En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

ça vient d'être publié
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 1 heure 18 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 7 heures 31 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 10 heures 32 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 20 heures 46 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 1 heure 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 4 heures 50 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 5 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 6 heures 13 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 9 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 10 heures 23 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 20 heures 1 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 31 min
© BORIS HORVAT / AFP
© BORIS HORVAT / AFP
Vive les congés... avec nos collaborateurs !

Voir ses collègues de bureau pendant les vacances (comme Emmanuel Macron et Theresa May), bonne ou mauvaise idée ?

Publié le 04 août 2018
Faut-il comme Emmanuel Macron et Theresa May voir ses collègues pendant les vacances en misant sur la détente pour espérer des solutions qu’on n’a pas trouvée au bureau ?
Stéphane Clerget est médecin pédopsychiatre. Il partage son activité entre les consultations et la recherche clinique. Ses champs d’étude concernent notamment l’adolescence, les troubles émotionnels et les questions d’identité. Il a mis en place à l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Clerget
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Clerget est médecin pédopsychiatre. Il partage son activité entre les consultations et la recherche clinique. Ses champs d’étude concernent notamment l’adolescence, les troubles émotionnels et les questions d’identité. Il a mis en place à l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Faut-il comme Emmanuel Macron et Theresa May voir ses collègues pendant les vacances en misant sur la détente pour espérer des solutions qu’on n’a pas trouvée au bureau ?

Atlantico : Faut-il comme Emmanuel Macron et Theresa May voir ses collègues pendant les vacances en misant sur la détente pour espérer des solutions qu’on n’a pas trouvée au bureau ?

 
Stéphane Clerget : Recevoir ses collègues en vacances c’est bien entendu les accueillir en étant plus décontracté et les trouver eux même plus relaxés. Même si ce délassement mutuel n’est pas de la même nature que celui qui unit deux amis en vacances -car chacun conserve un self professionnel- il rend possible un mode de communication différent et donc une dynamique d’échange d’un autre type. Ces nouveaux aspects d’interactivité donnent des angles neufs qui peuvent être éclairant pour des solutions nouvelles. C’est aussi la disponibilité d’esprit qui se modifie. L’attention n’est pas parasitée comme dans le cadre professionnel par d’autres actualités professionnelles concomitantes aux échanges ou des anticipations sur d’autres projets à venir. Le cadre vacancier offre un sas de décompression à distance des autres préoccupations de travail et paradoxalement permet d’être parfois plus focus sur le sujet de l’échange qu’on ne le serait au bureau. Le lieu de vacances est un espace où l’on invite une partie de soi privé. C’est donc proposer une nouvelle identité à l’autre qui de fait se positionnera autrement en réponse et aura un message, sinon différent sur le fond, probablement divergent sur la forme. Or une autre configuration peut rendre plus compréhensible ou plus acceptable un contenu informationnel. 

 

En quoi les lieux de travail peut-être un frein à la résolution des problèmes rencontré en entreprise ?

 
L’environnement, le cadre influe sur l’identité. Au travail c’est l’être professionnel qui s’exprime, pour le meilleur parfois pour ceux qui donnent le meilleur d’eux au travail au dépend d’une vie privée inféconde, mais aussi pour le pire quand l’individu restreint son intelligence émotionnelle ou sa personnalité imaginant ses traits particuliers non conformes à son idéal professionnel. 
 
Les lieux de travail peuvent apparaître comme un facteur d’inhibition du fait d’un environnement perçu comme délétère pour l’estime de soi, la confiance en soi, la sérénité bref pour des stimulants affectifs propices à une meilleur cognition et à une meilleurs communication entre partenaires professionnels. Bien sur les lieux de travail évoluent et le bien être des salariés est pris en compte. Pour autant l’open space se généralise. Certes il libère la communication au sein de l’entreprise  (chacun n’est plus enfermé dans son bureau) favorisant l’efficacité du travail d’équipe du fait du contact direct. Cependant c’est un facteur de stress (présence des supérieurs, bruits, distraction, perte du sentiment d’intimité) et il réduit la possibilité de tisser des liens avec un collègue en face de soi. Or ce partenariat en tandem peut être au travail un facteur d’engagement et d’émulation notamment pour ceux qui ont un sentiment de dilution dans le groupe. 

 

N'aurait-on pas intérêt à développer comme dans d'autres pays (comme le Japon) plus d'activités entre collègues à l'extérieur des bureaux ? 

 
Développer, comme dans d’autres pays, plus d’activités entre collègues à l’extérieur des bureaux c’est délocaliser le travail. Encore faut il que ce ne soit pas le prétexte à une augmentation du temps de travail déguisé (au Japon le gouvernement a du limiter récemment à 100 heures mensuelles les heures supplémentaires tant les japonais travaillent toujours plus) qui sera un facteur de fatigue et de moindre performance. Modifier le cadre sera l’occasion à chacun de pouvoir exprimer de nouvelles compétences qui, si elles n’étaient pas perçues par l’individu comme des outils pour une meilleure performance professionnelle (et donc sont mises de coté au bureau) s’avèreront finalement opportunes pour créer des liens d’autres sortes avec des collègues voire raisonner autrement. Pour beaucoup, inhibés par un cadre professionnel vécu comme rigide et clivé de leur véritable nature, cela participera de l’humanisation du travail et de l’implication dans l’entreprise en rejoignant leur implication dans l’existence privée. Pour autant certains voudront garder leur armure d’homme ou de femme professionnel (au prix d’une dépense d’énergie psychique importante) et ne se laisseront pas aller sur d’autres niveaux de relation et de communication. Enfin et hélas certains perdront le cadre protecteur du milieu professionnel et se laisseront envahir par des problématiques personnelles qui nuiront à leur image et à leur disposition professionnelle.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires