En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 1 heure 34 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 2 heures 31 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 5 heures 37 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 7 heures 50 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 9 heures 30 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 10 heures 48 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 11 heures 29 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 2 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 2 heures 57 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 5 heures 29 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 7 heures 29 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 8 heures 37 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 11 heures 44 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Atlantico Business

Un pas vers Macron : quand Éric Woerth convertit Wauquiez à la rigueur budgétaire et à la logique de compétitivité

Publié le 10 octobre 2018
Le président des Républicains a rendu public hier un programme d’action économique fondé sur la compétitivité et la baisse des dépenses publiques.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président des Républicains a rendu public hier un programme d’action économique fondé sur la compétitivité et la baisse des dépenses publiques.

Les observateurs les plus pernicieux vont dire que Laurent Wauquiez se rapproche d’Emmanuel Macron en reprenant à son compte les mesures qu’il préconisait pendant sa campagne. Sauf que les plus cyniques souligneront qu’une fois installé à l’Elysée, Emmanuel Macron a beaucoup de mal à aller au bout de ses promesses. 

Cela dit, Laurent Wauquiez a quand même surpris le petit monde de la politique qui désespérait de voir le président des Républicains grandir un peu sur le chemin des responsabilités. C’est Éric Woerth, dit-on, le président de la commission des Finances à l’Assemblée Nationale, qui l’aurait ramené à la réalité. 

Toujours est-il, qu'à la veille du remaniement gouvernemental, Laurent Wauquiez refuse de polémiquer sur les fausses manœuvres du président de la République, pas de politique politicienne, mais entend prouver qu’il travaille, lui, sur le fond. Et le fond porte sur la situation économique, budgétaire et sociale. Parce que le président qui veut tout faire en même temps, en réalité, ne fait rien. Puisqu’il n’a rien lâché sur la dépense publique. 

Sa proposition s’articule autour d’une idée très simple et partagée par la plupart des experts. Si on réduit la dépense publique, on accroit mécaniquement les moyens de la sphère privée et si on donne à la sphère privée plus de liberté, on accroit sa compétitivité. Laurent Wauquiez assume donc une logique d’offre pour sortir la maison France de ses vieilles structures alors qu’une partie de ses amis plaidait pour une réforme de la demande par une hausse des salaires et des revenus distribués. Guillaume Pelletier, en mal de discours provocant, en avait fait son cœur de programme pour restaurer le pouvoir d’achat. 

Sans polémique interne, Laurent Wauquiez et Éric Woerth écartent les mesures de relance par la demande pour se concentrer sur le soutien à la compétitivité des entreprises. D’où l’axe prioritaire : rétablir l’équilibre des finances publiques en « réduisant les dépenses publiques » sur le modèle qu‘il a utilisé dans le région Rhône-Alpes. D’où, pour la France, un programme de réduction des dépenses de fonctionnement d’au moins 20 milliards par an. 

Concrètement, ça passerait :

- Par un allongement du temps de travail effectif dans la fonction publique à 39 heures par semaine, soit 2, 4 milliards d’économies réalisables sur la baisse des effectifs correspondante. 

- Par l’instauration d’une allocation sociale unique plafonnée à 75% du Smic, ce qui engendrerait 5 milliards d’économies sur les seuls coûts de gestion.

- Par la suppression de régimes spéciaux et l'alignement des retraites du public sur le privé, 1 milliard de dépenses en moins la première année, 5 milliards par an à terme. 

- Par la réforme du système de santé, parcours de soin et le développement de l’e-santé, 1 milliard d’économies la première année et 5 milliards les suivantes. 

- Par le conditionnement de l'accès des étrangers aux prestations sociales, qui devraient ainsi avoir déjà 3 années de cotisations en France. Soit 2 milliards d’économies. 

- Par le durcissement des sanctions infligées aux chômeurs qui refusent de chercher un emploi, 1 milliard d’euros 

- Par la gestion plus rationnelle du parc immobilier public, ce qui ferait gagner 1 milliard d’euros. 

- Par la lutte contre la fraude sociale et fiscale, 1 milliard 

- Par la réduction du financement public des syndicats, 1 milliard d’euros. 

Alors le programme Wauquiez est encore flou, le chiffrage est très approximatif, et le président des Républicains ne dit pas comment il fera politiquement, pour réduire les dépenses publiques, rectifier les mesures sociales jugées trop généreuses. Réformer la fonction publique et les retraites. Parce qu’aujourd’hui, ce qui ne marche pas dans la gouvernance Macron, c’est moins l’objectif de réforme que les moyens à mettre en œuvre pour qu’elle puisse passer les obstacles politiques.  

Cela étant, Laurent Wauquiez sort du cercle de la démagogie politique pour mettre un pied dans le cercle des responsabilités. Les chefs d’entreprise ne s’en plaindront pas. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires