En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 1 heure 23 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 2 heures 30 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 6 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 7 heures 23 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 9 heures 21 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 10 heures 35 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 11 heures 42 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 13 heures 3 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 14 heures 5 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 2 heures 2 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 5 heures 58 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 7 heures 6 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 8 heures 41 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 10 heures 3 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 14 heures 22 min
© JOSEPH EID / AFP
© JOSEPH EID / AFP
Législatives

La grande déception des Libanais

Publié le 08 mai 2018
Sans surprise, les partis traditionnels sortent grands gagnants des élections législatives libanaises. L'abstention, elle, est bien plus élevée que neuf ans auparavant avec seulement 49% de taux de participation contre 54% aux dernières élections et ce, malgré la modification des règles électorales votée l'année dernière.
Étienne Augé est spécialisé en propagande et diplomatie publique. Il a enseigné la communication et le cinéma de masse pendant dix ans au Liban et en Europe centrale. Il est aujourd'hui "Senior lecturer" en communication internationale à l'Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Etienne Augé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Étienne Augé est spécialisé en propagande et diplomatie publique. Il a enseigné la communication et le cinéma de masse pendant dix ans au Liban et en Europe centrale. Il est aujourd'hui "Senior lecturer" en communication internationale à l'Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans surprise, les partis traditionnels sortent grands gagnants des élections législatives libanaises. L'abstention, elle, est bien plus élevée que neuf ans auparavant avec seulement 49% de taux de participation contre 54% aux dernières élections et ce, malgré la modification des règles électorales votée l'année dernière.

Atlantico : Les résultats des élections législatives au Liban sont tombés et les partis traditionnels sortent grand gagnants du scrutin, notamment le Hezbollah. Comment interprétez-vous ces résultats et quelle seront leur portée au niveau national?

Etienne Augé : Pour beaucoup de Libanais ces résultats sont décevants. Le premier constat à faire c'est l'immobilisme comme résultat du scrutin. C'est une victoire des partis traditionnels qui sont gouvernés eux-mêmes par les mêmes familles depuis des décennies qui ont remporté l'élection.

Il y a eu quelques surprises comme le parti indépendant Koullouna Watani qui a eu au moins une députée et on note qu'il y a eu 10% de femmes qui se présentaient ce qui est beaucoup plus qu'à la dernière élection neuf ans auparavant. Mais au niveau national rien ne change.

Pour analyser et comprendre ces résultats il faut garder en tête qu'on ne peut pas parler d'un seul peuple libanais. Que les divisions et une certaine forme de féodalisme sont très présentes dans le pays. Chacun va défendre littéralement son territoire contre celui qu'il considère comme étant l'ennemi, on défend ses intérêts locaux voir ultra locaux sans qu'il n'y ait de projet global pour le Liban.

Autant de divisions sur fond d'une peur qui vient à la fois de l'Est et du Sud. Beaucoup considèrent que le Hezbollah est la meilleure défense à la fois contre l'Etat islamique en Syrie et Israël au Sud. Le Hezbollah joue de cet équilibre de la terreur, ce qui fait que beaucoup vont le considérer comme la "Résistance". Nasrallah avait même écrit une lettre dans Le Monde pour expliquer que c'était comme la résistance française alors que cela n'a évidemment rien à voir.

Il faut comprendre la détresse des Libanais. L'absence de projet national et l'enfermement dans une volonté de résistance fait que le pays est en train de s'enfoncer avec le reste de la région.

Comment interprétez-vous ces chiffres de l'abstention alors mêmes que les règles électorales avaient été modifiées l'année dernière ce qui aurait dû permettre une plus grande mobilisation ?

Il y a eu 49% de taux de participation contre 54% aux dernières élections. La modification des règles électorales l'année dernière devait permettre de pousser 800 000 personnes de plus aux urnes et on voit que cela n'a clairement pas été le cas.

Il y a plusieurs éléments explicatifs à ce résultat mais un des premier selon moi est le découragement de la population qui va se dire "de toute façon cela ne va rien changer, autant aller à la pêche" alors que les contextes nationaux et régionaux font que la mobilisation serait une question de survie au vu des enjeux.

Il y a aussi les difficultés techniques à voter qui sont propres au pays. Les infrastructures rendent le déplacement souvent difficile au cœur du pays. Beaucoup d'expatriés ont également manifesté la difficulté qu'ils ont eu à voter. Pour rappel le Liban c'est 6 millions de Libanais qui vivent dans le pays et 14 millions d'expatriés. Enormément de jeunes ont perdu espoir et au lieu d'essayer de changer les choses directement au cœur de leur pays préfèrent s'expatrier.

Au niveau régional que signifie cette victoire du Hezbollah ? Cette élection aura-t-elle des conséquences en dehors du simple cadre national ?

Il est tôt pour tirer des conclusions et au Liban les événements sont presque impossibles à prévoir. Ce que l'on peut dire c'est que c'est une confirmation de la tendance actuelle avec un Hezbollah et un Iran qui est en train d'étendre son influence sur le Liban et au Moyen-Orient. Reste à voir comment les Saoudiens vont réagir mais cela n'a pas dû être une surprise pour eux non plus.

Tout ce qu'il y a à espérer c'est que l'on ne se dirige pas vers une nouvelle escalade des tensions qui pourrait aboutir à de nouveaux épisodes de violence.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 09/05/2018 - 06:34
Il faut surtout
Que l'Iran ne donne pas l'ordre d'attaquer Israël car là ce serait dramatique. L'immobilisme est ce qui est le mieux pour le moment avec toujours le départ de chrétiens
ajm
- 08/05/2018 - 16:32
Immobilisme salutaire
L'immobilisme est ce qui peut arriver de mieux au Liban dans le contexte local et régional actuel. Tout mouvement important ne peut que provoquer des désastres terribles pour ce pays qui ne tient que par miracle.