En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© LAURENT DARD / DDM / AFP
Tire-fesses

Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?

Publié le 17 mars 2019
Il y a des pistes plus dangereuses que d’autres. Celles de La Mongie peuvent être fatales.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a des pistes plus dangereuses que d’autres. Celles de La Mongie peuvent être fatales.

On vous a vu avec Brigitte sur un télésiège. On vous a aperçu en train de tracer sur la poudreuse. Des images diffusées alors que Paris était livré aux casseurs. C’était du plus mauvais effet. Et c’est pourquoi, à la va-vite, vous avez écourté votre séjour à La Mongie.

L’opposition de droite en a profité pour vous accuser d’être irresponsable, incompétent et désinvolte. « Il skie et le Fouquet’s est en flammes ! ». L’opposition exagère. Mais c’est son rôle d’exagérer.

Vous auriez pu, monsieur le Président, éviter ces critiques en allant en boîte comme votre ministre de l’Intérieur. Lui, il s’y est rendu un samedi soir mais c’était après le boulot. Il fallait bien qu’il « décompresse » : la journée face aux Gilets jaunes avait été rude.

Vous auriez comme lui bu quelques verres de vodka. Cependant vous n’auriez sans doute pas embrassé une belle inconnue (vous aimez Brigitte) et la presse unanime aurait titré : « Macron décompresse ». Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour samedi prochain…

Trêve de badinages maintenant. Nous avons dit que Castaner était allé s’encanailler après le boulot. Or précisément le boulot il ne le fait pas. Mais pas du tout ! Depuis novembre, tous les samedis se ressemblent tristement : pillages, casse et incendies. Et qui est aux manettes depuis novembre ? Castaner ! Comment est-il possible que des milliers de policiers n’arrivent pas à neutraliser quelques centaines d’extrémistes de gauche ?

L’opposition de droite y a vu un complot. Selon elle, des consignes auraient été données discrètement pour laisser faire, le spectacle des exactions étant supposé effrayer le bourgeois. Le but aurait été de discréditer les Gilets jaunes et de ramener les honnêtes gens dans le giron présidentiel. Et c’est ce qui vous aurait valu quelques points de hausse dans les sondages.

Cette hypothèse est néanmoins très difficile à prouver. En tout état de cause elle n’est plus de mise aujourd’hui. Le bourgeois effrayé et hébété se demande ce que fait la police, ce que fait Macron, ce que fait Castaner. Vous allez donc faire l’objet d’un procès en incompétence. Et les dégâts pour votre image, déjà bien écornée, seront désastreux.

Pour sauver ce qui peut être encore sauvé, il faut vous débarrasser de Castaner. Sa gestion de la crise est une catastrophe jamais connue dans l’histoire du maintien de l’ordre. En rentrant de La Mongie, vous avez déclaré que ceux qui manifestaient en même temps que les casseurs étaient leurs complices. En conséquence de quoi si vous ne virez pas Castaner vous serez légitimement considéré comme son complice.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
macron, ski
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ullman
- 19/03/2019 - 15:57
THÉORIE DU COMPLOT
Comme en Amérique, la Main de Moscou est derrière tout ça : chacun est informé que le ministre a été shooté À LA VODKA !
Un patriote, ministre de surcroît, se serait dopé au calva, au cognac ou à la mirabelle qui en plus est lorraine.
Et aux dernières nouvelles la belle inconnue avec laquelle il a pris langue (sic) pourrait bien être une espionne.
En tous cas, à ministre bourré, Champs-Élysées dévastés. Même avec 8000 bourres…
Sidewinder
- 17/03/2019 - 21:28
J'aime
J'aime la rationalité de la conclusion. Bravo Benoit.
Gpo
- 17/03/2019 - 18:25
Au secours ben allah
Le .....protégé du mignon aurait surement empêché les casses des boutiques de luxe....
Mais entre incompétence, inconsistance, suffisance et mépris, le tout arrosé de vodka....on ne peut que ressentir du dégoût voire la nausée