En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
Driiiiiing !
Vos repas sont-ils calés sur votre horloge biologique ? Petites vérités sur quelques idées reçues. Spoiler : ne croyez pas tout ce qu’on vous dit sur le petit déjeuner
Publié le 22 mai 2018
Une récente étude de l'université de Murcia semble aller dans ce sens.
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une récente étude de l'université de Murcia semble aller dans ce sens.

Atlantico : Tenir des repas de plus en plus tardivement ne serait pas sans conséquence sur le poids et le sommeil selon un article de la BBC. Mais les choses sont-elles si évidentes ?

Patrick Tounian : Si l'on prend le sommeil comme premier exemple, bien sûr que si l'on fait un repas très copieux avant de se coucher, il n'y a pas besoin de grande étude scientifique pour dire que cela peut altérer le sommeil. C'est évident. Mais beaucoup de travaux expliquent que sauter le petit déjeuner serait lié à une prise de poids. C'est en substance ce qui est décrit dans cet article de la BBC.  Mais c'est une mauvaise interprétation qui est faite là. On pense que c'est parce que l'on saute le petit déjeuner que l'on va prendre du poids mais en réalité c'est l'inverse. C'est parce que l'on est en surcharge pondérale que l'on va avoir tendance à avoir moins faim le matin et donc à moins manger. C'est une mauvaise interprétation de données épidémiologiques. Oui il y a  une relation statistique entre la non prise du petit déjeuner et l'obésité mais ce n'est pas une cause. Plutôt une conséquence. Et par extension, s'obliger à prendre un petit déjeuner ne va pas faire maigrir.

Lorsque l'on veut maigrir et que l'on est en régime restrictif on doit sortir des repas en ayant encore un petit peu faim. Par conséquent lorsqu'on sort d'un dîner en ayant un peu faim, c'est moins grave car on va aller se coucher et la faim techniquement sera plus supportable. En revanche lorsque l'on saute le petit déjeuner et que l'on arriver au déjeuner avec une faim exacerbée il sera beaucoup plus difficile de se contrôler. Lorsque l'on veut maigrir c'est vrai  qu'il vaut mieux essayer de manger plutôt en première partie de journée sur des repas structurés plutôt que de sauter des repas pour arriver au dîner affamé.

Pour résumer sauter le petit déjeuner n'a jamais rendu qui que ce soit obèse mais obliger à prendre un petit déjeuner peut être un moyen pour se restreindre lorsqu'on essaye de maigrir.

Comment expliquer cette idée fausse ?

Malheureusement beaucoup de statisticiens font des corrélations dont les résultats sont indiscutables mais les interprétations sont défaillantes. C'est vrai que la tendance surtout dans notre pays et dans les pays latins est de manger plus tard le soir et moins le matin au contraire des pays anglo-saxons. Ce n'est pas pour autant qu'il y a moins d'obèse dans les pays anglo-saxons et plus dans les pays latins. Surtout que la France est un des pays où l'on compte le moins d'obèses en Europe.

Cette relation que mettent en avant les statisticiens qui paraît indiscutable est ce que l'on appelle un biais de causalité inverse. C’est-à-dire que c'est parce qu'il y a de plus en plus d'adultes gros en France qu'il peut y avoir un lien avec le décalage vers le soir des repas. Mais ce n'est pas la cause de l'obésité mais la conséquence. Le tout bien évidemment

Alors le petit déjeuner n'est pas le repas le plus important de la journée ?

Ce slogan qui dit qu'il faut manger au petit déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et diner comme un pauvre est un excellent slogan pour les industriels mais ce n'est absolument pas corrélé à une réelle notion scientifique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
03.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
06.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
07.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alix007
- 22/05/2018 - 20:11
Article pas très clair suite
Il "conclut" pardon...
Alix007
- 22/05/2018 - 17:03
Article pas très clair
Que signifie "tenir des repas de plus en plus tardivement" ? Ensuite l'auteur nous dit que c'est mieux de prendre un bon petit déjeuner pour ne pas trop manger ensuite. Mais il conclue que l'adage "petit déjeuner comme un roi etc" n'est pas prouvé scientifiquement. C'est bizarre, on dirait une traduction... Mal traduite.
Sedona
- 22/05/2018 - 11:06
Bah avec ça
On est vachement avancé !