En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© LAURENT DARD / DDM / AFP
Tire-fesses
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
Publié le 17 mars 2019
Il y a des pistes plus dangereuses que d’autres. Celles de La Mongie peuvent être fatales.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a des pistes plus dangereuses que d’autres. Celles de La Mongie peuvent être fatales.

On vous a vu avec Brigitte sur un télésiège. On vous a aperçu en train de tracer sur la poudreuse. Des images diffusées alors que Paris était livré aux casseurs. C’était du plus mauvais effet. Et c’est pourquoi, à la va-vite, vous avez écourté votre séjour à La Mongie.

L’opposition de droite en a profité pour vous accuser d’être irresponsable, incompétent et désinvolte. « Il skie et le Fouquet’s est en flammes ! ». L’opposition exagère. Mais c’est son rôle d’exagérer.

Vous auriez pu, monsieur le Président, éviter ces critiques en allant en boîte comme votre ministre de l’Intérieur. Lui, il s’y est rendu un samedi soir mais c’était après le boulot. Il fallait bien qu’il « décompresse » : la journée face aux Gilets jaunes avait été rude.

Vous auriez comme lui bu quelques verres de vodka. Cependant vous n’auriez sans doute pas embrassé une belle inconnue (vous aimez Brigitte) et la presse unanime aurait titré : « Macron décompresse ». Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour samedi prochain…

Trêve de badinages maintenant. Nous avons dit que Castaner était allé s’encanailler après le boulot. Or précisément le boulot il ne le fait pas. Mais pas du tout ! Depuis novembre, tous les samedis se ressemblent tristement : pillages, casse et incendies. Et qui est aux manettes depuis novembre ? Castaner ! Comment est-il possible que des milliers de policiers n’arrivent pas à neutraliser quelques centaines d’extrémistes de gauche ?

L’opposition de droite y a vu un complot. Selon elle, des consignes auraient été données discrètement pour laisser faire, le spectacle des exactions étant supposé effrayer le bourgeois. Le but aurait été de discréditer les Gilets jaunes et de ramener les honnêtes gens dans le giron présidentiel. Et c’est ce qui vous aurait valu quelques points de hausse dans les sondages.

Cette hypothèse est néanmoins très difficile à prouver. En tout état de cause elle n’est plus de mise aujourd’hui. Le bourgeois effrayé et hébété se demande ce que fait la police, ce que fait Macron, ce que fait Castaner. Vous allez donc faire l’objet d’un procès en incompétence. Et les dégâts pour votre image, déjà bien écornée, seront désastreux.

Pour sauver ce qui peut être encore sauvé, il faut vous débarrasser de Castaner. Sa gestion de la crise est une catastrophe jamais connue dans l’histoire du maintien de l’ordre. En rentrant de La Mongie, vous avez déclaré que ceux qui manifestaient en même temps que les casseurs étaient leurs complices. En conséquence de quoi si vous ne virez pas Castaner vous serez légitimement considéré comme son complice.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
macron, ski
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
02.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ullman
- 19/03/2019 - 15:57
THÉORIE DU COMPLOT
Comme en Amérique, la Main de Moscou est derrière tout ça : chacun est informé que le ministre a été shooté À LA VODKA !
Un patriote, ministre de surcroît, se serait dopé au calva, au cognac ou à la mirabelle qui en plus est lorraine.
Et aux dernières nouvelles la belle inconnue avec laquelle il a pris langue (sic) pourrait bien être une espionne.
En tous cas, à ministre bourré, Champs-Élysées dévastés. Même avec 8000 bourres…
Sidewinder
- 17/03/2019 - 21:28
J'aime
J'aime la rationalité de la conclusion. Bravo Benoit.
Poussard Gérard
- 17/03/2019 - 18:25
Au secours ben allah
Le .....protégé du mignon aurait surement empêché les casses des boutiques de luxe....
Mais entre incompétence, inconsistance, suffisance et mépris, le tout arrosé de vodka....on ne peut que ressentir du dégoût voire la nausée