En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

02.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

03.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

04.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

05.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

06.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

07.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 4 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 6 heures 43 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 8 heures 35 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 10 heures 24 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 10 heures 57 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 11 heures 17 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 11 heures 33 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 12 heures 11 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 4 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 6 heures 33 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 8 heures 30 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 9 heures 56 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 11 heures 6 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 12 heures 59 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Wikiagri

Ces étudiants qui luttent contre la viande artificielle

Publié le 21 avril 2019
Un groupe de citoyens parisiens monte un mouvement pour dénoncer l'arrivée en France de la viande artificielle, censée remplacer la viande issue des élevages. WikiAgri vous présente ce mouvement.
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Antoine Jeandey
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri, pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Lancé en début d’année 2012, WikiAgri a pour philosophie de partager, avec les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un groupe de citoyens parisiens monte un mouvement pour dénoncer l'arrivée en France de la viande artificielle, censée remplacer la viande issue des élevages. WikiAgri vous présente ce mouvement.

Les mots-clés #touchepasamonsteak et #nocleanmeat fleurissent désormais sur les réseaux sociaux. On trouve même des banderoles, des affiches, des inscriptions diverses et variées en plein Paris avec ces slogans, et d'autres : "Touche pas à mon steak", "No clean Meat", "Mangez terroir, pas laboratoire !"... Le mouvement est né, il existe, celui de la réaction, de l'opposition à la viande artificielle promise pour nos assiettes une fois l'oeuvre des vegans, achever l'élevage français, accomplie. Et c'est très intéressant de constater que ce mouvement ne vient ni d'éleveurs, ni de chasseurs, ni de bouchers en colère : il est à l'initiative d'un groupe de citoyens parisiens, plutôt jeunes, âgés de 20 à 35 ans ! Ils pensent à leur avenir, et donc à celui de l'ensemble des Français, et ont décidé d'agir parce qu'ils refusent de voir, à terme, toute viande remplacée par de la viande artificielle.

J'ai pu discuter avec l'un d'entre eux (pour l'instant, ils préfèrent conserver l'anonymat pour éviter de devenir les prochaines victimes des attentats vegans). Il précise bien : "Nous ne sommes pas là pour défendre la filière viande, mais nous avons découvert des études sur la "cleanmeat" (Ndlr : littéralement "viande propre", nom donné à la viande artificielle), et nous voulons dénoncer tout ce qui se trame derrière."

Ils ont ainsi créé un site internet, l'observatoire des innovations alimentaires, dans lequel ils recensent quantité d'informations sur les innovations alimentaires en général, mais avec une préférence marquée pour la viande in vitro. Et ces informations sont sourcées. Les citoyens à l'origine de ces actions n'utilisent pas leur anonymat pour balancer n'importe quoi selon leurs opinions perso comme cela se pratique chez les auteurs de fake news. Non, les informations qu'ils donnent sont réelles, avec pour sources des parutions dans des journaux ayant pignon sur rue sous la plume de journalistes professionnels patentés.

La "clean meat", issue de start-ups de la Silicon Valley avec des moyens monumentaux

Quelle est donc cette "clean meat" que dénoncent ainsi ces citoyens ? Il s'agit de la reconstitution artificielle, cellule par cellule, en laboratoire, d'une tranche de viande. L'un des médias pointé par l'observatoire des innovations alimentairesMoustique.be, explique qu'une seule start-up américaine a levé 400 millions de dollars pour ses recherches en la matière (dont une grande partie de la part de Google) ! Obligatoirement, avec de tels budgets investis, il doit y avoir des résultats derrière. Mon interlocuteur reprend : "Ces start-ups américaines financent des associations anti-spécistes en Europe et particulièrement en France, terre d'élevage et de terroirs par excellence. Parce que si ces associations parviennent à écoeurer la population de l'élevage en France, alors tout le marché européen sera ouvert pour le produit de substitution affiché comme idéal, la viande de synthèse." Il reprend : "Il y a 40 ans, la grande distribution est arrivée en France et a fixé ses prix, contribuant à appauvrir les producteurs. Là, le deuxième étage de la fusée se prépare, mettre nos producteurs en concurrence avec un produit qui, à coups de millions investis dans la recherche, apparaitra moins cher sur le marché, et avec une image plus "propre"... Qu'il ne devrait pourtant pas avoir !"

La détermination du mouvement NoCleanMeat

Sur le site internet de l'observatoire des innovations alimentaires, on peut lire une véritable profession de foi montrant tout l'engagement des engagés dans leur cause, en voici un (large) morceau choisi : "Les premières réflexions de l’Observatoire des innovations alimentaires débouchent sur le constat d’une offensive majeure de grands industriels étrangers sur le marché français de la viande. Spécialisés dans les protéines végétales, les substituts à base d’insectes, ou la viande cellulaire obtenue par le développement in vitro de cellules souches, ces acteurs mènent un combat cognitif et informationnel visant à faire évoluer les mentalités françaises et les détourner des modes de consommations traditionnels. Du financement d’ONG anti-spécistes ultra-médiatiques, aux stratégies agressives de lobbying sur les normes européennes, telles que le règlement n°2016/2012 sur la zootechnique, ces entreprises souvent liées à des fonds d’investissements ou milliardaires anglo-saxons semblent avoir fait de la pénétration du marché français une priorité en s’associant à la grande distribution. L’Observatoire de l’innovation alimentaire tentera donc de décrypter cette stratégie d’encerclement, mais aussi ses conséquences pour l’économie française."

Une pétition en ligne pour refuser la viande cellulaire issue des laboratoires

Le mouvement des citoyens parisiens ne communique pas qu'avec son site internet dont les articles sont ensuite relayés sur les réseaux sociaux. Il a également ouvert une chaine YouTube, appelée Défendons nos terroirs !, avec déjà plusieurs vidéos en ligne pour dénoncer l'arrivée annoncée de la viande artificielle pour remplacer celle issue des élevages (WikiAgri vous propose d'en visionner à la fin de cet article). Et il a ouvert, sur le site change.org, une pétition intitulée Non à la viande cellulaire issue des laboratoires !, adressée entre autres au ministre de l'Agriculture.

Le texte argumentant la pétition est orienté sur trois axes : 1. Défendons nos valeurs ! 2. Défendons nos agriculteurs ! 3. Dénonçons un procédé barbare ! Ce troisième précise le procédé en question (je cite) : "La production de viande cellulaire repose sur l’emploi du sérum fœtal bovin, impliquant l’abattage d’une vache enceinte d’au moins trois mois. Une fois la mère abattue, le fœtus est prélevé vivant par éviscération ! Pire encore, le cœur du fœtus est directement ponctionné sans anesthésie, vouant le veau avorté à une souffrance inouïe et à une mort certaine… Le liquide ainsi prélevé est ensuite placé dans des incubateurs de cellules souches pour fabriquer la fameuse viande moléculaire, encore faussement appelée « clean meat »"

En résumé, nous nous approchons à grands pas d'une catastrophe pour tout le secteur de la viande en France puis en Europe, déjà particulièrement perturbé par de nombreuses crises. Là, il pourrait s'agir du coup de grâce. Seulement, heureusement, il existe un mouvement citoyen, jeune, plus concerné par la consommation et un "rejet de la bien-pensance qui nous est inculquée", selon mon interlocuteur, que par quelques intérêts économiques que ce soit qui se met en place. Ce mouvement a certainement davantage de chances de réussir qu'un autre qui serait corporatiste, et montré du doigt comme tel. Et si, plutôt que d'attendre qu'il soit déjà très tard pour tenter de s'organiser entre agriculteurs, il n'était pas plus judicieux de pousser ce mouvement jeune et plein de ressources ?
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 21/04/2019 - 21:39
C’est glaçant....
Quel avenir promis à nos enfants....
A quand les pastilles de chaire humaine?