En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 1 min 18 sec
décryptage > Religion
Double impasse

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

il y a 12 min 5 sec
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 17 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 18 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 18 heures 35 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 21 heures 7 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 23 heures 11 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 23 heures 57 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 7 min 45 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 5 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 18 heures 30 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 22 heures 18 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 23 heures 5 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 1 jour 10 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Asile

Villeurbanne : radioscopie des défaillances qui conduisent à des parcours similaires à ceux du tueur

Publié le 03 septembre 2019
Le profil et le parcours de l'agresseur au couteau à Villeurbanne sont désormais connus. Comment est-il possible d'améliorer notre système d'intégration juridique ou de surveillance de l'immigration en Europe et en France après ce drame ?
Arnaud Lachaize est universitaire, spécialiste de l’immigration. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Lachaize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Lachaize est universitaire, spécialiste de l’immigration. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le profil et le parcours de l'agresseur au couteau à Villeurbanne sont désormais connus. Comment est-il possible d'améliorer notre système d'intégration juridique ou de surveillance de l'immigration en Europe et en France après ce drame ?

Atlantico.fr : Avant d'arriver en France en 2016, l'agresseur de l'attaque au couteau de Villeurbanne, a d'abord vécu dans plusieurs pays européens. Quel est son parcours avant cet acte terroriste ? Présente-t-il des incohérences ? 

Arnaud Lachaize : Les informations dont on dispose par la presse semblent parcellaires et contradictoires. Mais de ce que l’on croit comprendre, d’après les derniers éléments disponibles, l’agresseur n’était pas demandeur d’asile, mais il  avait obtenu la protection subsidiaire de la France en mai 2018. Auparavant, il vivait en Europe depuis 2009 ayant transité par la France, l’Allemagne, l’Italie, la France de nouveau… Il y a en effet quelque chose d’étrange à lui accorder la protection subsidiaire 9 ans après son entrée en Europe. En principe, le droit d’asile s’applique à des personnes qui fuient leur pays pour des raisons diverses. Cet asile est de deux sortes : le statut de réfugié, au titre de la convention de Genève, pour les personnes ayant subi des persécutions à titre individuel, et la protection subsidiaire pour les autres cas d’individus risquant pour leur vie ou leur liberté en cas de retour dans leur pays, ceux qui ont fui une guerre par exemple. Bref, quoi qu’il arrive, on n’attend pas 9 ans pour se rendre compte qu’on est persécuté ou qu’il existe une menace en cas de retour dans le pays. Il est évidemment très difficile de se prononcer avec aussi peu d’éléments sur le dossier, mais cette présence de 9 ans en Europe, avant l’octroi de la protection subsidiaire peut paraître étrange et difficilement compréhensible. 

Montre-t-il qu'il y a des failles dans le système d'intégration juridique ou de surveillance de l'immigration en Europe  et en France ? Lesquelles ?

D’abord, utiliser cette tragédie pour s’en prendre à la politique migratoire du gouvernement actuel est absurde. Le problème est bien plus ancien et plus profond. S’il est confirmé que l’individu se trouvait en Europe depuis 2009, on ne peut pas en toute bonne foi tenir pour responsable le gouvernement actuel de sa présence sur le territoire en 2019. Oui, c’est toute la question de l’incohérence et du désordre de la politique migratoire européenne et française sur le long terme qui est posée. A son arrivée en Europe, il ne semble pas avoir été enregistré et ses empreintes relevées comme le prévoit la législation européenne (Eurodac). Puis, Pendant 9 ans, quelle était sa situation, que faisait-il ? En principe un demandeur d’asile est tenu de résider dans le pays où il a présenté sa demande (règlement Dublin III).

Or, on n’a pas de trace de demande d’asile, et il semble s’être déplacé partout dans l’espace Schengen sans la moindre contrainte.Visiblement, cet individu n’avait aucun statut défini, pas de lieu de résidence précis, ni de travail connu. Pourtant il était bien en Europe, dans une situation incertaine, totalement floue et chaotique, susceptible de se prêter à toutes les déviances, drogue, violence, fanatisme… Dans ce parcours erratique de 9 ans nulle autorité n’a jamais pris la responsabilité soit de le régulariser pour le placer dans les conditions optimales d’une vie stable s’il en remplissait les conditions, soit de le reconduire dans son pays si tel n’était pas le cas.

Cet abandon d’un individu à lui-même ne pouvait que contribuer à engendrer une situation propice au pire. L’indécision, le manque de courage et de fermeté des Etats européens en matière d’immigration, sur une longue période, sans être la principale cause de la tragédie, y a sans doute contribué. De fait, les Etats se montre impuissants à faire appliquer les règles de l’entrée et du séjour : entre la lourdeur et la complexité de la réglementation, la jurisprudence administrative et judiciaire, les contraintes juridictionnelles, le refus des pays d’origine de délivrer des laissez-passer consulaires, le découragement et la démotivation des administrations, seule une décision d’éloignement sur 5 peut être mise en œuvre, environ 20 000 sur 100 000 chaque année. 

Comment selon vous améliorer notre système d'intégration, notamment d'asile, pour minimiser les risques de retour de ce genre de cas ? Est-ce que cela peut suffire ?

Il y a-t-il un lien entre la question de l’asile et le drame survenu à Villeurbanne ? En 1995, la France recevait 20 000 demandeurs d’asile, en 2018, elle en accueillait environ 120 000 à l’issue d’une augmentation constante. Il y a un effet de masse qui doit évidemment être pris en compte. Le risque de tragédie est plus élevé du seul point de vue arithmétique avec un nombre 6 fois plus important de demandeurs d’asile, une population souvent fragile sur le plan socio-économique comme psychologique.La prise en charge et le suivi individuel au cas par cas sont d’autant plus compliqués et coûteuxque le nombre est élevé.

En outre, il n’y a pas que les demandeurs d’asile. La France accueille aussi 240 000 primo arrivants (2018) sur motif familial, d’études ou de travail. Une partie de ces populations est en situation instable, ayant fui le pays d’origine pour des raisons multiples et se trouvant confrontée à la réalité chaotique d’une langue, d’une culture, d’un mode de vie différents, dans des conditions socio-économiques d’une grande précarité. Il serait inique et scandaleux de voir dans les étrangers en général, en France ou en Europe, une menace potentielle.

Cependant, une question essentielle se pose : la France, avec ses 9 millions de pauvres, 3 à 5 millions de chômeurs, 4 millions de mal logés, a-t-elle les moyens de recevoir dignement plusieurs centaines de milliers de personnes chaque année, en leur offrant des conditions de vie, de logement, de travail qui soient propices à une vie paisible et équilibrée ? Sans que cela n’ait forcément de rapport direct avec la tragédie de Villeurbanne, il est permis d’en douter. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 04/09/2019 - 00:26
Tout ces malentendus viennent d un
problème sémantique : ils demandent en fait un droit d asile psychiatrique ...
lasenorita
- 03/09/2019 - 16:31
On va les chercher!
RAS-LE-BOL des musulmans qui ensanglantent des ''civils innocents'' dans mon pays!..25 attentats ont été commis,en France,ces dernières années et TOUS sont dus à des MUSULMANS!Les ONG,payées par nos impôts,vont chercher ces terroristes en dehors de nos eaux territoriales et elles nous les font accepter ''de force''..Le toutou de Merkel ''impose'' aux Français ces assassins à qui il donne nos sous!Ces assassins peuvent tuer,ils savent qu'eux on ne les tuera point!..Si on les arrête ils seront mis dans des prisons où ils seront,encore,entretenus aux frais des contribuables.Il faut dire aux musulmans:''La valise ou le cercueil'',à notre tour..les musulmans ne se sont pas gênés pour chasser TOUS les non-musulmans de leur pays natal:Nous étions 1 million de non-musulmans ''nés en Algérie'' ,en 1962,et nous n'étions pas tous des terroristes!
salamander
- 03/09/2019 - 15:12
... les stats de l'insee"
/