En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

05.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 1 heure 47 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 5 heures 59 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 6 heures 36 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 8 heures 32 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 9 heures 50 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 11 heures 56 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 13 heures 57 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 2 heures 2 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 5 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 6 heures 13 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 7 heures 41 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 9 heures 11 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 10 heures 29 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 12 heures 13 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 12 heures 42 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 13 heures 29 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 14 heures 21 min
© PATRICK HERTZOG / AFP
© PATRICK HERTZOG / AFP
Cote et match

Coupe du monde 2018 : mais qu’est-ce qui fait qu’un pays est ou pas une grande nation du football ?

Publié le 20 juin 2018
Pour gagner la Coupe du Monde de football; il faudra bien entendu à la nation prétendant au titre suprême des talents comme Zidane ou Pelé, une équipe disciplinée comme la Mannschaft allemande, et un peu de chance évidemment... mais un bon PIB, une économie dynamique aident énormément !
Pierre Rondeau, Professeur d'économie et doctorant, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Rondeau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Rondeau, Professeur d'économie et doctorant, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour gagner la Coupe du Monde de football; il faudra bien entendu à la nation prétendant au titre suprême des talents comme Zidane ou Pelé, une équipe disciplinée comme la Mannschaft allemande, et un peu de chance évidemment... mais un bon PIB, une économie dynamique aident énormément !

Atlantico : Vous-même, vous avez construit en 2014 , lors de la Coupe du monde, un indicateur qui a visé juste, puisque vous aviez prédit la victoire de l'Allemagne , selon des facteurs de réussite économique, de poids démographique et de PIB par habitant des pays qualifiés. Comment ces facteurs influencent-ils la victoire à une Coupe du monde ?

Pierre Rondeau : Lorsque j'avais construit l'indicateur socio-économique pour prédire les victoires en Coupe du monde, je m'étais inspiré de l'IDH, indicateur synthétique mesurant le niveau de développement d'un pays. J'avais intégré la puissance économique du pays, via son PIB par habitant, en supposant que plus un pays est riche, plus il peut mettre en place des infrastructures sportives accessible au plus grand nombre, le revenu brut par habitant, en supposant que plus les habitants sont riches plus ils peuvent se développer physiquement et présenter des caractéristiques physiques supérieures à la moyenne, la puissance sportive, via le classement moyen FIFA et les résultats précédents, compensés par la puissance relative des adversaires et de la portée d'un match (amical ou match de qualification).

Viennent ensuite les facteurs sociaux comme le nombre de licenciés, la part d'audience à la télévision, etc. En considérant que plus un pays aime le foot, plus les jeunes seront amenés à pratiquer, et qu' une part d'entre eux deviendra professionnel. Enfin, j'ai pris en compte la puissance économique individuelle via la masse salariale des joueurs et le montant estimé d'un transfert, via l'indicateur construit par l’Observatoire du football CIES.

Au total, nous avons des variables économiques, sociales, culturelles et sportives afin de construire un classement qui amène des conclusions très intéressantes. Dès mars 2014, nous avions vu l'Allemagne remporter le mondial.

Une étude publiée par The Economist relève, comme l'économiste Wladimir Andreff en 2014, que deux facteurs de réussite ont permis à l'Allemagne de gagner  : « la fidélité des meilleurs joueurs allemands à un Championnat très bien géré, et un certain protectionnisme allemand puisqu'à la différence de la plupart des autres pays européens, les investissements étrangers y sont interdits dans les clubs ». Ce constat est-il toujours d'actualité? Comment la France se place-t-elle en terme d'investissements publics, de management des joueurs?

La France reste le premier pays producteur et explorateur de footballeurs, 3eme au Monde derrière le Brésil et l'Argentine. C'est la force du pays, expliquée en grande partie par sa politique de redistribution et d'aide en faveur du sport, avec un financement public et l'aide du Centre national pour le développement du sport (CNDS). 

Concernant le management, la France reste en retard par rapport aux autres pays. La preuve reste la faible proportion d'entraîneurs français à l'étranger. Le savoir faire et le coaching français est en retard, la touche française disparaît. Le jeu à la nantaise par exemple n'existe plus, on ne distingue plus une spécificité de coaching et de management à la française. Contrairement au jeu allemand ou espagnol.

Quels sont les autres facteurs, en dehors de l'économie et des investissements, qui déterminent le potentiel footballistique d'un pays ?

La culture reste essentielle. Le nombre de participations de l'équipe nationale aux grandes compétitions internationales est un facteur essentiel de réussite, les joueurs gagnent en expérience et en compétence.

Ensuite la puissance sociale, à travers la redistribution et l'aide sociale. Certes la France fixe un taux d'imposition élevé par rapport à la moyenne des pays de l'OCDE mais fait en sorte de redistribuer une grande partie en faveur du sport, ce qui explique la puissance formatrice du pays.

Quels sont les aspects sociétaux et culturels qui font d'un pays un pays footballistique?

La passion pour le foot (mesurée par l'audience télévisuelle et la part de licenciés sur la population), couplée à la puissance économique, explique au moins 80% de la réussite sportive. Après la chance vient, à travers la glorieuse incertitude.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires