En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© MYCHELE DANIAU / AFP
Impact
Comment nos comportements alimentaires plus sains sont en train de faire dérailler les prix du sucre
Publié le 27 août 2018
Les prix du sucre ont connu une forte baisse sur les marchés au mois de juillet. Une meilleure alimentation de la population serait-elle en partie responsable de cette baisse ?
Jean-Louis Lambert est sociologue et économiste, il étude l'évolution des pratiques alimentaires.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Louis Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Louis Lambert est sociologue et économiste, il étude l'évolution des pratiques alimentaires.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les prix du sucre ont connu une forte baisse sur les marchés au mois de juillet. Une meilleure alimentation de la population serait-elle en partie responsable de cette baisse ?

Atlantico : Les prix mondiaux du sucre ont enregistré une grande baisse sur les marchés au mois de juillet. Un article du magazine Barron's pointe du doigt la "meilleure alimentation" des populations, moins riche en sucre. Mais n'est-ce pas là une analyse très partielle ?

Jean-Louis Lambert : La « meilleure alimentation » moins sucrée ne concerne qu'une partie restreinte de la population, majoritairement des classes aisées des pays occidentaux. 
 
Cette préoccupation nutritionnelle n'a pas encore un effet notable sur la consommation française de sucre qui est stationnaire depuis plusieurs 
dizaines d'années.
 
Par contre, à l'inverse les fractions pauvres de la population mondiale continuent à augmenter leur consommation de sucre lorsque leur revenu augmente. Comme ces populations sont 10 fois plus nombreuses que les riches occidentaux, la consommation mondiale de sucre va fortement augmenter au cours des prochaines décennies.
 

Concrètement comment expliquer cette baisse du prix du sucre ?

 
La baisse mondiale du prix du sucre est donc essentiellement dûe aux variations de la production. Le prix actuel est ainsi équivalent à celui de l'été 2015.
 
 

Sommes-nous là face à une baisse d'ordre conjoncturelle ou structurelle ? Concrètement quelles pourraient en être les conséquences ?

Les aléas climatiques vont continuer à provoquer des variations conjoncturelles des prix.
 
La tendance à la hausse sera par contre structurelle dans la mesure de l'évolution de la consommation mondiale risque d'être supérieure à l'offre.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
02.
Dick Rivers est décédé des suites d'un cancer
03.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
04.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
05.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
06.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires