En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

04.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

05.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

07.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 5 heures 49 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 6 heures 38 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 7 heures 39 min
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 9 heures 8 min
light > Media
Loi sur la sécurité nationale
Hong Kong : la figure prodémocratique Jimmy Lai a été arrêtée, ses journaux perquisitionnés
il y a 11 heures 43 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 13 heures 23 sec
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 14 heures 10 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 16 heures 6 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 16 heures 48 min
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 6 heures 13 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 7 heures 11 min
light > Insolite
"Photo souvenir"
Allemagne : il fait un doigt d’honneur à un radar, son amende est multipliée par 75
il y a 8 heures 15 min
pépites > Santé
Pouvoir d'achat
Covid-19 : le prix des masques devrait fortement baisser à la rentrée
il y a 9 heures 31 min
pépites > Politique
Bras de fer démocratique
Biélorussie : la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa demande à Alexandre Loukachenko de céder le pouvoir
il y a 12 heures 38 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 13 heures 42 min
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 15 heures 51 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 16 heures 28 min
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 17 heures 10 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 17 heures 25 min
Une cérémonie écœurante

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

Publié le 14 août 2019
Il a jugé bon de célébrer la mémoire de combattants anticommunistes et surtout antisémites.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il a jugé bon de célébrer la mémoire de combattants anticommunistes et surtout antisémites.

La presse gouvernementale de Varsovie les appelle les « soldats maudits ». « Maudits » parce que pendant longtemps il n'y a eu ni fleurs ni couronnes sur leurs tombes. Cet « oubli » est maintenant réparé.

Dimanche dernier a eu lieu, à l'initiative du parti au pouvoir, une cérémonie commémorant le 75e anniversaire de la création de la Brygada Świętokrzyska. Une unité clandestine nationaliste qui luttait contre l'occupant allemand (un peu), contre les communistes (beaucoup), les soviétiques (également beaucoup) et les Juifs (énormément).

Quand en 1944 l'Armée rouge entra en Pologne, la Brygada Świętokrzyska collabora objectivement avec les nazis en tuant des soldats soviétiques. Elle tua aussi des partisans communistes et massacra, chaque fois que l'occasion se présentait, des groupes de partisans juifs. Pour elle, communiste voulait dire juif. Et Juif voulait dire communiste. Après la guerre, la Pologne étant devenue communiste, la Brygada Świętokrzyska continua le combat. Des années de sang qui virent la mort de plus de 1 000 Juifs rescapés d’Auschwitz et de Treblinka.

Les combattants nationalistes faisaient descendre les passagers des trains dont ils prenaient le contrôle. On les obligeait à baisser le pantalon, et les circoncis étaient abattus. Nombre de ces « soldats maudits » furent fusillés par les autorités polonaises. Il paraît que cela suffit à faire d'eux des héros...

L'opposition démocratique polonaise s'est insurgée contre cet hommage honteux. Et la protestation la plus écœurée est venue du grand-rabbin de Pologne. Inconscience ou provocation, il avait été officiellement invité à cette cérémonie expiatoire ! « Je me sens insulté » a-t-il déclaré, avec un haut le cœur.

La Pologne est un grand et beau pays. Son chemin des tourments est jalonné de héros, de vrais héros qui l'honorent. De quoi organiser des célébrations justes et émouvantes. La Pologne mérite mieux, beaucoup mieux, que le gouvernement de m... qui la dirige. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 15/08/2019 - 21:35
@JLH
... "Je n'ai jamais compris qu'on oublie même si on n'a pas connu directement."
Pour vous aider à comprendre, il vous suffit de considérer que L'URSS était du côté des vainqueurs et qu'en France le PC receuillait 30% des votes à la libération et encore 25% en 1968......
Louna
- 15/08/2019 - 11:59
JLH
Témoignage émouvant. Que peut-on ajouter ? L'homme est, à mes yeux, le plus grand prédateur, la seule erreur de Dieu.
CHABLIS
- 15/08/2019 - 11:21
TERRE DE SANG
Je conseille à chacun des polémistes plutôt mal inspirés aujourd'hui, de lire Terre de Sang de Tim Snyder, haut les cœurs, ce livre décrit sans périphrase aucune les horreurs, les crimes absolus, entre le méridien de Poznan et celui de Moscou entre 1927 et 1953. Horreurs absolues, horreurs inimaginables, description de la Pologne et ses milices. La comptabilité des crimes est inutile, le premier est déjà de trop, les criminels Staline, Mao ou Hitler, et quelques autres comme Pol Pot sont de même nature. Né au début des années 50, fils et petit fils de juif mais catholique, je n'ai jamais compris ma grand-mère qui était de Chernovitz, qui a perdu toute sa famille, (mon père aujourd'hui décédé n'avait aucun cousin, tous ont été assassinés, une première couche par Staline et son exécuteur local, Kravtchenko (couvert par son copain Koessler), une deuxième couche, par Hitler et son équipe jusqu'en 44), je n'ai donc jamais compris ma grand-mère qui était communiste, admiratrice de la révolution prolétarienne en URSS, je n'ai jamais compris qu'on puisse être juif et communiste, (j'ai de bons copains membres du PC). Je n'ai jamais compris qu'on oublie même si on n'a pas connu directement.