En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

06.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

07.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

01.

Tu seras riche, mon fils!

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 10 heures 28 min
pépites > France
Bout du tunnel
Paris : le syndicat Unsa-RATP suspend la grève, le trafic du métro devrait fortement s'améliorer lundi
il y a 12 heures
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 13 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 15 heures 58 sec
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 16 heures 18 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 17 heures 21 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 17 heures 43 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 17 heures 55 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 18 heures 19 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 11 heures 20 min
pépites > International
Défi planétaire
Changement climatique : 18 % des Américains n'y croient pas, contre 9 % des Européens et 1 % des Chinois
il y a 13 heures 9 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 15 heures 4 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 17 heures 11 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 17 heures 43 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 18 heures 24 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Carnivore

Viande : une vaste offensive pour vous priver de la liberté de choisir

Publié le 17 mai 2019
Ecologistes, vegans et postmodernistes passent à l'offensive afin de dissuader les populations de manger tout produit issu du règne animal.
Guy-André Pelouze est chirurgien à Perpignan.Passionné par les avancées extraordinaires de sa spécialité depuis un demi siècle, il est resté très attentif aux conditions d'exercice et à l'évolution du système qui conditionnent la qualité des soins.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guy-André Pelouze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guy-André Pelouze est chirurgien à Perpignan.Passionné par les avancées extraordinaires de sa spécialité depuis un demi siècle, il est resté très attentif aux conditions d'exercice et à l'évolution du système qui conditionnent la qualité des soins.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ecologistes, vegans et postmodernistes passent à l'offensive afin de dissuader les populations de manger tout produit issu du règne animal.

Manger des produits animaux est une constante de toute l’histoire de l’humanité. Pêcher, chasser et élever des animaux a présenté de nombreux avantages notamment au niveau du développement du cerveau humain, tout au long de l’évolution et encore aujourd’hui. Le berger, l’éleveur, le producteur de lait, d’oeufs ou le pêcheur sont des acteurs économiques essentiels qui contribuent à nourrir les humains avec des standards de production très élevés et des niveaux de qualité inégalés dans le passé. Ainsi, comme pour toute activité humaine, il y a des externalités à cette consommation.

Une guerre idéologique

Récemment, trois idéologies menaçantes sont en marche pour détruire à terme ce système de production et par ricochet supprimer la consommation de tout produit animal. Main dans la main, écologistes, végans et postmodernistes s’activent pour priver les populations de la liberté de choisir leur alimentation. Les écologistes ont fait du climat une religion millénariste qui annonce régulièrement une apocalypse toujours plus proche. La viande est particulièrement visée dans le cadre de la contestation des habitudes de vie occidentales alors même que la France représente 0,9% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Les végans, à ne pas confondre avec ceux qui ont choisi une alimentation végétale, sont aujourd’hui intolérants au point d’attaquer des boucheries ou de vouloir interdire la consommation de viande. Ils sont très actifs dans les instances supranationales comme l’ONU ou l’OMS et le régime végétarien universel qu’ils prônent ressemble à leurs précédentes croisades contre le gras ou les graisses saturées. Troisième acteur, les postmodernistes sont les activistes subventionnés du militantisme anti-spéciste, anti-croissance, anti-consommation, anti-procréation, anti-science. Ces trois idéologies utilisent la violence déconstructive et la mettent en oeuvre dans un cadre mondialiste anticapitaliste. En même temps, comme ils sont issus du marxisme, ils ferment les yeux sur les catastrophes humaines et environnementales du socialisme réel qu’ils ne se cachent pas de promouvoir. Enfin ces agitateurs instillent dans la société un climat de défiance et poussent à la lutte de tous contre tous, seule assurance de leur victoire finale. Leurs relais médiatiques, acquis à toute cause “progressiste”, contribuent à la terrorisassions ou au bâillonnement de ceux et celles qui n’acceptent pas leur dogme. La liberté de mener et choisir sa vie est chaque jour un peu plus menacée par les oukases de ces minorités agissantes qui imposent leurs choix dans une démocratie bafouée. En effet le pouvoir politique s’est engagé dans une connivence à visée électorale, véritable course au mieux disant animalement correct.

Faisons appel à notre rationalité.

Ne nous laissons pas abuser par la pensée rapide qui est souvent une répétition pavlovienne des messages médiatiques. Il n’y a pas de preuves scientifiques à l’appui de ces agissements. Mieux, ce que nous apprend la science est le contraire de cette religion.

L’élevage français n’est pas le pollueur qui est décrit par ces agitateurs. L’émission de gaz à effet de serre par l’agriculture française a baissé de 83,2 à 78,9 Mt CO²e, entre 1990 et 2014. Notre production de viande et de lait qu’elle soit mixte ou à l’herbe, en zone tempérée, est le plus faible émetteur de gaz à effet de serre . Dans ce domaine, beaucoup reste à découvrir en particulier au sujet de l’élevage extensif qui n’a été que partiellement supplanté par des systèmes confinés, avec une alimentation céréalière subventionnée, que depuis une quarantaine d’années. Le cycle du carbone est favorablement influencé par le pâturage; les méthodes de séquestration du CO², par les sols ou par de nouvelles technologies, n’en sont qu’à leur début.

La viande de découpe est un aliment de grande qualité qui fait partie d’une alimentation favorable à la santé. Dans la viande tout est bon sauf les méthodes de cuisson agressives ou de transformation en produits salés, nitratés ou cuits. Cette viande de boucherie cuisinée selon nos traditions apporte satiété, plaisir et nutriments indispensables.

Les éleveurs français respectent des règles plutôt plus contraignantes qu’ailleurs. Si des éleveurs, si des abattoirs enfreignent la loi c’est bien à l’état de la faire respecter. Il est peu probable que ce soit un manque de moyens car notre dépense publique est une des trois plus élevées au monde. En revanche, dans ce domaine comme ailleurs la loi doit être la même pour tous.

Tous les indicateurs démontrent que la production d’oeufs n’a jamais été aussi sûre sur le plan sanitaire et que la qualité nutritionnelle des oeufs n’a jamais été aussi mieux assurée. Tout a été essayé depuis 60 ans pour proscrire les oeufs au motif qu’ils contiennent du cholestérol, mais le consensus actuel basé sur de très nombreuses études est clair: l’oeuf est un merveilleux aliment. L’American Heart Association a d’ailleurs levé toute limite à la consommation de cholestérol alimentaire.

Les produits laitiers non transformés (lait entier, yaourts, beurre, crème fraîche et fromages) sont très favorables à la santé à la fois par l’apport de protéines et de gras mais aussi pour les vitamines liposolubles. La consommation de fromages est associée à un risque plus faible de diabète type 2.

Les produits de la pêche sont indispensables à l’homme. Il les consomme depuis le début de l’évolution aussi pour leur richesse en acides gras oméga 3 longue chaîne que nous ne synthétisons pas ou très peu. En réalité les phospholipides qui les contiennent représentent 60% du poids sec du cerveau. La surpêche qui menace réellement nos réserves halieutiques est une question qui relève du rôle régalien de l’état. Il est vital de préserver nos richesses et leur renouvellement dans l’immense réserve de nos eaux territoriales ce qui est compatible avec une consommation intelligente des produits de la mer.

Un modèle alimentaire favorable à la santé.

La France grâce à ses systèmes pastoraux, ses agriculteurs qui élaborent des aliments de grande valeur souvent dans des entreprises familiales, sa culture culinaire ancestrale, conserve un modèle alimentaire remarquable. Un modèle où les choix de chacun jouent un rôle clé dans la santé humaine, dans la qualité de la production et de l’environnement. J’ajoute que la consommation de produits animaux par les français est en deçà des normes maximales établies par différentes études: 500g par semaine de viande rouge et 150g par semaine de viande transformée. Les français consomment en moyenne 320g/semaine de viande rouge et moins de 200g/semaine de viande transformée. Il est donc fallacieux de les culpabiliser parce qu’ils mangeraient, soit disant, trop de viande. Avec une solide espérance de vie la France doit avant tout améliorer son modèle alimentaire mais surtout pas l’abandonner. Par exemple il faut encourager la consommation de viande rouge et réduire celle de produits industriels qui s’est envolée ces dernières années notamment chez les urbains. Il en est de même de toutes les Blue Zones, à travers le monde, où l’espérance de vie est élevée.  La déconstruction de ce système millénaire menacerait la santé de la population, l’économie de régions entières et notre richesse nationale. De surcroît, comme toute construction civilisationnelle, ce modèle est fragile ce qui signifie que le ruiner pourrait être irréversible.

Déconstruire pour laisser place à des intérêts et un modèle mondialisés?

Un train peut en cacher un autre. Cette guerre contre les produits animaux est une opportunité pour certains intérêts économiques. Les céréaliers français et étrangers guettent un basculement du marché car en pratique les végans s’alimentent surtout de produits industriels de céréales ou de soja qui permettent de meilleures marges. Les laboratoires de production in vitro de muscle ou de protéines sont prêts à prendre des parts de marché aux éleveurs en produisant dans des usines lointaines. Ils prétendent que leurs produits sont équivalents, ce qui est faux, qu’il s’agisse des nutriments et des prix. De surcroît ce mode de production est une perte d’autonomie alimentaire, ces entreprises étant par définition plus vulnérables à différents risques. Enfin les chimistes proposent déjà à tous ces (futurs) carencés des suppléments nutritionnels dont certains remboursés par “l’assurance maladie”, sans aucune garantie d’efficacité et parfois des effets secondaires graves. Cette déconstruction est relayée par des groupes de scientifiques ou d’industriels comme EAT-Lancet ou d’autres qui ne sont que le levier de ces intérêts et de leur mantra: un régime alimentaire imposé à tous, essentiellement à base de céréales de soja et de végétaux.

En culpabilisant les français, en les assommant de prédictions catastrophistes cet attelage idéologique et cet opportunisme marchand voudraient nous contraindre d’abandonner notre liberté et nos traditions pour supposément supprimer la pollution, la productivité, le profit. Cette contrainte non voilée est le premier signe d’une aventure autoritaire qui conduirait à la paupérisation comme celle qui succéda aux “lendemains qui chantent”.


Viande rouge et viande transformée de quoi parlons nous?

La viande rouge désigne tous les types de viande de muscle de mammifère, tels que le bœuf, le veau, le porc, l'agneau, le mouton, le cheval et la chèvre. Mais aussi la viande rouge sauvage, sanglier, biche, daim, orignal, renne.

Les exemples de viande rouge sont la viande dite de boucherie découpée en morceaux fraîche ou congelée.

La viande transformée est une viande qui a subi un processus de saumurage, salage, nitritage, ajout d’anti-oxydant, saccharose, glucose, chlorure de potassium, épices, conservateurs, colorants, ensuite fermentation, fumage, cuisson ou d'autres procédés pour modifier la saveur ou augmenter la conservation. La plupart des viandes transformées contiennent du porc ou du boeuf, mais les viandes transformées peuvent également contenir d’autres viandes rouges, des volailles, abats ou sous-produits de viande tels que du sang.

Les exemples de viande transformée incluent les saucisses, le jambon cru et cuit, les salamis, saucissons, pâtés, le bœuf salé et la viande de boeuf séchée ainsi que les conserves de viande et préparations, farces et sauces à base de viande dans tous les produits industriels. Toutefois dans certaines classifications la charcuterie peut être comptabilisée séparément.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

06.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

07.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

01.

Tu seras riche, mon fils!

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Dr Guy-André Pelouze
- 19/05/2019 - 13:48
À propos de la dictature des minorités
https://www.lepoint.fr/politique/quand-une-minorite-dicte-la-norme-commune-c-est-qu-il-est-deja-trop-tard-pour-la-democratie-25-04-2019-2309541_20.php?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1556202010&fbclid=IwAR0z18OLOA2j5xHR0lIPUfuQ_6lwIc7j58Eji4WxjMHNyBbJKjmro5f7gyw#xtor=CS1-31-%5BEchobox%5D
La question est le libre choix. Quand vous êtes invité vous choisissez de ne pas manger certains aliments ou de les manger par courtoisie; mais depuis que les minorités ont dévoyé la démocratie elles veulent dicter votre menu en se basant sur leurs croyances. C'est le germe de la guerre de tous contre tous, une société de défiance où ces minorités sont un gouvernement autoritaire avant de venir totalitaire... La France ultracentralisée et dépourvue de garantie constitutionnelle de la liberté d'expression est une proie facile.
Benvoyons
- 18/05/2019 - 09:00
Hum! De la salade sur de la chair fraîche façon mante religieuse
:) mais de la salade montée est seulement bonne pour les omnivores :)
jurgio
- 17/05/2019 - 15:42
Tous ces sacs de viande
pour nous faire manger de l'herbe !