En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

06.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 55 min 51 sec
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 3 heures 6 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 4 heures 12 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 37 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Politique
Dilemme cornélien

To Be (un réformateur) or not to Be, That’s the Question pour Emmanuel Macron

il y a 10 heures 34 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 2 heures 34 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 3 heures 36 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 5 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 7 heures 20 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 8 heures 20 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Science
Quête des origines

Pourquoi les résultats des tests génétiques faits à distance doivent être traités avec la plus grande prudence

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Social
Non-violence

"Résistance civile non-violente" et destruction de la démocratie

il y a 10 heures 43 min
© Edgar Su / Reuters
© Edgar Su / Reuters
Atlantico Business

Paris et (est?) le retard français : la capitale ne figure même pas dans le classement mondial des villes intelligentes

Publié le 03 avril 2018
A l’heure où Emmanuel Macron cherche à relancer le secteur de l’intelligence artificielle, les élus municipaux épluchent le classement mondial des villes intelligentes. A lui seul, il explique le retard français.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l’heure où Emmanuel Macron cherche à relancer le secteur de l’intelligence artificielle, les élus municipaux épluchent le classement mondial des villes intelligentes. A lui seul, il explique le retard français.

Singapour, Barcelone,  Londres, San Francisco et Oslo : tel est le Top 5 des villes les plus intelligente du monde. Si on voulait se convaincre du retard français et en mesurer les effets sur la vie quotidienne, il suffit de reprendre ce classement mondial des villes intelligentes pour s’apercevoir que les villes françaises ne ressortent pas dans les écrans radars et surtout pas Paris, dont la maire se targue pourtant de diriger une des villes le plus modernes du monde. 

L’observation des villes intelligentes permet aussi de mesurer l’état d’avancement en intelligence matricielle parce que les métropoles où les villes moyennes ont été dans le monde les premières organisations (avant les entreprises) à mettre en pratique les systèmes d’intelligence artificielle et à pousser la recherche. 

Une ville intelligente, qu’on appelle aussi une Smart city (ça fait plus chic), est devenue un concept très à la mode depuis une dizaine d’années. 

En théorie, la smart city, c’est l’organisation d’une ville avec une gestion plus efficiente et démocratique au bénéfice des usagers et de la collectivité. Ces villes sont bardées de capteurs qui récupèrent des données dont le traitement doit servir à améliorer la vie urbaine, à commencer par la circulation. Certains y voient aussi le risque d’une plus grande capacité de surveillance. 

Alors, la smart city fonctionne en faisant dialoguer des données, publiques et privées, ce qui ne va pas toujours de soi. La smart city nécessite outre un équipement informatique sophistiqué, des équipements collectifs et un urbanisme adapté. 

Le cabinet SAS se propose de mesure le degré d’intelligence d’une ville à partir de l’analyse de données, sans aucune influence des goûts personnels, d'experts touristiques ou de voyageurs. Bref, on ne tiendra pas compte de l’avis du conseil municipal ou du maire (ou de la maire comme à Paris) 

Il est en effet impossible de désigner le meilleur endroit au monde à l'aide d'une étude spécifique, d'une enquête internationale ou des meilleurs dénicheurs de tendances : les résultats ne feraient que refléter des avis et points de vue individuels.

La réponse objective se dissimule dans une foison de données, de faits avérés et de conversations, SAS a donc fusionné toutes ces informations issues des big data sur ses plateformes. Ce cabinet de chercheurs a ainsi découvert le lieu qui réunit toutes les caractéristiques positives – basées uniquement sur des faits.

Une multitude de sources open data différentes sont utilisées pour identifier les données. Elles sont d'abord classées en fonction de leur pertinence et de leur qualité, puis lues et intégrées : 4 plateformes de réseaux sociaux, 1 060 services de données internationaux, 3 services de géolocalisation en ligne pour aboutir à 69 critères par lieu. Au total, plus de 5 000 000 de données analysées sur 148 233 villes dans 193 pays.

SAS a ainsi identifié les schémas et relations qui définissent le meilleur endroit sur Terre selon des critères analytiques : West Perth, en Australie !

Mais il y a d’autres façons d’analyser l’intelligence d’une ville en matchant l’état des équipements à l’image que les habitants renvoient de la ville.

Le cabinet Jupiter Research par exemple établit chaque année un classement sur l'efficacité des smart cities, triant les villes qui préservent les ressources, celles qui utilisent les technologies pour se transformer, améliorer la circulation, réduire les dépenses en énergie…Ce cabinet travaille sur une quarantaine de critères. 

Le dernier classement des villes au monde les plus smart est édifiant, mais désolant pour la France. 

1er Singapour : Singapour, arrive en tête de ce classement grâce à sa politique de mobilité, sa propreté et l’utilisation des technologies qui permet de recueillir un maximum de données.

2e : Barcelone arrive en deuxième position du classement mondial et première ville européenne. Barcelone doit ce podium à sa politique énergétique et ses investissements dans le développement durable. Barcelone, ville plébiscitée aussi par les promotions Erasmus. 

3e Londres : le gouvernement est déçu, le maire de Londres est déçu. Mais les objectifs qui avaient été fixés dans le domaine des économies d’énergie et du développement durable n’ont pas été atteints. Les promesses qui avaient été faites au niveau de la mobilité ont été délivrées.

4e San Francisco : la municipalité s’est dotée d’outils réactifs et flexibles avec une ambition ; faire de la ville la plus agréable à vivre et celle où le développement durable est le plus respecté.

5ème Oslo : la capitale norvégienne est entrée dans le Top 5 grâce à son plan de circulation et sa politique toute entière consacrée au développement durable. 

Ce classement ne laisse pas de place à aucune ville française et encore moins à Paris, qui a pourtant pris des engagements dans la perspective des prochains Jeux Olympiques. 

Or, les villes intelligentes sont des formidables vitrines pour toute la recherche scientifique. Des vitrines aussi pour l’attractivité du lieu et faire venir des investisseurs. Toutes les grandes villes françaises se sont engagées dans la course à l’intelligence artificielle. 

En France, si le chèque promis par Emmanuel Macron est gros, près d’un milliard et demi d’euros, c’est bien parce que les premiers pas de la France dans l’intelligence artificielle étaient jusque là restés timides et peu visibles.

Le rapport sur l’Intelligence artificielle, remis mercredi dernier au Président de la République, promet en effet, 1,5 milliards d’euros, entièrement consacrés à l’IA, jusqu’à la fin du quinquennat. Des 1,5 milliards pas entièrement tirés de nulle part, puisqu’ils faisaient parti du « package » des 10 milliards d’euros d’investissements dédiés à l’innovation promis pendant la campagne du président. Comme le dit le rapporteur de la mission, Cédric Villani, député REM et médaillé Fields de mathématiques, ce qu’il faut espérer, c’est bien « un réveil de la France et de l’Europe ».

Alors, forcément, on serait forcés de comparer aux 13 milliards de dollars qu’a annoncés la Chine, en début d’année, entièrement dévolus à l’intelligence artificielle sur les trois prochaines années. Mais ce serait réduire la course à l’intelligence artificielle à une simple innovation sectorielle. Et si la France a mis du temps à structurer son pôle de recherche et d’expérimentation, malgré les compétences reconnues des chercheurs français, cela n’est pas suffisant pour transformer l’IA en véritable atout économique.

1ère raison : l’intelligence artificielle insuffisamment appréhendée comme transversale à l’économie

Automobile, santé, assurance, transport… L’intelligence artificielle ne concerne pas un secteur mais impacte beaucoup de secteurs, voire tous. Si des Google, Facebook ont pris le pli depuis des années déjà, le nouveau directeur du CNRS, Antoine Petit, prévient : « Il faut aussi que les industriels français prennent la mesure de l’enjeu. »

2ème constat : la France est redevenue attractive et pro-business sur le tard 

Les multinationales viennent en France pour installer leurs centres de recherche, comme Samsung qui vient d’installer son troisième plus grand centre de recherche dédié à l’intelligence artificielle ; après Google, Microsoft et d’autres grands noms. Mais si elles viennent seulement aujourd’hui, c’est qu’elles ont considéré que les conditions n’étaient pas assez attractives avant. La France paie ici le retard de politiques non tournées vers les entreprises. 

3ème raison : juguler les mécontentements

Les innovations liées à l’intelligence artificielle vont bouleverser les process, les organisations et donc avoir un effet direct sur le nombre d’emplois. De quoi d’une part lever une partie de la population contre ce type d’innovations, les mêmes populations qui ont été déclassées par la mondialisation. D’où peut-être la tentation de réguler ce tout nouveau modèle. Et quand on regarde tout ce qui concerne les nouveaux modèles, notamment celui de l’économie collaborative - les arrivées d’Airbnb ou Uber se sont accompagnées de nouvelles régulations

Le Chef de l’Etat a promis, dans son discours de fin de semaine, de lever les verrous réglementaires, à condition de ne pas en laisser créer de nouveaux.

4ème point : les start-ups enfin imprégnées dans la culture économique française

Depuis quelques années, les incubateurs et les accélérateurs d’entreprises sont légion en France. La Station F, fondée par Xavier Niel, en est l’emblème, mais Dans la Silicon Valley, cela fait plus de 20 ans que le terrain est propice aux startups et que les petites structures et l’échec de l’une d’entre elles n’est en aucun cas stigmatisé. 

Quant aux start-ups qui réussissent, elles sont courtisées par les grands groupes américains afin d’être rachetées. Google rachète en moyenne une startup par semaine.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

06.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 03/04/2018 - 20:41
Le beau tableau
Il y avait un thèatre et une maison de jeunes ( salles de sport de musique de danse ) dans mon quartier ; l’été dernier tout a été fermé ( causes financières ,?) ; les murs se sont couverts de graffitis et de tags; un grand matelas ( deux places) crasseux est apparu sur le sol dans une entree avec papa maman et la progéniture Rom qui a pris ses quartiers nuit et jour sur le matelas jusqu’à ce que l’hivers arrive; Tout est devenu irréel ; tout reste en l’état; des têtes nouvelles ( Migrants ? ) sont apparues; personne ne s’etonne plus de rien...
assougoudrel
- 03/04/2018 - 20:24
@ cloette
C'est vrai ce que tu dis, mais je parlais du superficiel pour l'âme perdue de la ville sensée être lumière, mais pour la laideur, c'est Delanoé, puis Hidalgo qui a fini par saccager le beau tableau.
cloette
- 03/04/2018 - 18:12
non assougoudrei
Paris aujourd'hui ressemble à Hidalgo .