En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 2 min 2 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 25 min 26 sec
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 15 heures 20 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 17 heures 22 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 18 heures 27 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 19 heures 34 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 20 heures 19 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 20 heures 44 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 23 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 16 min 57 sec
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 28 min 23 sec
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 15 heures 46 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 16 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 18 heures 13 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 19 heures 1 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 19 heures 50 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 20 heures 34 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 43 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 23 heures 35 min
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
Révolution

Services publics de proximité : cet exemple qui montre que la collaboration entre services public et privé a de l’avenir (mais sous certaines conditions)

Publié le 10 juillet 2019
Des buralistes de cinq régions vont commencer à vendre des billets de TER avant la fin juillet, selon la SNCF et la Confédération des buralistes. Cette convention prévoit la mise à disposition pour les bureaux de tabac d’un nouvel outil de vente.
Laurent Chalard est géographe-consultant. Membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant. Membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des buralistes de cinq régions vont commencer à vendre des billets de TER avant la fin juillet, selon la SNCF et la Confédération des buralistes. Cette convention prévoit la mise à disposition pour les bureaux de tabac d’un nouvel outil de vente.

Atlantico.fr : D'après le patron de la SNCF, 4% des voyageurs qui utilisent un TER partent d'une gare où il n'y a pas de solutions de vente, ni guichet ni automate. Les solutions proposées par les services publics sont-elles à la hauteur des enjeux auxquels ils sont aujourd'hui confrontés ?

Laurent Chalard : Les solutions proposées par la SNCF de permettre aux buralistes de vendre des tickets de TER ou de TGV, que l’on pouvait, jusqu’ici, uniquement se procurer dans les guichets ou les bornes en gare ou par internet/téléphone, relèvent du bon sens et sont à saluer. Il convient d’ailleurs de s’interroger sur le temps qu’il aura fallu à la SNCF pour amorcer cette évolution, témoignant des lourdeurs de son fonctionnement. Si l’entreprise avait su suivre les évolutions sociétales, cette solution aurait du être proposée aux utilisateurs depuis plusieurs décennies déjà ! 
 
Cependant, si cette mesure est positive, il n’en demeure pas moins qu’elle ne peut résoudre à elle seule tous les problèmes de bon exercice du service public par la SNCF, c’est-à-dire le maintien d’une offre de servicessatisfaisante sur une large partie du réseau secondaire très faiblement fréquenté du fait d’une offre inadaptée à la demande dans les territoires faiblement densément peuplés, dans un contexte de concurrence extrêmement défavorable avec les transports routiers au maillage incomparable avec celui ferroviaire. Il ne faut donc pas que la SNCF s’imagine qu’elle va pouvoir grandement renforcer la fréquentation de ces petites lignes par une simple facilitation de l’achat de billets, le problème principal relevant avant tout de l’infrastructure. Nous avons donc affaire à une demi-mesure, nécessaire, mais qui n’est pas à la hauteur des enjeux.
 

Depuis la crise des Gilets jaunes, le service public a multiplié les demi-mesures et les effets d'annonce pour apaiser les tensions sociales. Y a-t-il, derrière cette initiative de la SNCF, une volonté réelle de résoudre le problème de la marginalisation de certains territoires et de certaines personnes ?

Oui et non. 
 
Oui, dans le sens qu’à l’heure de la généralisation du commerce en ligne, les personnes qui n’effectuent pas leurs achats de billets de train sur internet pour diverses raisons, bien souvent liées à l’âge, vont voir leurs moyens de s’en procurer grandement faciliter, à une époque où de plus en plus de communes se trouvent éloignées d’une gare et donc d’un guichet ou d’un automate, rendant indispensable un déplacement en automobile, qui peut s’avérer long pour les personnes n’achetant pas leurs billets en ligne. 
 
Non, dans le sens que la SNCF ne propose aucune mesure visant à améliorer la desserte ferroviaire des territoires peu ou mal desservis, alors que chaque année des lignes sont fermées au trafic voyageur. Nous sommes donc face à une demi-mesure, qui ne répond pas aux enjeux du problème, tout en gardant en tête qu’il n’est pas sûr que la lutte contre la désertification d’une partie du territoire hexagonal passe prioritairement par un renforcement de la desserte ferroviaire. En effet, le problème principal de cette France profonde relève plus de la disparition de l’emploi, des habitants et des services publics (poste, maternité, tribunal…) que d’un problème de desserte ferroviaire, dont les fermetures de ligne apparaissent plus comme une conséquencede la concurrence routière que du déclin des territoires concernés, ce dernier élément ne faisant qu’accentuer le processus. Ne demandons donc pas à la SNCF de résoudre des problèmes d’aménagement du territoire dont elle n’est pas à l’origine !
 

"On peut tout faire par internet mais il manquera toujours la relation humaine" affirme Frank Lacroix, directeur général TER à la SNCF. Comment les services publics de manière générale (la Poste et la SNCF notamment) peuvent-ils concilier l'impératif d'efficacité, dans une économie largement dématérialisée, avec une dimension humaine et locale propre au rôle d'un service public ?

Le problème actuel n’est pas tant que tout peut se faire par internet que le fait que rien ne se fait en-dehors d’internet, c’est-à-dire que la dématérialisation, qui est, rappelons-le, quelque chose de positif puisqu’elle permet de limiter les déplacements de la population pour effectuer des démarches administratives, s’avère total. Il n’est désormais plus possible d’avoir accès à une personne en chair et en os lorsque les individus ont besoin de résoudre un cas particulier, ce qui arrive bien plus souvent que ne veulent bien le penser les promoteurs du tout internet. En conséquence, il convient de laisser la possibilité à la population de pouvoir contacter des personnes à l’échelon local en cas de besoin, ce qui passe par le développement de maisons de services publics suivant un maillage serré sur l’ensemble du territoire, où chaque citoyen peut venir exposer une situation complexe ne correspondant pas aux situations de base proposées par internet. Il est nécessaire que chaque français puisse avoir accès en un laps de temps raisonnable à un interlocuteur pour résoudre ses éventuels problèmes qui peuvent être difficilement résolus sans contact humain. En effet, dans le cas contraire, la dématérialisation est purement et simplement synonyme de désengagement de l’Etat. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 10/07/2019 - 12:47
Se(r)vice public : syndicats et hommes politques . .
la SNCF a bloqué pendant des décennies les bus et autocars et continue de mener sa guéguerre contre les compagnies privées qui à bien moindre coût auraient des velléités de créations de lignes régulières, résultats les voyageurs sont toujours pris en otages par le chemin de fer communiste !