En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 8 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 9 heures 27 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 11 heures 41 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 14 heures 1 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 14 heures 20 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 9 heures 33 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 13 heures 21 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 13 heures 44 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 14 heures 27 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 14 heures 57 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 5 heures
info atlantico
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Atlantico Business

Les gilets jaunes ou le conflit social ingérable

Publié le 14 novembre 2018
Le mouvement des gilets jaunes s’annonce puissant, mais comme il n’est ni organisé, ni structuré, il va être ingérable.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le mouvement des gilets jaunes s’annonce puissant, mais comme il n’est ni organisé, ni structuré, il va être ingérable.

Le général De Gaulle aurait dit « c’est la chienlit». Le mouvement des gilets jaunes s’annonce très puissant, et très soutenu par l’opinion publique, puisqu’a priori, 80% des Français se déclarent favorables à un mouvement de protestation contre l’accumulation des taxes et des « emmerdes de toutes sorte ».
Le mouvement des gilets jaunes rappelle bien sur la révolte des bonnets rouges, mais surtout il se développe un peu comme le tout début des évènements de mai 1968. Des évènements qui ont débouché sur une immense "chienlit sociale" pour reprendre l'expression fameuse du général De Gaulle. 

Ce mouvement des gilets jaunes est né spontanément sans aucune organisation, sans doctrine particulière, avec des revendications axées sur les excès de taxes sur le carburant, mais il a agrégé un tas de mécontentements à l’encontre de la gouvernance Macron. 
Ce mouvement est parti des « vrais gens », de la province profonde, celle qui doit utiliser sa voiture pour aller travailler, parce que le travail s’est éloigné de l’habitation. Ce mouvement est parti des terres françaises abîmées par la crise économique. 
Ce mouvement ne véhicule pas une demande précise mais plutôt une mauvaise humeur, un sentiment mélangé d’agacement, de déception, d’inquiétude. En bref, contre « Macron, tout est bon. »  Faute de revendications précises, ce mouvement va se traduire par un mouvement anti-Macron sans pour autant suggérer une solution alternative. 
Et pour cause, les syndicats, les partis politiques n’ont pas vu cette vague monter, ils sont donc débordés et incapables de l’accompagner, de la réguler éventuellement. 
Ni la CGT, ni FO, ni même la CFDT, ou Sud, les plus conservateurs comme les plus réactionnaires n’ont jamais mis les pieds chez les gilets jaunes. 
Du côté politique, ni à droite, ni à gauche, on a compris ce qu’il se passait et surtout, personne n’est en mesure d’expliquer ni de proposer. Ou même de préparer une négociation. 
Si négociation il devait y avoir, on ne sait même pas sur quoi on pourrait négocier : un abaissement des taxes, oui bien sur, mais également une diminution de la circulation pour sauver la planète, évidemment. 
En 2013, au moment des Bonnets rouges, le gouvernement a su très vite déverrouiller le conflit. L’opération a couté très cher à la collectivité, mais le calme est revenu très vite. 
Avec les gilets jaunes, tout est tellement confus que personne ne sait par quel bout prendre le problème. 
Et pour cause, il n’y a personne avec qui négocier ou parler. Ce mouvement des gilets jaunes signe la disparition des corps intermédiaires dans la vie sociale et politique. Il marque un peu l’uberisation de la société. Les mouvements protestants ont marqué leur opposition à la hiérarchie catholique en offrant aux fidèles la possibilité de s’adresser à Dieu directement sans passer par l’intermédiaire d’un homme d’église. C’était déjà Uber mais en religion. 
Emmanuel Macron est arrivé à l’Elysée comme « un protestant huguenot » en éliminant les corps intermédiaires. Les partis politiques ont explosé et les syndicats, déjà peu représentatifs, ont encore reculé dans le dialogue social. 
Alors cette forme d’uberisation appliquée à la vie politique et sociale correspond certes à un besoin de réformer vite une société sclérosée face aux mutations, elle correspond aussi à une nécessité de faire vivre une forme de démocratie directe. Mais comme la société est très complexe, dès qu’il y a une crise, ça bloque. Et « si ça bloque, ça débloque grave », ça peut être violent et dangereux. 
Qu’on le veuille ou non, la société démocratique ne peut pas se gérer avec une culture du conflit ou de l’affrontement, sinon on retombe dans les horreurs de la révolution française à l’époque de la terreur. 
La société démocratique ne peut se gérer que dans la culture du compromis. Et cette culture du compromis a besoin d’outils et de moyens très simples qu’on a laissé s’abimer. 
Le premier outil, c’est l‘état de droit. Depuis Moise, on sait bien que les rapports sociaux sont régis par la loi. Encore faut-il que l’appareil juridique soit simple (il est horriblement compliqué et administratif), qu’il soit indépendant du pouvoir exécutif et qu’il soit cohérent avec les accords internationaux (l’Union européenne). 
Le deuxième outil, c’est la responsabilité et le respect des engagement pris. On ne peut pas vivre dans une société qui remettrait en cause les principes et les accords qu’elle signe. La signature est sacrée tant que l’éco système ne change pas. 
Le troisième outil, c’est l'existence de corps intermédiaires représentatifs dans la sphère politique (les partis), dans la sphère sociale (les syndicats) et même dans la vie économique (les lobbies, les associations de clients, consommateurs, actionnaires ou les ONG). 
De ces trois outils, le troisième est très certainement le plus abimé. Le fonctionnement formidablement dynamique des réseaux sociaux a pris la place des corps intermédiaires. Mais les réseaux sociaux sont aux rapports sociaux ce que les applications digitales sont à Uber. Ils drainent le trafic, l’oriente, l’amplifie mais ne le régule pas. 
Les réseaux sociaux ont une obligation de moyens, c’est à dire qu’ils doivent être capables de gérer le trafic. 
Les corps intermédiaires (partis politiques, syndicats) ont des obligations de résultats, c’est à dire des obligations d’accoucher des décisions. Leur fonction est donc de négocier un compromis. 
La démocratie moderne ne souffre pas de déficit, elle souffre de la disparition de cette culture du compromis qui permet d’avancer sans drame, ni violence. 
Le compromis, c’est l’antidote à la chienlit. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Haddock36
- 15/11/2018 - 18:59
Encore un clou de plus dans la liberté d'expression
Pour moi, c'est fini; d'ailleurs je lis Valeurs Actuelles qui, selon moi, a une toute autre tenue.
DANIEL74000
- 15/11/2018 - 09:56
gilets jaunes
La contestation vient de la base qui a compris que les syndicats et l'administration sont les tueurs de notre pays qui est pour nourrir cette caste le plus grand voleur du monde. Mons de ministre, moins d'élus et statut public réservé à la protection des citoyens et de SES biens c'est ce que veut le Peuple et non des mensonges permanents. Les problèmes ne peuvent être résolus par ceux qui les ont crées (A. Einstein)Lres Pubs et les subventions sont les ennemis de la Liberté (Paul Valéry)
Le gorille
- 14/11/2018 - 22:08
Présentation
Elles n'est pas agréable.
Elle n'est pas assez resserrée, et il y a trop de couleurs. Moins il y en a, plus c'est lisible, et surtout, l'attention se disperse moins, car il faut faire un effort pour s'abstraire des variations de couleur.
Accessoirement, l'accès aux commentaires est plus que difficile !
Non ! Cette présentation ne passe décidément pas !
Abandonnez le style "rococo" de graphistes en mal d'expression, et revenez à la simplicité !