En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

03.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

04.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel

07.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

04.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 2 heures 16 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 2 heures 53 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 4 heures 7 min
pépites > Justice
Condamnation
Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat
il y a 4 heures 53 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Société
Mobilisation planétaire

Antiracisme et environnement : l’été 2020 sera radicalement exigeant ou ne le sera pas

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Politique
Macron - Le Pen

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

il y a 7 heures 52 min
décryptage > France
Exercices de coloriage

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Consommation
Sucre caché ?

Eaux parfumées : comment repérer celles qui vous font grossir l’air de rien ?

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Europe
Menace pour l'Etat allemand ?

L’Allemagne a-t-elle un problème d’infiltration de son extrême droite dans les rouages de l’Etat ?

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 2 heures 31 min
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 3 heures 19 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 4 heures 35 min
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Politique
Formation politique

Les 4 piliers : un parti libéral souverainiste se crée et recrute des candidats pour les régionales

il y a 7 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Affaire Fillon : Hollande a envisagé de reporter la présidentielle; Dati a cherché le soutien de l'Elysée contre Hidalgo; Ecologie : truc de riches ou cauchemar vert ?; Cyberhaine sur les réseaux sociaux : le marché plus fort que la loi
il y a 7 heures 41 min
décryptage > International
Soft power

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Histoire
Rivalité

Et si on s’était trompé de Voltaire ?

il y a 9 heures 34 sec
décryptage > Santé
Vives inquiétudes

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Europe
Présidence du Conseil de l'Union européenne

Angela Merkel peut-elle sortir de son coma l’Europe ?

il y a 11 heures 8 min
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Atlantico Business

Faute de programme économique cohérent, Laurent Wauquiez a servi au monde des affaires lyonnais une caricature de la droite la plus archaïque

Publié le 19 février 2018
Dans le fond, les propos de Laurent Wauquiez devant les élèves de l’EM Lyon auraient pu rester des propos de potache un peu dissipé un soir de beuverie. Seulement le public de l'EM Lyon, n’est pas un public de potaches.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans le fond, les propos de Laurent Wauquiez devant les élèves de l’EM Lyon auraient pu rester des propos de potache un peu dissipé un soir de beuverie. Seulement le public de l'EM Lyon, n’est pas un public de potaches.

Ses amis ne décolèrent pas, ses adversaires en profitent. Faut-il être crétin pour démolir ainsi une image et pour désoler le monde du business qui ne demande pourtant qu’à y croire ?

Dans le fond, les propos de Laurent Wauquiez devant les élèves de l’EM Lyon auraient pu rester des propos de potache un peu dissipé un soir de beuverie.

Seulement le public de l'EM Lyon, n’est pas un public de potaches. Comme dans toutes les grandes écoles, L'EM Lyon est le produit de son écosystème. L’EM Lyon est donc choyé et surveillé par tout le tissu économique de la région Rhône Alpes. Quand on est lyonnais et qu'on s’engage dans le business on passe obligatoirement par L ‘EM.

Si l’EM est plus qu'une école d’application, Laurent Wauquiez n’est pas un potache. Il est chef d’une grande formation politique dont l’ambition légitime est d’accéder à la gouvernance. On peut donc logiquement attendre de lui qu'il ait un projet stratégique alternatif à la politique mise en œuvre par Macron et qui pourrait permettre de promettre de délivrer la même performance.

Alors, quand Laurent Wauquiez s’est mis à critiquer Emmanuel Macron, tout le monde buvant du petit lait , sauf que quand sa critique a porté principalement sur son look en bras de chemise, on a Lyon trouvé cela  un peu léger, on aurait préféré qu’il parle politique, ou politique économique. Enfin, pourquoi pas.

Quand il prédit un destin catastrophe à Gérard Darmanin pour excès de liberté, et que le lendemain, l’affaire qui pouvait effectivement déjouer sa carrière est classée sans suite, c’est assez imprudent de sa part, mais après tout !

Quand il dénonce les écoutes téléphoniques qu'aurait commandées Nicolas Sarkozy afin de surveiller ses propres ministres, c’est un peu osé, surtout sans aucun commencement de preuve. Nicolas Sarkozy ne doit pas se faire d’illusion sur la loyauté de cet ancien militant.

Enfin quand il a raconté qu’Angela Merkel a le charisme d’une huitre, il a de l'avis de tous, dépassé les bornes de la convenance. Et du sexisme. D’abord parce qu’on n’a jamais demandé à la chancelière de ressembler à Angelina Davis. Ensuite parce qu’à Lyon, depuis Raymond Barre, on a sacralisé la culture de la compétitivité. Et Lyon respecte Angela Merkel comme un modèle de rigueur « Lyonnais » Laurent Wauquiez, petit garçon bien élevé, aurait quand même pu savoir qu'on ne s’attaque pas ainsi aux icones devant une monde des affaires qui a réussi à développer un commerce avec l ‘Allemagne qui fait l'envie de beaucoup de région en France...

Bref, tout cela pourrait s’inscrire dans des pratiques politiques qu‘on aurait voulu savoir d’un autre temps. Surtout à Lyon. Les étudiants de l’EM Lyon, une des cinq plus grandes écoles de commerce et de management de France. Voulaient avant tout savoir ce qu’un leader de la politique française pensait du système économique français, de ses potentialités, de l’avenir de l’euro, de la mondialisation, du digital. Bref, de tous ces dossiers qui devraient permettre de construire un projet cohérent pour l’avenir.

Les sponsors, une grande partie l’industrie pétrochimique, les grands de l'informatique (HP ou Ingenio) de la plasturgie, de l’électro-ménager (Seb est le champion du monde et la fierté de la région) attendaient aussi des pistes un peu différentes de celle proposée par Emmanuel Macron, pour assumer et la mondialisation et la digitalisation.

Or, les sponsors gourmands n'ont rien appris sur le protectionnisme éclairé dont Wauquiez aurait le secret, pas plus que sur l'euro dont il dit parfois qu'il faudrait l'apprivoiser. En réalité, ce petit monde du business lyonnais est sorti complètement désolé et écœuré de ces propos. Moins de leur contenu, qui les obligeait  à se pincer le nez certes, mais des recommandations incroyables que Laurent Wauquiez a tenues à faire.

En substance, Laurent Wauquiez les prévient qu’il va parler vrai, et que par conséquent, il ne veut ni photo, ni enregistrement de ses propos.

C’est doublement stupide.

D’abord, à l’heure du smartphone, des tweets et des réseaux sociaux, comment peut-il croire qu’un public ne va pas enregistrer ou garder des traces. Un public d’étudiants en plus.

Ensuite, Laurent Wauquiez accrédite le fait qu’un homme politique comme lui a délibérément deux langages. « Si je ne dis pas la vérité, je vais vous servir un discours convenu que vous pourriez entendre sur n’importe quel plateau de télévision. »

Bref, Laurent Wauquiez reconnaît qu’il a un problème dans son expression politique puisqu’il avoue que, ce qu’il dit publiquement, dans ses meetings, auprès de ses électeurs ou auprès des journalistes est « fake » ou alors insipide !

Laurent Wauquiez reconnaît qu’il est champion du « fake news », alors que l’opinion publique et notamment les jeunes ont clairement expliqué qu’ils ne supportaient plus la langue de bois, les promesses non tenues et la connivence des hommes politiques.

Cette histoire est invraisemblable, d’autant qu’il n’est pas un vieux briscard de politicien. Il revendique appartenir à la jeune génération, celle qui parle vrai et clair.  « Laurent Wauquiez, tu es devenu fou ou quoi ? Tu es normalien, diplômé de l‘ENA. Bref, pour les élèves de l‘EM Lyon, comme pour ceux d’HEC, de l’Essec ou de l’EDHEC, tu appartiens à l’élite de l'élite. Quel exemple donnes-tu ! »

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hermet
- 19/02/2018 - 19:34
Sylvestre = Macron, tu commences à m'....
ça suffit maintenant, tu commences à sérieusement m'énerver avec tes articles de propagande pro-Macron.
Wauquiez est dans la com. il a voulu faire le buzz c'est tout, c'est peut être pas très intéressant, mais tous les politiques ne font que ça depuis 30 ans et le champion c'est ton poulain Macron.
Comme je te le dis depuis le début, Macron n'est qu'un clone de Hollande : elles sont où les réformes de la fonction publiques ??
sa réforme du bac est une catastrophe pour nos enfants, les maths deviennent une option et que dire de ces oraux à la con. l'épreuve au moins sera supprimé sous peu après la réforme.
Quand à Merckel, oui c'est une huitre, même les Allemands finissent par l'admettre, elle n'a fait que surfé sur les réformes Schroeder, et depuis RIEN, une huitre ! mais bon au moins elle fait moins de mal aux siens que Macron.
gerint
- 19/02/2018 - 18:42
Wauquiez a cru qu’il parlait à des gens fins
Il se trompait
Gpo
- 19/02/2018 - 17:56
Avez vous lu le programme économique de la droite ?
Apparemment non, et avez-vous regardé le bilan de la région sur ces deux années??sans doute que non Pourtant la cour des comptes félicite la gestion "économique"du président..
Vous le haissez tellement que vous manquez d'objectivité Pas joli joli pur un type qui se prétend journaliste...