En direct
Best of
Best of du 2 au 8 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

06.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

07.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 heure 22 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 2 heures 11 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 2 heures 48 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 3 heures 26 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 heures 3 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 heures 32 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Politique
Stratégie du gouvernement

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

il y a 6 heures 16 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 heure 36 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 2 heures 33 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 3 heures 5 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 3 heures 40 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 5 heures 30 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 5 heures 39 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 6 heures 1 min
pépites > Justice
Vie Privée
La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart
il y a 6 heures 17 min
© Reuters
© Reuters
La polémique à la gomme du jour

Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain

Publié le 18 avril 2019
Alors comme ça, si l'on ne restaurait pas Notre-Dame de Paris à coups de millions, la faim dans le monde serait éradiquée ?
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors comme ça, si l'on ne restaurait pas Notre-Dame de Paris à coups de millions, la faim dans le monde serait éradiquée ?

On aimerait bien, naïvement, presque à la Macron, que la question de Notre-Dame soit un sujet consensuel. D'abord, il faut vraiment être complètement à côté de la plaque pour ne pas saisir l'importance symbolique, artistique, historique, culturelle (et, oui, religieuse) de ce monument pour la France (voire pour le reste du monde si l'on n'a pas peur d'un peu d'hyperbole) et donc la nécessité absolue de le restaurer après un drame pareil.

Mais restaurer un bâtiment presque millénaire coûte évidemment un pognon de dingue qui doit bien venir de quelque part, l'Etat seul n'ayant déjà pas les moyens d'entretenir convenablement plus de 80 cathédrales et des milliers de monuments majeurs à travers tout le pays.

Donc, du coup, les riches filent beaucoup de blé (et renoncent à le déduire de leurs impôts), les moins riches en filent logiquement moins, on contribue comme on peut ou comme on veut... Mais l'idée qu'il soit illégitime de consacrer autant d'argent à un monument tant que des humains souffrent de ceci ou de cela n'a strictement aucun sens, sauf à décider que toute dépense artistique ou culturelle est illégitime par nature tant que la faim et la pauvreté n'auront pas été éradiquées.  

Plus aucun musée, plus aucun théâtre, plus aucun livre, plus aucun film, plus aucun concert tant qu'il y aura la guerre quelque part, ça vous semble raisonnable ? Et l'absence de dépenses culturelles résoudrait immédiatement tous les problèmes de l'humanité par une espèce de mécanique magique ? On peut en douter.

Le type en l'honneur duquel la cathédrale a été construite l'aurait d'ailleurs dit à son pote Matthieu un soir à la veillée : "L'Homme ne vit pas que de pain". Et sans ce principe de base, il n'y aurait même pas de cathédrale à restaurer après un incendie de toute manière. Ou de plafond de chapelle Sixtine à admirer ou de Passion de Bach à écouter.

Enfin, si Notre-Dame coûtera cher à restaurer, c'est essentiellement parce qu'il faudra rémunérer des centaines d'artistes, d'artisans, d'ingénieurs et d'ouvriers pour bosser sur le chantier (lesquels paieront à leur tour des impôts et consommeront des trucs et des machins --- ça s'appelle l'économie), pas parce qu'il faudra engraisser des multinationales.

Mais bon, on peut aussi continuer d'ergoter comme des Français (ce qui n'élimine pas la pauvreté non plus)

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
2bout
- 19/04/2019 - 22:46
De retour à la réalité, Ingrid.
100 ou 200 millions d'Euros qui permettent d'offrir un salaire a des milliers de travailleurs qualifiés pour restaurer un bien qui nous appartient à tous ou investir 40 millions d'Euros pour un Jeff Koons , 20 millions d'Euros pour un Basquiat, ou encore 105 millions de Dollars pour un Andy Warhol ?
J.B.
- 19/04/2019 - 11:37
Sprinkler
L'Etat n'a pas les moyens d'entretenir son patrimoine religieux (et oui religieux !) ? Cela dépend des choix que l'on fait !
Mais l'Etat (ou la mairie ou les riches ou l'Eglise grâce à une billetterie ... ) aurait quand même pu "trouver" avant le drame les 2 millions nécessaires à l'installation de sprinklers maintes fois réclamée.
Mais, les brumisateurs de Paris Plage sont (étaient) sûrement plus tendance !
TPV
- 18/04/2019 - 20:33
Une fois n'est pas coutume
Bravo et chapeau M Serraf.