En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 25 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 5 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 6 heures 16 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 8 heures 32 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 9 heures 34 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 10 heures 18 sec
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 10 heures 52 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 11 heures 19 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 4 heures 10 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 5 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 6 heures 12 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 8 heures 7 sec
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 11 heures 35 sec
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 11 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 11 heures 25 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

Grand débat : Les Français font moins d’enfants, mais se mettent à créer des entreprises. Le parallèle est bizarre, mais ça peut s’expliquer !

Publié le 17 janvier 2019
La baisse de la fécondité est engagée alors que la création d’entreprises bat des records. Curieux ! Il y a des informations comme celles-là dont le seul rapprochement fait question.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La baisse de la fécondité est engagée alors que la création d’entreprises bat des records. Curieux ! Il y a des informations comme celles-là dont le seul rapprochement fait question.

L’actualité nous livre parfois des informations qui sont sans rapport au premier abord mais qui, mises côte-à-côte, nous éclairent un peu sur notre façon de vivre et d’évoluer. Intéressant dans le cadre du grand débat où nous dit-on, aucune question ne sera taboue, mais où la cohérence des réponses ne nous est pas interdite.

L’année 2018 restera très particulière. C’est l’année où le taux de fécondité a baissé, donc moins d’enfants, alors que, depuis un demi-siècle, la démographie a été notre principale force.

A coté de cette baisse, 2018 a été une année de record historique pour la création d’entreprise, ce qui prouve le dynamisme entrepreneurial du pays.   

Alors, on peut imaginer toutes les exégèses possibles, sur le rapport entre les deux phénomènes. Mais ce qui est plus intéressant, c’est de voir dans les deux cas, pourquoi et pour quels effets ? Pourquoi moins d’enfants et pourquoi plus d’entreprises? Avec quelles conséquences?

La baisse de la population est désormais analysée à la loupe par tous les démographes et les économistes. Parce que la démographie a toujours été, avec la technologie, le nerf de la guerre économique. On savait déjà que depuis trois ans, le taux de fécondité était tombé dans le bas de la fourchette prévisionnelle établie par l’INSEE, soit environ 1,8 enfant par femme. Nous sommes effectivement tombés à 1,87 enfant par femme. D’où un nombre de naissances à 750 000 en 2018 contre 789 000 naissances prévues et attendues.

La force de ce pays a été jusqu’à maintenant d’assurer l’équilibre de sa population avec un taux de fécondité proche de 2 enfants par femme.

Alors la baisse du taux de fécondité, et mécaniquement de la natalité, n’a pas que des inconvénients. A très court terme, la baisse du nombre d’enfants allège les comptes publics. Moins d’enfants, c’est moins de crèches, moins d’écoles. Sait-on que le nombre d’enfants scolarisés a   diminué de 33 000 enfants en 2018. 33 000, ce n’est pas rien.

Mais à moyen et long terme, les enfants vieillissent. Et moins d’enfants, c’est moins d’actifs, donc moins de travail, moins de richesses créées, donc moins de croissance, moins de recettes fiscales et sociales, mais plus de dépenses parce que le budget social augmente parce que le coût des retraites augmente. C’est d’ailleurs le conseil d’orientation des retraites qui, dans son rapport 2018, a tiré la sonnette d’alarme destinée à ceux qui préparent la réforme du système de retraite.

C’est un phénomène que connaît bien l’Allemagne où la baisse démographique apparaît véritablement comme son point de faiblesse. Avec l’approche d’une période qui sera difficile à gérer, puisque les experts considèrent que l'Allemagne rencontrera de vrais problèmes financiers à partir de 2030.

Alors pourquoi cette baisse en France ?  Difficile de répondre à la question, parce que la politique familiale particulièrement généreuse n’a pas été hypothéquée. Il faut surtout voir les raisons dans le climat général d’inquiétude qui règne sur le pays depuis dix ans environ. La baisse du taux de fécondité ne serait donc que l’application du principe de précaution. Si l’avenir n’est pas sur, si le chômage n’est pas réductible, inutile de faire des enfants si c’est pour qu'ils vivent dans une situation aussi incertaine.

Alors, l'explication se tient sauf que si elle était évidente, les Français ne battraient pas des records de créations d’entreprises, ce qui est quand même un sport et un statut très risqué.

 

L’année 2018 restera dans les annales de l’économie comme une année de tous les records pour la création d’entreprises.

Plus de 700 000 entreprises ont été créées, 691 283 nouvelles entreprises exactement, soit 100 000 de plus qu’en 2017. Le précédent record date de 2010, l’année où l’on a inventé le statut d’auto-entrepreneur.

Alors l’autoentreprise a toujours autant de succès puisque le nombre de micro- entreprises a progressé de 25%, contre 8,7% en 2017, le nombre d’entreprises individuelles de 20% et le nombre de sociétés de 1,6%. C’est donc bien une vague de naissance à laquelle on assiste et notamment des microentreprises ; à noter que ce mouvement a été favorisé par le doublement des seuils de chiffres d’affaires en deçà duquel on a le droit d’opter pour un statut très simplifié.

Alors, cette évolution est très intéressante parce qu’elle peut marquer un intérêt pour la prise de risque et l’entreprenariat, mais encore faudrait-il que ces microentreprises puissent grossir, ce qui n’est pas le cas, avec en plus une mortalité beaucoup trop forte dans les premières années. La question est de savoir si cet afflux de créations d’entreprises n’est pas plutôt le contrecoup du chômage de masse. Qu’il y ait un changement culturel, sans doute, mais qu'il y ait des choix par défaut, aussi. C’est parce que le travail manque comme salariés que beaucoup se sont résolu à créer leur propre emploi. C’est aussi parce que le salaire est excessivement chargé (en cotisations) que beaucoup préfèrent un travail individuel. D’autant que la digitalisation et l'uberisation des rapports commerciaux favorisent cette évolution.

Dans ce cas-là, il y a un rapport entre la chute du taux de fécondité et l’explosion des créations d’entreprises. Si les Français font moins d’enfants parce que l’évolution économique est trop incertaine, c’est aussi parce qu’il y a moins de travail qu‘ils créent leur propre emploi.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 17/01/2019 - 20:14
Renouvellement population
C’est pour cela que l’état admet tant d’immigrés et leur foule de momes. Quand on voit ces enfants qu’ils nous font, ne comptons pas sur eux pour pour payer les impôts ni nos retraites, ils ne sont pas venus pour travailler, mieux on donne une retraite pour les immigrés de plus de 65 ans,
Françoise Michaelis
- 17/01/2019 - 08:21
Enfants
La France est très généreuse dans sa politique familiale et le problème de l'évolution économique me semble fallacieuse.
Ceux qui font le plus d'enfants dans le monde sont qui n'ont pas accès à la contraception et ceux qui vivent dans des sociétés pauvres ou la seule richesse est l'enfant.
En France la natalité est encore importante chez les noirs et les arabes ou "minorités" en langage politiquement correct francais.
Et puis ,de nos jours, dans la riche europe,les gens preferent les chiens ou les robots, triste société!