En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© PASCAL GUYOT / AFP
Invisibles
Benoît Rayski : "Comment et pourquoi les chômeurs sont devenus les "Effacés de la terre"..."
Publié le 26 mai 2019
Pour eux, on a creusé des tombes très profondes afin de ne pas les voir. Benoît Rayski publie "Les effacés de la terre" aux éditions du Cerf. En exclusivité pour Atlantico, il aborde la question du chômage et parle de son nouvel ouvrage.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour eux, on a creusé des tombes très profondes afin de ne pas les voir. Benoît Rayski publie "Les effacés de la terre" aux éditions du Cerf. En exclusivité pour Atlantico, il aborde la question du chômage et parle de son nouvel ouvrage.

Atlantico : Vous venez de publier "Les effacés de la terre" (Éditions du Cerf). Il y a déjà eu beaucoup de livres sur le chômage : pourquoi en faire un autre ?

Benoît Rayski : Je n'ai pas fait un livre sur le chômage, mais un livre sur une chômeuse. Pour donner un peu de chair humaine à ce qui est une abstraction. Jamais un chômeur ou une chômeuse n'est interviewé à la télévision. Aucune série télévisée ne les montre. Aucun micro ne se tend vers eux. Ils sont devenus invisibles.

Avec le portrait d'une chômeuse, vous espérez parler de millions de chômeurs ?

Oui, les statistiques ne veulent rien dire. Ou plutôt, elles évacuent toute dimension humaine. Trois millions de chômeurs, quatre millions de chômeurs… Ça ne veut pas dire grand-chose ou plutôt ça enfouit la tragédie d'un chômeur ou d'une chômeuse dans des chiffres auxquels on ne s'intéresse pas. De temps en temps, on nous dit que le chômage augmente. De temps à autre, on nous dit qu'il baisse. On parle de courbes. De chômage de longue durée. De chômage structurel. Où sont les hommes qui souffrent derrière tout ça ?

Et comment avez-vous choisi la personne dont vous faîtes le portrait ?

Eh bien, imaginez-vous que cela a été très difficile. J'ai appelé tous les syndicats pour qu'ils m'aident. Les réponses ont été négatives ou évasives. Et pour cause : les chômeurs ne paient pas les cotisations syndicales, ne font pas de grèves. Un gréviste, c'est intéressant. Pour des raisons électorales, un ministre ou un président ira lui serrer la main. Avez-vous vu des présidents ou des ministres serrer la main d'un chômeur ?

Pouvez-vous expliquer le titre de votre livre "Les effacés de la terre" ? Pourquoi pas "Les damnés de la terre" ?

Les damnés de la terre ont vécu. Ils ont eu des soutiens, des accompagnements. On les a célébrés comme l'avenir de l'humanité. Mais les chômeurs n'existent pas. Ils ne manifestent pas. Ils ne font pas grève. Ils souffrent. Mais leur souffrance n'intéresse personne. Parfois même on les traite de fainéants (Macron). On leur a inculqué la honte d'être chômeur. Et pourtant, ils ne sont pas responsables de la tragédie qui les frappe. Mais comme on leur a dit que c'était de leur faute s'ils n'avaient pas de travail alors ils baissent la tête.

Benoît Rayski, "Les effacés de la terre", publié aux éditions du Cerf. 

Lien vers la boutique Amazon : ICI 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
06.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
06.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 26/05/2019 - 22:10
Bien vu, Benoît
"Oui, les statistiques ne veulent rien dire. Ou plutôt, elles évacuent toute dimension humaine". Entre autres on ne parle jamais du pire du vécu : le regard des autres qui nous exclue.
Alapage
- 26/05/2019 - 15:50
ANPE
Benoit, j’apprécie beaucoup vos billets. Là je ne comprends trop, vous dites « ça été tres difficile de trouver une chômeuse ». Bein, il suffisait tout naturellement de se rendre dans n’importe quelle ANPE, et trouver une chômeuse dans la file d’attente... vous aviez l’embarras du choix, hélas !
jurgio
- 26/05/2019 - 14:42
Le chômage est une fonction organique de notre État socialiste
Il est comme une jambe de bois, on doit s'y habitués. Mais les pansements et cautères que politiquement on y applique coûtent cher.