En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 7 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 8 heures 20 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 12 heures 54 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 13 heures 13 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 13 heures 39 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 12 heures 37 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 13 heures 50 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 4 heures
Mauvaise récolte

MBS à quitté Paris sans avoir signé de grands contrats. Pourquoi cette frilosité saoudienne avec les industriels français ?

Publié le 12 avril 2018
Emmanuel Macron est sûrement déçu ou il ne dit pas tout. Il faut reconnaître qu’il a quand même été snobé par Mohamed Ben Salmane, en visite diplomatique à Paris.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron est sûrement déçu ou il ne dit pas tout. Il faut reconnaître qu’il a quand même été snobé par Mohamed Ben Salmane, en visite diplomatique à Paris.

La diplomatie française est sans doute déçue, les industriels français beaucoup plus. Ils s’attendaient à une moisson de contrats. Ils devront attendre sans doute la prochaine visite du président français à Riyad.  Le prince héritier d’Arabie Saoudite, qui a entrepris de transformer son pays et de le préparer à l’après pétrole, arrivait de New York où il n’a pas cessé de signer des contrats. A Paris, ce qui l‘a intéressé pendant les trois jours de sa visite, c’est plus le Louvre que la bourse. 

Pour lui, l’intérêt qu’il porte à l’Amérique est tapissé de dollars. Le gout qu’il prend à séjourner a Paris est pavé de l’Histoire de France. 
Pour Emmanuel Macron, c’est moins compromettant, mais ça n’est guerre efficace, lui qui se plait à vendre les entreprises françaises.  
 
 Mohamed Ben Salmane, celui qu’on surnomme MBS, avait acquis en décembre dernier la demeure la plus chère de l’Histoire, un château « Louis XIV » situé à Louveciennes, pour 275 millions d’euros. Le jeune prince héritier du trône d’Arabie Saoudite, pour y verser cette somme, a forcément un attachement très fort avec la France. 
 
Emmanuel Macron, qui partage quelques points communs avec le monarque saoudien, comme sa jeunesse et sa volonté de réformer, doit avoir l’amère impression d’un rendez-vous manqué. Il espérait surement conclure des contrats d’armement - l’Arabie Saoudite a toujours été un partenaire commercial important, mais cette fois le contrat devrait revenir à l’Espagne. Du côté énergétique, EDF n’a pas remporté les appels d’offre dans le solaire ou le nucléaire.  Alors que la péninsule arabique a un grand projet d’une ville futuriste et peuplée de robots, Emmanuel Macron espérait probablement  lui proposer des pistes d’investissements en lui montrant le savoir-faire et la volonté française dans le numérique, mais la visite de la Station F, le plus gros incubateur de start-ups au monde, a du être annulée au dernier moment du fait du prince.
 
Du coup, la visite diplomatique, outre les questions politiques, a pris un aspect plus mondain. Emmanuel Macron et Mohamed Ben Salmane se sont retrouvés pour dîner au Louvre dimanche soir. Alors, oui, la France sera de la partie pour la construction de grands projets culturels saoudiens : l’ouverture d’un gigantesque complexe touristique et culturel sur le site d’Al-Ula, complexe éco-responsable - alors que l’Arabie Saoudite va enfin permettre l’obtention de visas touristiques hors pèlerinage - et la mise en place d’un opéra et d’un orchestre national à Jeddah. Puis, l’Arabie Saoudite sera invitée au prochain festival de Cannes. Mais tous ces accords conclus cantonnent la France au rang de partenaire culturel.
 
Et pourtant, le prince héritier revenait tout juste de trois semaines aux Etats-Unis, où il a pu signé une multitude d’accords pour favoriser les investissements dans son pays qu’il veut préparer à l’après-pétrole. Et s’il n’a pas encore officiellement hérité du trône, son père a choisi de lui déléguer une bonne partie du pouvoir politique et économique. A 32 ans, il compte bien s’en servir pour libérer l’économie saoudienne et la faire rentrer dans la modernité. 
Ses projets sont gigantesques. On ne compte pas moins de 5 grands chantiers , immenses  définis et pilotés par les prince héritier où la France pourrait apporter son expertise, son savoir faire  et investir. Mais pour l’instant, elle en est exclue. 
 
Un. Parce qu’il a entrepris des réformes importantes pour transformer son pays. Là, il s’agit de réformer en profondeur la société, actuellement dominée par un fort conservatisme et une vision rigoriste de l'islam. Il s’attèle à accorder de plus en plus de droits aux femmes et il est opposé à la polygamie, même s’il n’a pas encore légiféré dessus.
Au niveau économique, il a aussi une large tâche à accomplir sur la réduction du déficit budgétaire, qui a atteint 17 % du PIB en 2016 et 9 % en 2017. L’argent public est utilisé à chaque crise pour étouffer les contestations. 
 
Deux. Parce qu’il doit booster le secteur privé de son pays, mais que les saoudiens ont été subventionnés pendant de nombreuses années aux emplois publics. Seulement 17% des employés du privé sont de nationalité saoudienne, la main d’œuvre étrangère reste largement dominante. Il faut dire que les secteurs recruteurs étaient jusqu’alors ceux du pétrole ou du bâtiment et n’attiraient guère les saoudiens. L’enjeu de MBS est de miser sur le développement de l’emploi privé, en développant de nouvelles activités et en favorisant l’arrivée sur le marché du travail des femmes.
 
Trois. Parce qu’il se veut le chantre de l’anticorruption. Son premier grand coup a été la purge des milliardaires. Il est effectivement à l’origine des arrestations spectaculaires, intervenues après la création d’une Commission anti corruption en novembre 2017 et qui ont visé des ministres et hommes d’affaires saoudiens. Ils ont tous été enfermés dans un palace, jusqu’au paiement d’une très forte amende. Le premier prince libéré, le propriétaire du Crillon, à Paris, a dû signer un chèque de 1 milliard de dollars pour sortir. La méthode est forte – et a choqué bon nombre par l’absence de jugement- mais le signal envoyé est encore plus fort : tous ces hommes d’affaires étaient accusés de corruption et c’est un moyen de leur faire comprendre que le système n’est plus d’actualité.
 
Quatre. Parce que le pays est à l’image de son dirigeant, très jeune. Parmi les 31 millions d’habitants, la moitié est âgée de moins de 25 ans, et la main d’œuvre étrangère abonde. D’ou les besoins d’écoles de formation et d’université 
 
Cinq. Parce que le pays est très riche, ayant profité pendant des années de la manne pétrolière ce qui lui a permis de créer un fonds souverain de 400 milliards de dollars, capables d’investir dans des secteurs comme les nouvelles technologies, les transports mais aussi la culture ou les divertissements. 
 
L’économie saoudienne a  donc toutes les chances de devenir le moteur un de la région  dans les années à venir. Il faudra maintenant attendre la fin de l’année et la visite retour d’Emmanuel Macron à Riyad pour connaître la teneur du « partenariat véritable stratégique » vanté par l’Elysée.
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 01/05/2018 - 15:58
MBS n'est pas convaincu par
MBS n'est pas convaincu par la capacité du gouvernement à booster suffisamment la propagation de l'islamisme en France.
A M A
- 01/05/2018 - 15:54
Il fait tellement d'efforts
Il fait tellement d'efforts et de gesticulations pour se faire reconnaître qu'il ne doit pas être convaincu des chances de succès de son quinquennat.
zombikiller
- 12/04/2018 - 19:38
Une fois de plus
JMS nous fait un bel exposé ...mais sans répondre à la question qu'il pose en préambule. Problème diplomatique, timing, mauvaise offre ?
On reste sur sa faim.