En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

06.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 17 min 3 sec
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 2 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 15 heures 47 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 16 heures 49 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 18 heures 39 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 20 heures 56 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 22 heures 14 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 23 heures 42 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 44 min 20 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 15 heures 34 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 16 heures 21 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 17 heures 49 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 20 heures 20 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 22 heures 34 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 23 heures 19 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 1 jour 33 sec
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Asile

Villeurbanne : radioscopie des défaillances qui conduisent à des parcours similaires à ceux du tueur

Publié le 03 septembre 2019
Le profil et le parcours de l'agresseur au couteau à Villeurbanne sont désormais connus. Comment est-il possible d'améliorer notre système d'intégration juridique ou de surveillance de l'immigration en Europe et en France après ce drame ?
Arnaud Lachaize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Lachaize est universitaire, spécialiste de l’immigration. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le profil et le parcours de l'agresseur au couteau à Villeurbanne sont désormais connus. Comment est-il possible d'améliorer notre système d'intégration juridique ou de surveillance de l'immigration en Europe et en France après ce drame ?

Atlantico.fr : Avant d'arriver en France en 2016, l'agresseur de l'attaque au couteau de Villeurbanne, a d'abord vécu dans plusieurs pays européens. Quel est son parcours avant cet acte terroriste ? Présente-t-il des incohérences ? 

Arnaud Lachaize : Les informations dont on dispose par la presse semblent parcellaires et contradictoires. Mais de ce que l’on croit comprendre, d’après les derniers éléments disponibles, l’agresseur n’était pas demandeur d’asile, mais il  avait obtenu la protection subsidiaire de la France en mai 2018. Auparavant, il vivait en Europe depuis 2009 ayant transité par la France, l’Allemagne, l’Italie, la France de nouveau… Il y a en effet quelque chose d’étrange à lui accorder la protection subsidiaire 9 ans après son entrée en Europe. En principe, le droit d’asile s’applique à des personnes qui fuient leur pays pour des raisons diverses. Cet asile est de deux sortes : le statut de réfugié, au titre de la convention de Genève, pour les personnes ayant subi des persécutions à titre individuel, et la protection subsidiaire pour les autres cas d’individus risquant pour leur vie ou leur liberté en cas de retour dans leur pays, ceux qui ont fui une guerre par exemple. Bref, quoi qu’il arrive, on n’attend pas 9 ans pour se rendre compte qu’on est persécuté ou qu’il existe une menace en cas de retour dans le pays. Il est évidemment très difficile de se prononcer avec aussi peu d’éléments sur le dossier, mais cette présence de 9 ans en Europe, avant l’octroi de la protection subsidiaire peut paraître étrange et difficilement compréhensible. 

Montre-t-il qu'il y a des failles dans le système d'intégration juridique ou de surveillance de l'immigration en Europe  et en France ? Lesquelles ?

D’abord, utiliser cette tragédie pour s’en prendre à la politique migratoire du gouvernement actuel est absurde. Le problème est bien plus ancien et plus profond. S’il est confirmé que l’individu se trouvait en Europe depuis 2009, on ne peut pas en toute bonne foi tenir pour responsable le gouvernement actuel de sa présence sur le territoire en 2019. Oui, c’est toute la question de l’incohérence et du désordre de la politique migratoire européenne et française sur le long terme qui est posée. A son arrivée en Europe, il ne semble pas avoir été enregistré et ses empreintes relevées comme le prévoit la législation européenne (Eurodac). Puis, Pendant 9 ans, quelle était sa situation, que faisait-il ? En principe un demandeur d’asile est tenu de résider dans le pays où il a présenté sa demande (règlement Dublin III).

Or, on n’a pas de trace de demande d’asile, et il semble s’être déplacé partout dans l’espace Schengen sans la moindre contrainte.Visiblement, cet individu n’avait aucun statut défini, pas de lieu de résidence précis, ni de travail connu. Pourtant il était bien en Europe, dans une situation incertaine, totalement floue et chaotique, susceptible de se prêter à toutes les déviances, drogue, violence, fanatisme… Dans ce parcours erratique de 9 ans nulle autorité n’a jamais pris la responsabilité soit de le régulariser pour le placer dans les conditions optimales d’une vie stable s’il en remplissait les conditions, soit de le reconduire dans son pays si tel n’était pas le cas.

Cet abandon d’un individu à lui-même ne pouvait que contribuer à engendrer une situation propice au pire. L’indécision, le manque de courage et de fermeté des Etats européens en matière d’immigration, sur une longue période, sans être la principale cause de la tragédie, y a sans doute contribué. De fait, les Etats se montre impuissants à faire appliquer les règles de l’entrée et du séjour : entre la lourdeur et la complexité de la réglementation, la jurisprudence administrative et judiciaire, les contraintes juridictionnelles, le refus des pays d’origine de délivrer des laissez-passer consulaires, le découragement et la démotivation des administrations, seule une décision d’éloignement sur 5 peut être mise en œuvre, environ 20 000 sur 100 000 chaque année. 

Comment selon vous améliorer notre système d'intégration, notamment d'asile, pour minimiser les risques de retour de ce genre de cas ? Est-ce que cela peut suffire ?

Il y a-t-il un lien entre la question de l’asile et le drame survenu à Villeurbanne ? En 1995, la France recevait 20 000 demandeurs d’asile, en 2018, elle en accueillait environ 120 000 à l’issue d’une augmentation constante. Il y a un effet de masse qui doit évidemment être pris en compte. Le risque de tragédie est plus élevé du seul point de vue arithmétique avec un nombre 6 fois plus important de demandeurs d’asile, une population souvent fragile sur le plan socio-économique comme psychologique.La prise en charge et le suivi individuel au cas par cas sont d’autant plus compliqués et coûteuxque le nombre est élevé.

En outre, il n’y a pas que les demandeurs d’asile. La France accueille aussi 240 000 primo arrivants (2018) sur motif familial, d’études ou de travail. Une partie de ces populations est en situation instable, ayant fui le pays d’origine pour des raisons multiples et se trouvant confrontée à la réalité chaotique d’une langue, d’une culture, d’un mode de vie différents, dans des conditions socio-économiques d’une grande précarité. Il serait inique et scandaleux de voir dans les étrangers en général, en France ou en Europe, une menace potentielle.

Cependant, une question essentielle se pose : la France, avec ses 9 millions de pauvres, 3 à 5 millions de chômeurs, 4 millions de mal logés, a-t-elle les moyens de recevoir dignement plusieurs centaines de milliers de personnes chaque année, en leur offrant des conditions de vie, de logement, de travail qui soient propices à une vie paisible et équilibrée ? Sans que cela n’ait forcément de rapport direct avec la tragédie de Villeurbanne, il est permis d’en douter. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 04/09/2019 - 00:26
Tout ces malentendus viennent d un
problème sémantique : ils demandent en fait un droit d asile psychiatrique ...
lasenorita
- 03/09/2019 - 16:31
On va les chercher!
RAS-LE-BOL des musulmans qui ensanglantent des ''civils innocents'' dans mon pays!..25 attentats ont été commis,en France,ces dernières années et TOUS sont dus à des MUSULMANS!Les ONG,payées par nos impôts,vont chercher ces terroristes en dehors de nos eaux territoriales et elles nous les font accepter ''de force''..Le toutou de Merkel ''impose'' aux Français ces assassins à qui il donne nos sous!Ces assassins peuvent tuer,ils savent qu'eux on ne les tuera point!..Si on les arrête ils seront mis dans des prisons où ils seront,encore,entretenus aux frais des contribuables.Il faut dire aux musulmans:''La valise ou le cercueil'',à notre tour..les musulmans ne se sont pas gênés pour chasser TOUS les non-musulmans de leur pays natal:Nous étions 1 million de non-musulmans ''nés en Algérie'' ,en 1962,et nous n'étions pas tous des terroristes!
salamander
- 03/09/2019 - 15:12
... les stats de l'insee"
/