En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 4 min 16 sec
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 16 heures 42 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 17 heures 51 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 19 heures 32 sec
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 23 heures 36 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 23 heures 52 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Politique
Interview

“Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 27 min 58 sec
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 16 heures 16 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 23 heures 16 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 23 heures 47 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 23 heures 56 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 jour 4 heures
© MIGUEL MEDINA / AFP
© MIGUEL MEDINA / AFP
Les entrepreneurs parlent aux Français

La France, comme le monde testerait bien la dictature. Les entrepreneurs aussi ?

Publié le 27 mai 2019
15% de dictatures supplémentaires. C’est l’évaluation que faisait récemment le magasine "The Economist", dans une édition édifiante, qui révélait que le monde glissait plus facilement vers l’obscurité plus que vers la lumière. Tout dépend néanmoins de ce que l’on identifie comme l’obscur et ce que l’on nomme la lumière.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
15% de dictatures supplémentaires. C’est l’évaluation que faisait récemment le magasine "The Economist", dans une édition édifiante, qui révélait que le monde glissait plus facilement vers l’obscurité plus que vers la lumière. Tout dépend néanmoins de ce que l’on identifie comme l’obscur et ce que l’on nomme la lumière.

La clarté c’est ce que nos démocraties occidentales nous ont proposé comme définition. Et pendant un long moment, non seulement nous y avons cru, mais toutes les apparences y étaient favorables. En fait, malgré les souffrances, les guerres, les maladies, le monde semblait porteur d’une promesse. La promesse de « la possibilité d’un futur meilleur », pour parodier le début d’un titre de Houellebecq. 

Car au final, que souhaite l’homme, partout et en tout temps ? Il rêve, égoïste, d’immortalité, et à défaut de pouvoir réaliser ce rêve, il se contente de placer en sa descendance le pari d’y parvenir. Mais en attendant,  à très court terme, améliorer son sort lui semble un premier pas acceptable. Le premier pas vers un début d’immortalité.  La grandeur du modèle démocratique, la plupart s’en fiche. Seul le résultat compte. Aujourd’hui, le « peuple » le cherche ou plutôt, tente de le trouver ailleurs. Preuve que le contenant lui importe peu. Seul le résultat compte. Si ce n’est pas la démocratie, ce sera un autre régime. La sécurité et la reprise de la marche vers le haut doit reprendre, même si le chemin est autre, et le contenu bien différent. Si, faute d’avenir, il faut faire marche arrière et revenir d’où nous venons, alors qu’il en soit ainsi.

Les peuples, partout dans le monde occidental, choisissent le passé, car personne ne leur parle plus d’avenir, et encore moins de la place qui leur y est réservée. A défaut, d’un saut dans l’inconnu, mieux vaut un pas en arrière, vers un territoire connu. Tout en s’assurant, c’est la seconde mamelle de la dictature, qu’un ennemi serve de palliatif à l’aveuglement général. Chaque régime populiste du monde a compris la nature égoïste de l’homme et compris qu’il était prêt à avaler toutes les couleuvres, à partir du moment où on lui promettait une victime expiatoire. Pendant que son regard est tourné vers ladite victime, il cède à son lâche penchant, celui d’oublier qu’il sera la prochaine. 

La classe politique des 30 dernières années nous a plongé dans cette situation. Incapable d’avouer la fin d’un système qu’elle voyait pourtant, elle a préféré prolonger son coma et organiser l’imposture. Plutôt que réformer, et d’assumer la souffrance temporaire que la réforme suppose, elle a préféré la morphine. Le pouvoir d’achat, la taxation des riches, le déficit, la dette, le sacrifice des seniors. Et tant d’autres choses. A force d’échéances toujours plus courtes, elle a tué la notion de temps et d’espace, d’avenir et d’ambition, et emprisonné chacun dans le présent, en espérant le maquiller suffisamment pour qu’il affiche une beauté acceptable. Un vernis trompeur. Mais un jour de pluie, quand le vernis craque, tout craque avec éclat, face à tous. Ce jour est venu.

Ce que veulent les gens, c’est une direction, ferme, n’importe laquelle pourvu qu’elle redonne un sens connu aux choses. Ils ne choisissent pas vraiment la « dictature » mais un sens résolu et fort, doté d’une victime potentielle, vers une direction compréhensible. Palpable. Et ce n’est que le début.

Pour nous entrepreneurs, cela devrait signifier le moment du départ. Non par lâcheté. Uniquement parce que l’entrepreneur est là pour construire l’avenir et non des machines à remonter le temps. 

Participer à une société plus prospère, basée et tournée ver et sur les hommes, et non faire le mauvais dermato qui traite une peau de chagrin. La marche arrière n’existe pas chez l’entrepreneur, pas plus que la touche pause. C’est avant toute, mais si le sens prédomine. Nos sociétés n’ont rien à faire dans une société pareille. Il faut organiser la fuite, et que chacun médite. Que le « peuple » à qui l’on attribue tant de vertu, et dont la surveillance des sautes d’humeurs serait le gage de la démocratie, commence par comprendre qu’il peut attendre mais doit aussi donner, et que la classe politique se remette enfin en cause. 

En France, la défaite de Wauquiez, est déjà un premier pas. Un de moins. Il en reste encore…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
xavier69
- 28/05/2019 - 10:39
democratie ???????????
Un président en place: Macron ,qui arrive a diriger la France grâce à 20% d'électeurs ( présidentielle , Européenne, et autres plus tard ) et pour leur bénéfice ,je ne sais pas vraiment comment nommer ce régime ?? un mélange de totalitarisme Bourgeois et médiatique . Peut être un dictateur essaierait il de contenter un peu plus de monde ?? Je n 'en suis pas convaincu , mais la détresse de plus en plus d'honnêtes gens peu amener a y croire .
hermet
- 28/05/2019 - 09:54
Le sacrifice des seniors
N'importe quoi ?les retraités sont les privilégiés du système en France, improductif c'est pourtant eux qui vivent le mieux par génération et qui coûtent le plus, c'est la jeunesse que l'on sacrifie par la drogue, la faiblesse du niveau éducatif, la violence interethnique au quotidien, la perte de revenue...celle qui a encore espoir songe au départ du reste. Les riches (la classe moyenne supérieure) se fait surtaxer mais cela fait 30 ans qu'elle vote pour cela et manifestement elle en redemande, alors faut pas se plaindre !
Gré
- 27/05/2019 - 22:58
Depuis le traité de Lisbonne,
Depuis le traité de Lisbonne, l'UE vit sous un régime qu'on pourrait appeler "technocrature" : une forme de dictature où seuls les technocrates ont le dernier mot. Donc, au contraire, j'estime que le sursaut de citoyens désireux de reprendre leur destin en main est une forme de résistance légitime.