En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 5 heures 46 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 7 heures 28 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 10 heures 26 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 11 heures 28 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 15 heures 12 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 16 heures 12 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 17 heures 50 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 6 heures 45 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 8 heures 48 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 10 heures 58 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 12 heures 4 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 14 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 15 heures 43 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 18 heures 3 min
© Harold CUNNINGHAM / AFP
© Harold CUNNINGHAM / AFP
Pulsion d’égalité en délire

Taux de testostérone : les règles qui excluent des compétitions certaines femmes athlètes n’ont aucun fondement scientifique valable

Publié le 22 mars 2019
Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé de reporter sa décision dans l'affaire de Caster Semenya à fin avril.
Gérard Dine est professeur de biotechnologies à l’École Centrale de Paris, président de l'Institut Biotechnologique de Troyes et chef du service d'Hématologie et d'Immunologie de l'Hôpital des Hauts-Clos de Troyes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dine est professeur de biotechnologies à l’École Centrale de Paris, président de l'Institut Biotechnologique de Troyes et chef du service d'Hématologie et d'Immunologie de l'Hôpital des Hauts-Clos de Troyes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé de reporter sa décision dans l'affaire de Caster Semenya à fin avril.

L’athlète Caster Semenya, femme est touchée par une hyperandrogénie, se voit contester le droit de concourir dans les catégories féminines étant donné ses particularités génétiques. Comment l’expliquer ?

Gérard Dine : D'autres femmes qui ne font pas forcément du sport et qui sont dans la même situation connaissent cette situation qui touche Caster Semenya. Ce phénomène endocrinologique, que l'on peut considérer comme pathologique, n'est pas exogène mais endogène. Ce qui veut dire que cela lui donne un avantage, c'est indéniable, du point de vue de l'effet androgénique sur la masse musculaire, ce que l'on appelle la masse maigre. Par contre, cela peut avoir un certain nombre de conséquences médicales qu'il faut avoir en tête. A partir de là l'obliger à respecter un taux d'androgène, comme cela a été le cas, avec un traitement hormonal anti androgène (qui lui a été imposée en 2008), l’a contraint à faire des performances en-dessous des ses moyens naturel. Elle gagne en 2008 puis 2016, mais perd quand elle est sous traitement en 2012 : on voit bien l'avantage que cela lui a donné. Le problème est que l'obliger à prendre un traitement hormonal anti androgène revient à dire qu'on la dope à l'envers. On interdit le dopage chez les filles pour améliorer leur taux d'androgènes, on interdit l'apport d'exogènes en considérant que c'est du dopage, mais l'obliger à consommer une substance anti-androgène alors qu'elle n'est pas dopée est contradictoire. 

Cela veut dire que l'on est dans une situation qui est l'exacte contraire de ce que l'on refuse en matière de dopage, c'est l'autre berge. Ce qui veut dire qu'à un moment donné tout individu mâle ou femelle qui ferait de la compétition sportive serait encadré par rapport à sa capacité naturelle. Par exemple on déciderait que dans le basket il ne faut plus dépasser 2,20 mètres, parce que ce serait un trop grand avantage : vous voyez à quel point ce que je viens de dire est absurde. Globalement nous relevons de la biologie, nous avons un génotype qui est notre code, et un phénotype qui est l'expression de notre code ; c'est très complexe vu que nous sommes des êtres multicellulaires. Un basketteur de 2,35 mètres à un phénotype complexe qui le fait culminer à cette taille. 

Comment comprendre cette position pour un avantage génétique qu'elle n'a même pas demandé…

Quelque part c'est un avantage dans la pratique sportive par rapport a l'efficacité, les androgènes sont des hormones mâles anabolisantes, c'est un avantage en termes de masse musculaire vis-à-vis de sa masse grasse. Mais en tant qu'individu, en tant que femme, elle est obligée de faire attention puisqu'elle aura des inconvénients du point de vue médical. Elle relève de la médecine, et l'obliger à prendre un traitement anti androgène si elle n'en a pas besoin médicalement pour sa santé est peut-être également un autre type de problème. L'obliger à prendre un médicament hormonal pour corriger une situation qui relève de ce qu'on pourrait appeler l'équité sportive dont elle n'a pas besoin sur le plan médical.

Il est évident que si aucun médecin ne l'a inondé d’œstrogène comme on lui demande de le faire, cela veut dire  que la seule raison pour lequel on lui donnerait ce traitement uniquement serait pour rétablir un équilibre biologique vis-à-vis d'autres sportives. C'est du dopage à l'envers. C'est une intervention exogène de complémentation hormonale. Le sport intense a une action qui fait baisser la production d’œstrogène et qui fait dire à certain qu’il faut aller contre cette tendance. On en revient à une vision similaire, mais à l'envers.

Le problème n’est-il pas dès lors le risque de précédent qu’une telle situation crée ?

Elle est revenue en 2016 grâce à jurisprudence du TAS qui avait été prise vis-à-vis d'une coureuse d'Inde, Dutte Chand, qui était dans la même situation qu'elle. Semenya était jusque-là obligée de prendre un traitement, donc ses performances avaient nettement baissées. C’est ce qui explique son absence de victoires significatives autour de 2012. Elle a donc plaidé en s’appuyant sur cette jurisprudence du TAS par rapport à Dutte Chand, sprinteuse indienne. Elle a gagné et pu se repositionner pour 2016 et gagner à nouveau le 800 mètres. 

L’IAAF a pourtant remis en cause une nouvelle fois son droit à concourir…

L’IAAF a refait son travail, et scientifiquement son travail est contestable. La vraie question est : si la nature l’a faite comme cela, faut-il lui donner un traitement de correction ? 

La Fédération va devoir trancher…

Oui. Alors certes, on peut considérer que les autres filles qui n’ont pas cet avantage naturellement sont handicapées par rapport à elle, mais le problème, c’est qu’à ce moment là, vous pouvez très bien décréter que pour jouer au basket, il ne faut plus faire 2 mètres 20, que pour jouer au rugby, il ne faut plus faire 130 kilos… Ou alors on change les règles, on crée des catégories dans les sports de combat avec des catégories de poids… on imagine mal en judo un judoka de 60 kilos affronter un Teddy Riner qui fait 130 kilos. Un sport comme l’aviron a lui aussi choisi de faire des catégories de poids. 

Alors je ne suis pas en train de dire qu’il faut faire des catégories de compétiteurs biologiques. C’est plus fin que cela : la morphologie c’est multigénique. Alors que son anomalie est monogénique. Ici il s’agit d’une filière de production hormonale qui a moins de gènes impliqués. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires