En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

03.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

06.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

07.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 52 min 44 sec
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 1 heure 25 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 2 heures 7 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 4 heures 30 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 7 heures 12 min
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 22 heures 8 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 1 heure 34 sec
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 1 heure 38 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 2 heures 37 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 4 heures 46 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 5 heures 44 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 6 heures 48 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 21 heures 24 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 23 heures 1 min
© Reuters
© Reuters
Idées chouettes

Petits conseils pour optimiser vos rythmes de sommeil si vous êtes un oiseau de nuit

Publié le 11 juin 2019
Si vous êtes un couche-tard qui manque de sommeil, vous devriez suivre ces recommandations issues d'une étude australienne et britannique.
Sylvie Royant-Parola
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Royant Parola est psychiatre, et spécialiste du sommeil. Elle est également la présidente du réseau Morphée, consacré à la prise en charge des troubles chroniques du sommeil.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si vous êtes un couche-tard qui manque de sommeil, vous devriez suivre ces recommandations issues d'une étude australienne et britannique.

Atlantico : Une récente étude, menée par des scientifiques australiens et britanniques, a tenté de mesurer l'efficacité des moyens pour lutter contre l'insomnie. Parmi eux : se réveiller deux ou trois heures plus tôt que d'habitude et s'exposer à la lumière du jour, manger un petit déjeuner dès que possible, heures de repas fixes et ne rien manger après 19h…etc. Trouvez-vous quelque chose à redire sur leurs suggestions ? Comment cette méthode permet-t-elle de régler l'horloge interne du corps ?  

Sylvie Royant-Parola : A vrai dire, ça n'a rien de révolutionnaire. En fait, ce qu'ils préconisent est ce qu'on fait classiquement pour les personnes dits en "retard de phase", c’est-à-dire des gens qui s'endorment tard et se lèvent tard.

Après, vous avez au niveau du sommeil des horloges qui sont dans le cerveau et vont réguler les horaires d'endormissement et de réveil. Il y a certes une partie biologique, génétique même. En revanche, on peut, au niveau du comportement, tout à fait décaler ses horloges de manière à faire en sorte que s'endormir tôt et se réveiller tôt soit difficile. Pour y faire face d'un point de vue médical, vous avez donc besoin de régularité et d'une certaine routine qui va concerner ce qu'on fait le matin, dans la journée et le soir. Quand vous réinstallez des modalités de fonctionnement qui vont permettre d'aligner les horloges sur des horaires compatibles avec une vie matinale, vous allez alors avoir une régularisation de ce décalage. Parce que l'horloge a tendance à se décaler un peu plus tard, c’est-à-dire que si on ne met pas en place un cadre qui va permettre de structurer la journée, vous avez tendance à vous coucher un peu plus tard – c'est une donnée connue depuis la nuit des temps. Ce qui est d'ailleurs encore plus vrai chez les jeunes parce qu'ils sont plus sensibles à la lumière le soir, et auront donc tendance à se coucher plus tard.     

Concrètement, pouvez-vous préciser comment notre mode de vie influence ce dérèglement interne ? Selon vous, des choses ont échappé aux scientifiques ?

Finalement, ce mode de vie décalé – qui est une mode de vie qui va de plus en plus valoriser les activités le soir, qui va de plus en plus privilégier les grasses matinées- est un mode de vie qui va progressivement rendre de plus en plus difficile le retour à une vie normale. Donc en fait, ce programme, qui consiste à modifier ses habitudes, est déjà une réponse à des personnes qui sont motivées. Si on introduit ces conseils, et surtout qu'on maintient une régularité, l'horloge se recalera. Le problème, ce sont les accoups. C’est-à-dire si, par exemple, vous vous retrouvez à vous coucher tard (une heure du matin mettons) trois soirs par semaine parce que vous menez un mode de vie festif, ça casse toute la dynamique que vous avez introduite. Le principal est avant tout la régularité – tout en sachant qu'on peut se permettre, bien sûr, de sortir une fois par semaine. Sortir le samedi soir alors que vous le faites en semaine est problématique.

Finalement, quels sont les risques pour la santé des "night owls" ?

In fine, on parle effectivement de risques importants. Je suis actuellement au congrès international du sommeil de San Antonio, et on constate que de plus en plus d'études attaquent le problème de la chronobiologie. Il faut avant tout remarquer que nous sommes des animaux diurnes, par essence des êtres vivants faits pour dormir la nuit et vivre le jour. Quel que soient les raisons qui vous poussent à vous coucher tard (travail, vie étudiante…etc.), on va entraîner des troubles importants. Des études sont en train de sortir qui prouvent bien que lorsqu'on mange tard ou la nuit, on va provoquer une modification métabolique – puisque notre corps n'est pas fait pour consommer des aliments à ces heures-là. De fait, on se trouve face à des cas d'obésité, ou au moins une prise de poids. D'autres travaux confirment que dans l'irrégularité des rythmes et le non-respect de cette routine, on va faire le lit de maladies cardio-vasculaire mais aussi des accidents cérébraux, du diabète, ou encore de l'hypertension - . On parle souvent de la complexité du traitement de certaines maladies, mais il faut bien comprendre que ce sont des choses qui se préparent très en amont. Le message à faire absolument est ainsi le suivant : il ne faut pas faire n'importe quoi. Il y a un certain nombre de règles qui doivent être établies pour assurer l'harmonisation des éléments du corps humain. C'est une manière d'assurer de se retrouver en bonne santé d'ici vingt ans !

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires