Pour les anti-Brexit, cette opération marquerait le début de la fin de l’empire.

Il faut croire que la perspective du Brexit permet toutes les audaces. Personne n’aurait pu imaginer qu‘un jour, des fonds d’investissement bourrés de capitaux chinois, propriétaires de la bourse de Hongkong, déposent une offre de rachat de la bourse de Londres, en proposant aux Anglais de la City 32 milliards de livres.

Les autorités du London Stock Exchange ont tenu à préciser qu’ils n‘avaient sollicité personne, qu‘officiellement la place de Londres n’était pas à vendre, mais ils reconnaissent cependant étudier sérieusement cette proposition. Coïncidence ou pas, cette offre chinoise arrive au moment où la bourse de Londres est sur le point de racheter pour 27 milliards de dollars, le fournisseur de données financière Refinitiv, une société mal connue mais qui gère un montant gigantesque de « datas financières et économiques  » concernant la plupart des grandes sociétés du monde capitaliste.

Ce projet est gigantesque avec des conséquences qu‘on a du mal à évaluer précisément, sauf qu’on sait que la City est encore aujourd’hui au cœur de la finance internationale (par son volume et son expertise, c’est la première place de cotation mondiale après New-York). On sait aussi que la City étudie toutes les solutions d’évolution de son activité dans l’hypothèse d’un Brexit sans deal qui ferait donc perdre à ses opérateurs la capacité de travailler sur le marché européen.

Tout se passe comme si les Chinois de Hong Kong avaient compris qu’allait s’ouvrir pour Londres une période d’extrême fragilité et que le moment était sans doute venu d’intervenir pour mettre la main sur cette caverne d’Alibaba.

Hong Kong a beau s’agiter avec des étudiants qui essaient de s’affranchir du joug politique de Pékin, il n‘empêche que les milieux d’affaires de Hongkong s’inquiètent, pour des raisons d’influence économique, de la montée en puissance de la voisine Shenzen. Ils savent aussi qu’ils tiennent une des portes qui permet à la Chine de faire des affaires avec l’Occident. Pékin ne s’y est pas trompé. Pékin utilise les moyens et le savoir-faire de Hong Kong pour gérer les formidables excédents financiers que son modèle économique lui permet de dégager. La Chine est un peu l’usine du monde, cela lui vaut d’amasser des capitaux qu’elle recycle en Occident, soit en achetant de la dette publique américaine soit directement des actifs industriels et financiers. Les Chinois font périodiquement leur marché en Europe, rachetant des ports et des aéroports en Italie, des grands crus en France ou des banques en Grande-Bretagne.

Le projet de mettre la main sur la City qui est le cœur du réacteur capitaliste leur convient parfaitement.  

Officiellement, à Hong Kong comme à Pékin, on a expliqué depuis 24 heures qu’un tel rapprochement reviendrait à créer un groupe financier dont l’assise serait mondiale, avec des actifs diversifiés, un positionnement géographique idéal et des connexions sur les marchés européens, américains et asiatiques.  

Pour les libéraux, le projet tient la route. Plus le marché mondial s’élargit, mieux c’est pour créer de la richesse. Le cours de l’action de la société cotée qui détient le marché de Londres s’est d’ailleurs envolé. Les actionnaires de Londres y voient une opportunité historique pour continuer à faire des affaires.

Du côté de Boris Johnson, on a essayé de rester discret mais on sait que ce type de dérégulation entre dans leur schéma. Pour les « Brexiters »  les plus durs, l’avenir appartient à l’élargissement du marché de Londres en s'affranchissant de toutes les normes fiscales et sociales auxquelles ils sont soumis aujourd’hui.

Une telle entreprise leur permettrait aussi de rentrer sur le marché chinois. Bref, on entrerait sur une mondialisation encore plus débridée qu‘aujourd’hui.  

Cela dit, l’opération n’aurait rien de scandaleuse si la Chine était un pays comme les autres. Mais la Chine est communiste avec un projet impérialiste qui fait peur dans la mesure où elle ne reconnaît aucune des valeurs occidentales, à commencer par la démocratie politique, le respect des libertés individuelles et des droits de l’Homme.

Alors, certains en Europe viennent dire que plus la Chine fera commerce avec l’Occident, plus elle nous empruntera des process et des principes d’efficacité, plus les dirigeants chinois devront accepter une évolution politique.

L’expérience qui se joue à Pékin depuis plusieurs année n’apporte pas la preuve d’une tendance à l’assouplissement politique. Au contraire, les rapports entre le monde occidental et la Chine se sont durcis et la faute n’en incombe pas exclusivement à la politique américaine.

Du côté européen, on s’opposera évidemment à un tel projet d’autant que la bourse de Londres possède des filiales très fortes en Italie (la bourse de Milan lui appartient, elle se nomme aussi Footsie). Mais d’une façon générale, l’Europe se protègera de ce risque fort d’ingérence.  

La suite qui sera donnée à ce projet sera intéressante à observer.

Si Londres continue de l’étudier et l’accepte, on n’aura plus aucun doute sur le projet caché des « Brexiters » durs et purs qui veulent déréguler au maximum le modèle britannique et en faire une machine de guerre économique. L’Europe ne pourra pas l’accepter.

Si Londres rejette cette offre, Londres enverra un signal fort pour rester dans l’Union européenne grâce à un deal qui viendra tempêter la violence du Brexit.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 14/09/2019 - 16:34
Mais acheter ne fait pas obligatoirement rester les clients
qui sont dans ce qui est acheté. Quand tu achètes une société tu achètes une incertitudes & en aucune manière les résultats futurs qui seraient immuables.
Cepatoufau
- 14/09/2019 - 13:05
débridé ... vraiment
Bref, on entrerait sur une mondialisation encore plus débridée qu‘aujourd’hui.
Mondialisation débridée avec les Chinois ! Première nouvelle et mauvais jeu de mot !