En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 25 min 48 sec
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 1 heure 2 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 14 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 14 heures 54 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 15 heures 20 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 16 heures 49 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 18 heures 27 sec
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 19 heures 51 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 21 heures 14 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 22 heures 28 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 42 min 14 sec
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 15 heures 8 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 18 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 17 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 18 heures 44 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 20 heures 31 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 23 heures 12 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Business

Alerte sur la souveraineté technologique de l’Europe ? Sur les 10 entreprises les plus puissantes du monde, 6 sont américaines et 4 chinoises

Publié le 07 juillet 2018
Les entreprises issues des nouvelles technologies prennent le pouvoir sur les Etats et les gouvernements avec l’accord tacite des citoyens.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les entreprises issues des nouvelles technologies prennent le pouvoir sur les Etats et les gouvernements avec l’accord tacite des citoyens.

Selon l’analyse du cabinet d’audit PwC, la capitalisation boursière des 100 plus grandes entreprises mondiales a progressé de 15 % cette année. Ces entreprises totalisent ensemble une capitalisation record de 20 035 milliards de dollars au 31 mars 2018, contre 17 438 milliards à la même date en 2017. 

Sur le top 10 des entreprises les plus puissantes du monde, 6 sont américaines (Amazon, Alphabet-Google, Microsoft, Apple, Boeing, et Berkshire Hathaway-Warren Buffet), et 4 sont chinoises (Tencent, Alibaba, Ping An Insurance et ICBM finance)

Le fait nouveau, le plus spectaculaire, c’est l’arrivée des entreprises chinoises en concurrence frontale avec les groupes américains. C’est le marqueur fort de la montée en puissance de la Chine et la démonstration que les Américains doivent désormais partager le monde.

Au delà de cette évidence qui doit susciter la réflexion des spécialistes de géopolitique, ce classement appelle trois remarques.

1. Les maitres du monde sont les entreprises de la nouvelle technologie. En moins de 20 ans, Amazon, Google, Microsoft, Apple se sont emparés d'internet et du digital et ont profité de la formidable capacité de changer le monde. En moins de 20 ans, les Chinois ont rattrapé un retard qu’il n’arrivait pas à combler avec les industries traditionnelles, Tencent domine les réseaux sociaux asiatiques, c’est le Google et Facebook réunis pour les chinois, Alibaba est le champion du e-commerce et imprime une évolution au moins équivalente à celle d’Amazon en Occident.

Il n’y a pas d’exemple de croissance aussi rapide dans toute l’histoire économique du monde.

2. Ces entreprises américaines ou chinoises sont en fait mondiales. Les premières dominent le monde de l’Ouest là où le soleil se couche. Les secondes dominent l’Est, l’Asie et les pays du soleil levant.  Mais ces entreprises sont devenues tellement riches qu‘elles peuvent demain se payer qui elles veulent, où elles veulent. Elles peuvent acheter la totalité des autres industries pour éventuellement y installer plus rapidement leurs technologies. Elles peuvent acheter des gouvernements ou les populations entières, des électeurs. Elles ont mille et une façons de le faire et de passer les frontières.

Enfin, on s’inquiétait autrefois de l’américanisation portée par les multinationales américaines comme IBM, GE, ou Coca cola. L’impact et l’influence de Google ou d’Amazon sont beaucoup plus forts parce qu’ils touchent à l'identité, à la culture. Et par conséquent à la liberté individuelle.

Les grandes industries traditionnelles se sont banalisées. Coca cola est la valeur de fonds de portefeuille la plus répandue et la plus solide aujourd’hui dans les fonds de pension. General Electric a disparu des radars et où est IBM, qui faisait trembler toutes les capitales?

La vraie question est de savoir si les monstres sacrés de la technologie subiront le même sort de banalisation ou si, au contraire, elles vont réussir à construire un monde nouveau organisé autour de leurs activités, un monde qui gommera les frontières et où les intérêts politiques seront partagés entre ceux de l’Ouest et ceux de l’Est. Il y a dix ans un tel scénarioà la Spielberg appartenait encore à la science fiction... Mais aujourd’hui, le monde appartient déjà à 6 entreprises d’origine américaine et 4 entreprises d’origine chinoise.

3. Ces entreprises gigantesques par leur capacité hégémonique ne sont pas nées dans la tête d’un dictateur, ou d’un idéologue, ou même dans les bureaux d’un gouvernement démocratique. Ces entreprises-là ne se sont pas développéesà la demande et avec l’argent du Pentagone ou de la CIA, ou alors dans les palais de Pékin. Rien à voir avec un plan gouvernemental, une politique industrielle, on n’est même pas dans le modèle Airbus ou sur injonction politique, on crée à partir de rien une industrie aéronautique transnationale. On n’est pas dans le modèle Warren Buffet, champion du monde des fonds de pension où avec quelques uns de ses confrères gérants de fonds, crée l'industrie mondiale du Macdo.

Dans le modèle actuel, le développement de toutes ces entreprises ultra performantes est le résultat d’une rencontre :

La rencontre entre des esprits assez inventifs pour créer des produits et des services qui n’existaient pas et que personne ne réclamait le matin en se levant et un public immense de consommateurs qui ont adopté et trouvé une utilité formidable au produit et au service.

Ce sont les clients, utilisateurs qui ont fait le succès de ces entreprises-là. Pour une seule raison. Le digital a ouvert une transformation complète de leur vie. Et tous les clients ont adopté les systèmes quelques soient leur couleur de peau, leur croyance, leur langue, leur pays etc. etc.

Allons encore plus loin, cette génération nouvelle d’entreprise est née et s’est développée contre les Etats, en opposition avec les gouvernements, àcôté des régulations et des administrations.

Dès la sortie d’internet, les frontières et les barrières se sont effondrées d’où le succès mondial. Même Braudel qui a magnifiquement décrit l l’impact des révolutions industrielles n’aurait pas imaginé un tel bouleversement.

4. L’émergence de tels contrepouvoirs interpelle forcément les Etats et les gouvernements qui s’inquiètent - et c’est légitime- de leur impuissance relative. Les réactions les plus fréquentes sont le plus souvent partagées entre la tentation du protectionnisme et celle de la régulation, du contrôle ou de l’interdiction. Aucune de ces réactions n’est satisfaisante. Elles se heurtent aux choix des clients, consommateurs qui ont soif de cette liberté. Quels que soient leur pays, leur nationalité, et même leur idéologie. Les plus courants les plus radicaux et même les plus réfractaires au progrès ont besoin des nouvelles technologies. 

En fait, les grandes entreprises de la technologie prennent le pouvoir sur les Etats et sur les gouvernements avec l’accord tacite des citoyens. Ça préfigure quand même un sacré changement dans l’organisation des communautés humaines.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 08/07/2018 - 00:34
Il y a technologie et technologie.
Prétendre que la technologie se résume principalement à internet et à la digitalisation est une ânerie. Il y a bien plus de sciences dures et de technologies chez Airbus, Siemens et d'autres grands noms de l'industrie que dans Amazon qui est une entreprise de distribution dont la technologie est la maîtrise d'algorithmes et dont la puissance est maintenant essentiellement financière par sa capitalisation boursière qui intègre des espérances de profits futurs qui sont très hasardeuses. Il faut arrêter de parler de technologie à tout propos . En production de brevets les grands noms de l'industrie automobile ( avec les sous-traitants) , de électromécanique, de la chimie et de la pharmacie continuent à dominer largement.
ajm
- 08/07/2018 - 00:34
Il y a technologie et technologie.
Prétendre que la technologie se résume principalement à internet et à la digitalisation est une ânerie. Il y a bien plus de sciences dures et de technologies chez Airbus, Siemens et d'autres grands noms de l'industrie que dans Amazon qui est une entreprise de distribution dont la technologie est la maîtrise d'algorithmes et dont la puissance est maintenant essentiellement financière par sa capitalisation boursière qui intègre des espérances de profits futurs qui sont très hasardeuses. Il faut arrêter de parler de technologie à tout propos . En production de brevets les grands noms de l'industrie automobile ( avec les sous-traitants) , de électromécanique, de la chimie et de la pharmacie continuent à dominer largement.
vangog
- 07/07/2018 - 22:19
Ces deux pays pratiquent le protectionnisme économique
le plus « offensif » et défendent âprement leurs frontières contre toutes les invasions...tout l’inverse de l’UE mondialiste! échec total de l’ideologie mondialiste et sansfrontieriste...mais ces benêts d’eupeistes sont tellement persuadés d’avoir raison, malgré l’évidence, qu’ils ne réagiront pas...des autistes!