En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

05.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

06.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

07.

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

01.

Les ministres privés d'avion

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 8 heures 27 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 9 heures 59 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 11 heures 33 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 17 heures 16 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 18 heures 57 sec
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 19 heures 55 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 20 heures 30 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 21 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 22 heures 16 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 9 heures 19 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 10 heures 37 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 12 heures 51 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 14 heures 40 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 17 heures 33 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 21 heures 4 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 21 heures 59 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 22 heures 30 min
© Thomas SAMSON / POOL / AFP
© Thomas SAMSON / POOL / AFP
Perturbations

Agenda gouvernemental des réformes : celles qui pourraient entraîner une profonde transformation... et les autres

Publié le 02 octobre 2018
Distant, arrogant, hautain, l'image du président de la République s'est dangereusement effritée ces derniers mois, en témoigne sa chute dans les sondages d'opinion. Si l'Elysée a lancé une opération reconquête qui a démarré aux Antilles, Emmanuel Macron est clair : "En aucun cas je ne changerai de politique (…) Il faut poursuivre la transformation en profondeur".
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Distant, arrogant, hautain, l'image du président de la République s'est dangereusement effritée ces derniers mois, en témoigne sa chute dans les sondages d'opinion. Si l'Elysée a lancé une opération reconquête qui a démarré aux Antilles, Emmanuel Macron est clair : "En aucun cas je ne changerai de politique (…) Il faut poursuivre la transformation en profondeur".

"La réforme de l’assurance chômage, la refondation de notre système de santé et de nos politiques de lutte contre la pauvreté, la réforme de la fonction publique, du secteur énergétique et de la mobilité", quelles sont, dans le calendrier du gouvernement les mesures qui ont réellement le potentiel de changer les choses ? De "transformer en profondeur" ? 

Assurance chômage, pauvreté, système de santé, fonction publique, transition énergétique, beaucoup de projets, beaucoup de mots, beaucoup d’incantations mais dans les actes se font attendre. Nous pourrions évidemment ajouter la réforme des retraites qui doit aboutir à un véritable big bang avec la suppression de tous les régimes spéciaux. La fusion des 42 régimes de retraite représente un véritable défi technique et social qui devrait occuper une grande partie de l’année 2019. En cette fin d’année 2018, nous avons le sentiment que le pouvoir retient ou reprend son souffle. Les projets de loi de finances pour l’année prochaine sont assez fades. Pas de grandes annonces mais de la revente de mesures annoncées en 2017. Emmanuel Macron est passé de Bonaparte à Napoléon, le Consulat a été consumé en un an. Du 9 novembre 1799 au 18 mai 1804, Bonaparte a réalisé ses plus grandes réformes qui ont structuré jusqu’à maintenant le pays. Il a mené toute une série de réformes constitutionnelle, fiscale, monétaire avec la création de la Banque de France et territoriale avec la création des départements et des préfets. En 1804, le code civil imaginé dès 1789 est achevé. Pour le moment, Emmanuel Macron est loin du compte mais il lui reste encore trois ans pour transformer la société en profondeur. 

A contrario, quelles sont celles sur lesquelles Emmanuel Macron risque de reproduire les erreurs de ce début de quinquennat ? (des mesures qui font pschit) 

Fonction publique, économies budgétaires, pour le moment, le passage à l’acte reste à réaliser. Le jeu de bonneteau est l’alpha et l’oméga de la politique du gouvernement dans de nombreux domaines, que ce soit pour l’allègement du coût du travail que pour la gestion de la sécurité sociale. En marche est en mouvement mais circulaire. Sur la fonction publique et même sur la retraite, il n’est pas impossible que l’ensablement soit au rendez-vous. La réforme des finances locales est encore dans les limbes. Les contingences électorales freinent les ardeurs réformatrices. Le calendrier des élections, européennes, municipales, régionales et départementales sont déjà dans les têtes. La preuve en a été fournie par le Ministre de l’Intérieur qui annonce près de deux ans avant l’élection qu’il renoncera à son poste au sein du Gouvernement. 

Quels seront les principaux opposants et quels sont les rapports de force à prévoir ? 

La réforme des retraites devrait amener un bras de fer avec les syndicats des régimes spéciaux, SNCF, RATP, énergie et également fonction publique. Le gouvernement devra empêcher la constitution d’un front syndical. Il pourra espérer sur le soutien du moins implicite de la CFDT qui a été toujours favorable au régime unique de retraite. Il pourra recevoir peut être l’appui de la fonction publique en promettant l’intégration des primes dans le calcul des pensions. Néanmoins, le personnel de l’Education nationale qui reçoit peu de primes risque de ne pas apprécier la plaisanterie. Jean-Luc Mélenchon a décidé de focaliser le futur débat des élections européennes sur la question des retraites. Il parie sur la cristallisation des oppositions sur le sujet. Le patronat sera également très circonspect face à une réforme qui pourrait conduire à un transfert de charges du public vers le privé. Il regardera de près si le nouveau système n’aboutit pas à ce que les entreprises financent la retraite du secteur public en lieu et place de l’Etat. 

Au-delà des retraites, avec la baisse de popularité, Emmanuel Macron se sait surveillé par ses opposants qui exploitent le moindre faux pas. L’affaire Benalla a ruiné en partie les espoirs d’une large réforme constitutionnelle. Sur l’UNEDIC, censé réaliser plusieurs milliards d’euros d’économies, les partenaires sociaux se sont rappelés au bons souvenir du pouvoir en place. Pour le moment, l’idée est de limiter les prestations accordées aux cadres supérieurs qui comptent parmi les plus contributeurs de l’UNEDIC. En effet, le taux de chômage des cadres est faible. Est-il de ce fait juste de plafonner les indemnités sachant que leurs cotisations dépassent de loin les prestations versées ? Ce plafonnement reviendra à fiscaliser une partie des cotisations des cadres. 

Sur la santé, le Président de la République en ne touchant pas à l’organisation des hôpitaux joue sur du velours. Son plan « Santé 2022 » accentue l’étatisation de la santé. Il prévoit à terme la création de communautés de médecins épaulés par des assistants médicaux. C’est au regard du vieillissement de la population et des déserts médicaux, la solution inévitable mais cela nous éloigne un peu plus de l’exercice libéral de la médecine. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires