En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© MYCHELE DANIAU / AFP
Impact

Comment nos comportements alimentaires plus sains sont en train de faire dérailler les prix du sucre

Publié le 27 août 2018
Les prix du sucre ont connu une forte baisse sur les marchés au mois de juillet. Une meilleure alimentation de la population serait-elle en partie responsable de cette baisse ?
Jean-Louis Lambert est sociologue et économiste, il étude l'évolution des pratiques alimentaires.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Louis Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Louis Lambert est sociologue et économiste, il étude l'évolution des pratiques alimentaires.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les prix du sucre ont connu une forte baisse sur les marchés au mois de juillet. Une meilleure alimentation de la population serait-elle en partie responsable de cette baisse ?

Atlantico : Les prix mondiaux du sucre ont enregistré une grande baisse sur les marchés au mois de juillet. Un article du magazine Barron's pointe du doigt la "meilleure alimentation" des populations, moins riche en sucre. Mais n'est-ce pas là une analyse très partielle ?

Jean-Louis Lambert : La « meilleure alimentation » moins sucrée ne concerne qu'une partie restreinte de la population, majoritairement des classes aisées des pays occidentaux. 
 
Cette préoccupation nutritionnelle n'a pas encore un effet notable sur la consommation française de sucre qui est stationnaire depuis plusieurs 
dizaines d'années.
 
Par contre, à l'inverse les fractions pauvres de la population mondiale continuent à augmenter leur consommation de sucre lorsque leur revenu augmente. Comme ces populations sont 10 fois plus nombreuses que les riches occidentaux, la consommation mondiale de sucre va fortement augmenter au cours des prochaines décennies.
 

Concrètement comment expliquer cette baisse du prix du sucre ?

 
La baisse mondiale du prix du sucre est donc essentiellement dûe aux variations de la production. Le prix actuel est ainsi équivalent à celui de l'été 2015.
 
 

Sommes-nous là face à une baisse d'ordre conjoncturelle ou structurelle ? Concrètement quelles pourraient en être les conséquences ?

Les aléas climatiques vont continuer à provoquer des variations conjoncturelles des prix.
 
La tendance à la hausse sera par contre structurelle dans la mesure de l'évolution de la consommation mondiale risque d'être supérieure à l'offre.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

06.

Pourquoi le ralentissement économique occidental n'a que peu de liens avec la guerre commerciale sino-américaine

07.

Comme Richard Ferrand, nous appelons à un « sursaut collectif contre la violence ». Oui, mais contre toutes les violences !

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires