En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

04.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 5 heures 4 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 7 heures 3 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 8 heures 52 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 21 heures 48 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 jour 5 heures
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 4 heures 14 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 5 heures 35 min
décryptage > Economie
Effet boule de neige

Covid, moins d'habits, plus de chômage !

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 8 heures 22 min
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 21 heures 21 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 22 heures 12 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 1 jour 5 heures
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 1 jour 6 heures
© AFP
© AFP
Bonnes feuilles

Gouvernement d'Emmanuel Macron : promesse du neuf, retour du vieux

Publié le 23 février 2019
Nicolas Lecaussin vient de publier "Les donneurs de leçons : Pourquoi la France est en vrac !" (Éditions du Rocher). Remplie de faits, de chiffres et d'anecdotes, cette véritable enquête met en lumière les dérives d'un système de privilèges et de combines dont profitent même ceux qui se trouvent au sommet de l'État. Il est temps que cela s'arrête. Avant qu'il ne soit vraiment trop tard. Extrait 1/2
Nicolas Lecaussin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Lecaussin est directeur du développement de l'IREF - Institut de Recherches Economiques et Fiscales. Il est aussi fondateur de Entrepreneur Junior. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Lecaussin vient de publier "Les donneurs de leçons : Pourquoi la France est en vrac !" (Éditions du Rocher). Remplie de faits, de chiffres et d'anecdotes, cette véritable enquête met en lumière les dérives d'un système de privilèges et de combines dont profitent même ceux qui se trouvent au sommet de l'État. Il est temps que cela s'arrête. Avant qu'il ne soit vraiment trop tard. Extrait 1/2

Leopoldo Fregoli est un célèbre acteur italien de la fin du xixe et du début du xxe  siècle connu surtout pour ses changements de costumes très rapides. Il avait même réussi l’exploit d’interpréter cent rôles dans le même spectacle! Il aurait certainement trouvé sa place dans le premier gouvernement concocté par Emmanuel Macron, lui qui semblait plus conçu pour dérouter la droite que pour remettre la France sur de bons rails. On nous avait tant vanté le retour de la société civile qu’on s’attendait à une équipe d’entrepreneurs. À la place, on découvrit de vieux routards de la politique et, pour faire bonne figure, deux ou trois vrais représentants de la société civile dans les ministères importants. Parmi eux, Nicolas Hulot. Pourtant, les sujets écologiques avaient été plutôt absents durant la campagne électorale… Comment pouvait-on espérer faire de vraies réformes libérales avec M. Hulot au gouvernement?

Comment pouvait-on espérer réformer avec quelqu’un comme François Bayrou, l’antilibéral par excellence et soutien imprévisible de plusieurs candidats à l’élection présidentielle? Quelqu’un, qui plus est, qui ne représente plus personne dans l’électorat et qui se retrouve à la tête d’un ministère régalien : la Justice! Comment pouvait-on espérer réformer avec une Marielle de Sarnez qui a commencé sa carrière politique en 1974 sous Valéry Giscard d’Estaing ? Mauvais signe aussi lorsque Jean-Claude Mailly se déclare content de la nomination de Muriel Pénicaud. En effet, elle était dans le cabinet de Martine Aubry lorsque celle-ci occupait le poste de ministre du Travail… Pour l’Éducation nationale, nombreux ont été ceux qui se réjouissaient de la nomination de l’ancien directeur de l’ESSEC, Jean-Michel Blanquer. Une nouvelle certes encourageante, mais il n’était pas un petit nouveau non plus. Il avait déjà passé trois ans, du temps de Sarkozy, dans ce ministère où ont officié d’autres personnalités atypiques telles que Claude Allègre et Luc Ferry. Qui n’ont guère réussi à le « dégraisser ». Quant à Bruno Le Maire, c’est bien le même que les électeurs de droite ont rejeté, le même qui avait cet indigeste programme de plus 1200 pages. Le même que, lorsqu’il était ministre de l’Agriculture, avait affirmé : « Je n’ai jamais été doué en maths. Je ne sais pas combien font 100x100 ni 1  hectare ». Inquiétant pour ce nouveau ministre de l’Économie. Comment, par ailleurs, ont réagi les millions de Français qui ont voté pour Marine Le Pen et qui voient des politiciens sans votants se retrouver ministres? Drôle de démocratie… Et aurions-nous des Fregoli pour diriger la France ou des réformateurs? Aujourd’hui on connaît la réponse.

Extrait du livre Nicolas Lecaussin, "Les donneurs de leçons : Pourquoi la France est en vrac !", publié aux éditions du Rocher.

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 23/02/2019 - 14:09
Le camp du Bien
N'a pas besoin d'être élu.