En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 7 heures 15 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 8 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 9 heures 17 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 10 heures 22 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 11 heures 29 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 12 heures 14 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 15 heures 6 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 16 heures 10 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 7 heures 41 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 8 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 10 heures 8 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 10 heures 56 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 11 heures 45 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 12 heures 29 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 38 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 15 heures 30 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 15 heures 53 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 16 heures 41 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Les entrepreneurs parlent aux Français

Si la Tour Eiffel devenait une entreprise comme les autres ? Mais pas tant que la CGT en sera la patronne

Publié le 08 octobre 2018
"La Tour Eiffel est l’une des œuvres mondiales la plus remarquable. Mais tout aussi remarquable, par une gestion catastrophique qui s’explique par 3 lettres : CGT".
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"La Tour Eiffel est l’une des œuvres mondiales la plus remarquable. Mais tout aussi remarquable, par une gestion catastrophique qui s’explique par 3 lettres : CGT".

Un fait paraissant anodin s’est déroulé en septembre dernier. La Maire de Paris, dont on connaît le talent pour épuiser les talents, et accroître les embouteillages, a limogé une brillante gestionnaire, qui dirigeait depuis 2 ans la Tour Eiffel. Une femme remarquable qui a fait ses preuves dans tous ses postes précédents, mais qui avait le défaut de vouloir faire de la Tour Eiffel une belle dame, certes, mais surtout une dame qui donne à Paris, une occasion supplémentaire de se « louer » aux touristes, qui ne demandent qu’à la « consommer » plus totalement. La Tour Eiffel est l’une des œuvres mondiales la plus remarquable. Mais tout aussi remarquable, par une gestion catastrophique qui s’explique par 3 lettres : CGT.

Dès son arrivée, ceux qui connaissent le dossier de l’intérieur savaient le désespoir de Anne Yannick, qui signifiait clairement qu’elle était la « patronne » sur le papier, selon son titre affiché sur ses cartes de visite, mais que la toute puissance appartenait à la CGT, avec la bénédiction de son inspectrice du travail, faite femme politique. Anne Hidalgo. Cette concession déléguée non à la SETE, comme on pourrait le penser, mais à la CGT, prouve à quel point le passé anti-entrepreneurial, profondément communiste, d’Anne Hidalgo, l’emporte toujours sur tout autre sentiment.
 
Pour l’entrepreneur que je suis, la Tour Eiffel reste magique, même pour celui ou celle qui l’admire au quotidien. Son spectacle lumineux éclaire de le cœur et l’âme des touristes, mais également celui des Parisiens qui en restent fiers et épris. Cette grande dame est leur amoureuse. Elle doit une partie de son immortalité et sa splendeur, au fait qu’elle n’était pas destinée à durer. Elle devait être universelle, mais détruite. Elle est vivante et éternelle.
 
Passé ce sentiment quasi humain, reste le potentiel économique. Si nous pouvions faire de cet amour, une source de profit, nous pourrions associer l’utile à l’agréable. A ce jour, c’est impossible. Anne Hidalgo considère qu’augmenter le prix des PV de stationnement est plus rentable pour renflouer les caisses d’une marie mal gérée, que d’exploiter nos trésors nationaux. 
 
La Tour Eiffel est un fief syndical. Impossible d’y être recruté sans payer sa carte rouge. Les postes se « refilent » entre amis. On approche d’un recrutement testamentaire. Celui qui meurt la transmet à ses amis ou sa famille. Personne ne quitte un emploi à la Tour Eiffel, et pour cause, les salaires y sont 30 à 40% plus élevés que n’importe où ailleurs. La paix syndicale ou les amitiés politiques, s’achètent ainsi. Près de 5000eur de moyenne salariale, pour une « entreprise » qui n’a presque pas de cadres. Le portier gagne plus qu’une infirmière expérimentée. Pour moins d’heures.
 
La Tour Eiffel est un potentiel totalement inexploité. Les syndicats ont obtenu que rien ne puisse vivre sur ses espaces privatisables au delà de 23H, et chassent ceux qui paient une petite fortune, à partir de 22H30. Vous aviez bien entendu, sur la Tour Eiffel, c’est le couvre-feu en période de paix ! Les demandes affluent du monde entier, proposant privatisation, soirées nocturnes, nuits à prix d’or. La réponse syndicale est invariablement la même : NON. Pas possible. Gagner de l’argent ? Vous n’y pensez pas. Il faudrait travailler plus, et quand on est déjà aussi bien payé, quel en serait l’intérêt ? Ce n’est pas notre ancienne inspectrice, qui dira le contraire.
 
Un gâchis. Là où tous les pays du monde, tentent de trouver des moyens de capitaliser sur leurs monuments, qu’ils ont souvent en moins grand nombre que les nôtres. Là où des dizaines d’entreprises et d’entrepreneurs seraient prêts à rentabiliser cet espace au quotidien, ils s’affrontent à un mur. A une tour, plus exactement. Je serais curieux de savoir combien d’autres monuments subissent le même calvaire pour la France et le même refuge, les mêmes privilèges pour les syndicats.
 
Si la France de nos monuments devenait entrepreneuriale, nous pourrions multiplier nos revenus, sans avoir à toujours chercher un contribuable de plus à plumer, quand le budget de l’état l’exige. Pourquoi ne pas déléguer leur gestion aux entrepreneurs ?
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires