En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 6 min 11 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 52 min 32 sec
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 1 heure 48 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 3 heures 49 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 5 heures 19 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 5 heures 32 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 7 heures 5 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 7 heures 20 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 7 heures 40 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 8 heures 7 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 33 min 7 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 1 heure 6 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 3 heures 16 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 4 heures 1 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 5 heures 30 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 6 heures 2 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 7 heures 9 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 7 heures 33 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 8 heures 2 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 8 heures 12 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Raout islamique

"Rassemblement annuel des musulmans de France" : le nom qui masque la bataille féroce pour prétendre à la représentation des croyants français

Publié le 01 avril 2018
Ce week-end se tient le 35e rassemblement annuel des Musulmans de France au Bourget au nord de Paris. 170.000 visiteurs sont attendus.
Alexandre Del Valle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France Soir, Il Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce week-end se tient le 35e rassemblement annuel des Musulmans de France au Bourget au nord de Paris. 170.000 visiteurs sont attendus.

Atlantico : En quoi consiste le Rassemblement annuel des Musulmans de France (35e épisode), organisé ce week-end au Bourget par les ex-UOIF, très liés aux Frères Musulmans ?

Alexandre Del Valle : Ce genre de rendez-vous consiste à resserrer les liens dans une logique un peu communautariste. Les Frères Musulmans ont pour but depuis des années d'apparaitre comme les leaders et l'avant-garde de la communauté islamique de France. La réunion du Bourget est une des plus importantes sinon la plus importante réunion visible, médiatisée, avec des conférenciers, de France.

Deuxièmement, il s'agit de faire progresser l'emprise des Frères Musulmans sur les musulmans français. 

Troisièmement, il y a enfin une lutte contre d'autres pôles de l'Islam en France. Il y a une très grande rivalité avec les Turcs et une encore plus grande rivalité avec la Mosquée de Paris. Et il y a aussi une rivalité avec les salafistes qui ont des points communs idéologiques mais sont des concurrents parce que les salafistes vont d'une certaine façon sur les plates-bandes des Frères Musulmans. Ce genre de réunion, ainsi que le changement de nom de l'UOIF en Musulmans de France montre bien qu'ils veulent apparaitre comme les représentants des musulmans de France. Dans ce sens-là, il est assez intelligent de leur part d'avoir choisi ce nouveau nom. 

S'agissait-il aussi d'enlever l'appellation islamique ?

Oui. Mais ce n'est pas parce qu'ils avaient peur du mot islamique.  Les Frères Musulmans ont le plus grand projet islamique (islamiste même) du monde, qui a pour objet d'instaurer la charia dans l'univers, de faire renaitre le Califat. Tous les mouvements islamistes sunnites du monde sont originaires des Frères Musulmans, y compris les salafistes. Ils sont donc islamiques, mais ils avancent masqués sous couvert de communautarisme. D'où le fait de remplacer islamique par "Musulmans de France". C'est malin. C'est une façon d'apparaître comme ceux qui défendent les personnes d'origine musulmane avant de les réislamiser, de les récupérer dans une logique communautariste.  

Ce rassemblement n'est-il pas particulièrement délicat dans le contexte de la mise en cause et l'emprisonnement de leur intellectuel de référence, Tariq Ramadan, et le retour la semaine dernière des attentats islamistes sur notre territoire ?

Le mouvement n'est pas affaibli par l'affaiblissement de Ramadan. Il dit toujours qu'il n'est pas affilié aux Frères Musulmans, qu'il n'est qu'un invité, qu'un intellectuel de référence de cette organisation comme d'autres. Au contraire, l'affaire Tariq Ramadan permet d'accentuer la stratégie victimaire et paranoïaque des Frères Musulmans et des autres mouvements islamistes. Il s'agit de véhiculer un sentiment de persécution. C'est ce que j'appelle la "paranoïsation" des musulmans en Europe. L'idée est de resserrer les liens, de forger un communautarisme, de réislamiser les jeunes. Et comment on les attrape ?  Comme on sait qu'un jeune, qui écoute du rap, boit de l'alcool etc. n'est pas moraliste au départ, on ne l'attrape pas par le purement religieux. On l'attrape par le biais très habile du communautarisme et de l'antiracisme. Toute la stratégie du mouvement islamiste (et ce sont les Frères musulmans qui sont les meilleurs en la matière) consiste à utiliser n'importe quel prétexte pour faire croire qu'il y a un complot contre les musulmans. Donc un attentat terroriste dans cette perspective, cela n'a rien à voir avec l'Islam et c'est un complot de l'État contre les musulmans pour souiller leur image. Tariq Ramadan est emprisonné ? C'est un complot de l'État et des médias pour souiller un grand intellectuel. Et déjà le chef des Musulmans de France (ex-UOIF), Amar Lasfar, a dit lui-même que Tariq Ramadan était un intellectuel irremplaçable, une valeur ajoutée extraordinaire pour l'Islam d'Europe et qu'il était persécuté par un complot médiatique. 

On voit donc bien qu'ils arrivent donc à contourner quelque chose qui aurait dû entraîner de l'autocritique. Quand il y a des attentats islamistes dont l'idéologie est en partie issue des Frères Musulmans. Dans les deux cas, les attentats comme l'enfermement de Ramadan devraient être l'occasion de se remettre en question. Mais toute l'habilité des Islamistes est de ne jamais se remettre en question. Quand quelque chose pourrait être retourné contre eux, ils le contournent contre la société mécréante accusée de les persécuter et de salir l'Islam. Au lieu de s'auto-critiquer, c'est une autoglorification qui est donc toujours opérée en accusant les autres de persécuter une communauté sans tache – les musulmans étant merveilleux et l'Islam n'ayant pas à se remettre en question. 

Dès lors faut-il, comme l'a demandé Marine Le Pen, Manuel Valls ou d'autres dirigeants LR, interdire les Musulmans de France (MF) ?

Marine Le Pen, mais aussi Manuel Valls, Jean-Pierre Chevènement, Laurent Wauquiez, Nicolas Dupont-Aignan ont bien compris que l'organisation des Frères Musulmans en France devrait être interdite. Mais l'intelligence des Frères Musulmans en Europe est de faire croire qu'ils n'ont pas de lien structurel avec les autres Frères Musulmans en dehors de l'Europe. D'où l'idée d'apparaître des simples musulmans représentants de la communauté musulmane locale. Juridiquement, il est donc très compliqué de les interdire. 

Je pense que la meilleure façon de lutter contre les Frères Musulmans serait d'avoir un Islam de France éclairé avec à sa tête des gens véritablement éclairés qui mèneraient une croisade contre la récupération des musulmans par les islamistes. L'urgence, avant d'interdire, ce serait de proposer quelque chose de mieux, de ne pas laisser le terrain vide pour que s'y engouffre l'islamisme.

Un exemple me semble montrer le danger réel que représente ce mouvement : il faut savoir qu'en ce moment, une vidéo d'Amar Lasfar a été retrouvée sur Internet dans laquelle il s'exprime en arabe devant un parterre à l'étranger. Dans ce discours qui a été traduit, il incite les musulmans à conquérir l'Occident sous couvert de prosélytisme. Ce discours, de plus, est très antisémite parce qu'il affirme que les Juifs dominent l'Occident depuis toujours et affirme que pendant que les musulmans se posent des questions sur leur droit de vivre en Occident, ils feraient mieux d'avoir eux-aussi un prosélytisme conquérant. Cette vidéo trahit exactement les véritables buts des Frères Musulmans. Sous couvert de religion, c'est une conquête politico-religieuse qui se joue, un impérialisme. C'est ce que j'explique dans mon livre La Stratégie de l'intimidation (L'Artilleur, 2018) quand je montre que tout l'objectif des Frères Musulmans est de conquérir l'Europe en se masquant derrière un séparatisme islamique. Derrière l'apparence sympathique et victimaire, il y a un projet de conquête. L'ubiquité extraordinaire est parfaitement exprimée par cette vidéo, avec des gens qui se posent en victime. D'ailleurs il n'est pas innocent de retrouver comme invité phare de ce Congrès du Bourget l'intellectuel d'extrême-gauche Vincent Geisser, le plus grand chasseur d'islamophobe du CNRS. Il a écrit "La nouvelle islamophobie". Il traite tout le monde d'islamophobes, y compris des musulmans, tels que des proches de Boubaker, tel que l'ancien imam Bencheikh, et tous les musulmans qui œuvre pour l'intégration. L'UOIF continue cette alliance habile avec l'extrême-gauche, antiraciste, dans une logique victimaire. Cela sert de caution au projet conquérant décrit plus haut.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 03/04/2018 - 11:09
Nos gouvernants encouragent l'islamisation de la France..
Nos gouvernants donnent les sous des contribuables français aux terroristes musulmans, d'origine étrangère, afin qu'ils construisent des mosquées en France!... voir https://www.youtube.com/watch?v=d_RHSul9MT8....L'immigration musulmane coûte 85 milliards d'euros,par an,aux Français et elle entraîne de l'insécurité dans notre pays!.. Les musulmans,qui ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal,viennent se faire soigner gratuitement chez les mécréants et ils nous apportent leurs maladies...voir https://fr.novopress.info/203817/immigration-un-rapport-alarmant-sur-les-risques-epidemiologiques-en-europe....les musulmans doivent rembourser à nos hôpitaux les sous qu'ils leur doivent: cela comblerait, peut-être, le ''trou de la Sécu''..
ELIED
- 02/04/2018 - 18:53
Après avoir lu cet article
et au vu de ce que l'auteur dit des Frères Musulmans, je ne vois absolument pas pourquoi il est "juridiquement difficile d'interdire" cette secte de l'islam, puisqu'un réalité elle ne représente qu'une partie des musulmans. Il y a quelque chose qui m'échappe: comment peut-on leur reprocher tout ce qu'on leur reproche actuellement, en particulier l'éradication de tous les mécréants, dans des prêches violents dont on parle trop souvent, sans pouvoir les neutraliser d'une manière ou d'une autre en respectant toutes les lois dont nous disposons. Finalement, quoiqu'on puisse dire et demander ils auront toujours le dernier mot et toutes les lois seront sans effet. As-t-on vraiment encore le courage de les rejeter vers leurs terres ou sommes.nous assez lâches pour accepter leur domination?
lasenorita
- 02/04/2018 - 18:39
Les Chrétiens ont-ils les mêmes droits...
..dans les ''pays musulmans que la minorité musulmane en France? Je crains que non.. voir http://www.elishean.fr/trois-millions-dimmigres-catholiques-dans-la-peninsule-arabique-sans-droits-religieux-ni-droits-sociaux/ et voir https://www.youtube.com/watch?v=iq9R670Ccdk et voir https://www.youtube.com/watch?v=DBws6a_R_-8 et voir https://www.youtube.com/watch?v=zzQmgexZUn0...après avoir obtenu ''l'indépendance'', les Algériens ont saccagé les cimetières non-musulmans, ils utilisent les pierres tombales des cimetières chrétiens comme tables de jardin: mes parents, mes grands-parents, mes tantes et oncles sont enterrés en Algérie, inutile de dire que le 1er novembre qui est une fête nationale en Algérie (elle commémore la ''Toussaint sanglante'' où des ''civils innocents'' ont été massacrés par les fellouzes)...est ,pour moi, très triste...