En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

04.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

07.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

01.

Les Espagnols se défoncent aux champignons hallucinogènes

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 19 min 48 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 2 heures 15 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 3 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 4 heures 18 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 5 heures 50 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 5 heures 51 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 5 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 18 heures 1 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 44 min 26 sec
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 2 heures 55 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 3 heures 37 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 5 heures 21 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 5 heures 50 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 18 heures 20 min
© DR
© DR
Atlantico business

Le « made in France » retrouve la cote mais les relations entre fournisseurs et clients se tendent

Publié le 09 janvier 2019
Les Gilets jaunes n’y sont pour rien, quoi que ! Mais le made in France devient à la mode chez les consommateurs comme dans les entreprises.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Gilets jaunes n’y sont pour rien, quoi que ! Mais le made in France devient à la mode chez les consommateurs comme dans les entreprises.

Une étude réalisée par le cabinet Agilebuyers et le Conseil national des achats sur les relations entre clients et fournisseurs révèle que les entreprises françaises rejoignent les consommateurs pour privilégier dans leurs achats  « le made in France ». Mais elles considèrent aussi que les relations avec les fournisseurs ou les clients se tendent, ce qui rejoint ce qu’avait mis en évidence le baromètre du cabinet ARC en fin d’année 2018 et qui soulignait notamment un allongement des délais de paiement dont les petites et moyennes entreprises étaient les premières touchées.

 

Cette étude Agilebuyers a été réalisée auprès des acheteurs et des professionnels de l’achat à la fin du mois de novembre 2018. Près de 700 directeurs d’achats représentatifs des différents secteurs ont été consultés.

Il en ressort deux grandes évolutions.

La première confirme qu‘une majorité d’acheteurs, 53% exactement, prennent le made in France comme un des premiers critères de choix dans leur business quotidien. C’est la première fois que le made in France est privilégié par plus de la moitié des professionnels.

Cette évolution marque un certain changement d'attitude chez les directeurs d’achats qu'il faut mettre en parallèle avec l‘évolution des consommateurs qui, de leur côté, deviennent de plus en plus attentifs à l’origine du produit qu’ils achètent. Le produit doit être traçable, porteur d’une éco-responsabilité et fabriqué principalement en France. 

Mais d’autres facteurs jouent aussi en faveur de la préférence hexagonale dans les achats. D’un côté, l’impact de la politique américaine et les menaces de Donald Trump sur le protectionnisme. Beaucoup de gros responsables d’achats dans les grandes entreprises ne veulent pas se retrouver face à un risque de sanctions américaines au cas où l’un des pays fournisseurs serait black listé par un tweet de Trump. De l’autre côté, les produits en provenance des pays émergents ont perdu une partie de leur avantage coût.

 

Dans le luxe, l’agroalimentaire, le tourisme, la restauration, l’origine France est devenue un avantage incontournable. Les directeurs d’achats achètent massivement local dans tous ces secteurs.

En revanche, dans l’industrie, le choix du made in France est beaucoup moins partagé. D’abord, parce que les chaines de valeur sont très éclatées, une automobile, par exemple, est très souvent multinationale dans sa fabrication. Ensuite, il n‘existe pas d’offre en France, notamment dans la mécanique, la machine outil, le digital. Enfin, il reste dans certains secteurs un critère de coût très présent. D‘où la demande récurrente de réduction de coûts et de charges sur la plupart des produits industriels.

 

Le deuxième phénomène concerne les relations entre fournisseurs et clients qui ont tendance à se durcir.  Cette évolution n‘est pas nouvelle. On l’avait vue apparaître dans le baromètre ARC dès le milieu de l’année dernière. Ces tensions sont liées au ralentissement de l’activité depuis l’été 2018. Selon les perspectives, elle se prolongera forcément en 2019. La variable d’ajustement est trop souvent le délai de paiement qui s’allonge dès qu'une entreprise se retrouve confrontée à des problèmes de trésorerie.

Les manifestions de Gilets jaunes qui ont provoqué des dégâts irréparables dans le commerce des centres-villes ont provoqué des manques à gagner considérables (environ 3 milliards en décembre) et des dégâts matériels qu’il faudra financer. En attendant, beaucoup d’entreprises se retrouvent en défaut de paiement. Donc ces difficultés reviennent dans la chaine de valeur et se répercutent chez le fournisseur.

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires