En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 8 heures 22 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 10 heures 23 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 55 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 13 heures 19 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 16 heures 41 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 18 heures 1 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 18 heures 25 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 10 heures 1 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 11 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 12 heures 43 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 15 heures 26 sec
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 15 heures 41 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 17 heures 24 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 18 heures 29 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Auschwitz en polonais se dit Oswiecim

Éric Zemmour a un problème avec les Juifs polonais

Publié le 16 février 2018
Pendant longtemps, la Pologne a été nulle part. Elle veut être quelque part. Mais où ?
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pendant longtemps, la Pologne a été nulle part. Elle veut être quelque part. Mais où ?

Le parlement polonais, dominé par une droite obscurantiste, vient de voter une loi interdisant l'usage de l'expression "camps de la mort polonais". Au prétexte que ce vocable représenterait une offense pour la Pologne, les camps en questions ayant été – nul ne l'ignore – nazis. La loi prévoit jusqu'à trois ans d'emprisonnement pour ce délit. C'est beaucoup. Mais manifestement l'honneur de la Pologne est hors de prix…

Pendant plus de 70 ans, on a utilisé les mots "camps de la mort polonais" sans que personne sur la planète, y compris en Pologne, n'y trouve à redire. Tout le monde comprenait qu'il s'agissait d'une localisation géographique et de rien d'autre. L'expression est d'ailleurs complètement tombée en désuétude. On se contente de dire Auschwitz (Oswiecim en polonais), Treblinka, Maïdanek. Mais il tenait à cœur au pouvoir polonais de flatter les plus obscures des fibres nationalistes, la Pologne étant fréquemment montrée du doigt pour ses relents antisémites. D'abominables pogroms pendant et après la guerre, sans parler de ceux d'avant-guerre.

Mais tout ça est sans doute trop compliqué pour Éric Zemmour. Dans une tribune publiée par le Figaro, le pamphlétaire félicite chaudement le gouvernement polonais d'avoir brisé le carcan de "l'autoflagellation". Zemmour est un souverainiste français. Et aussi un souverainiste polonais d'occasion et de circonstances. Il n'a manifestement pas lu la loi qu'il applaudit. Moi si. Elle ne s'arrête pas à l'expression "camp de la mort polonais". Le diable se niche souvent dans les détails. Et ces détails sont formulés de façon suffisamment ambiguë pour que soit poursuivi quiconque, historien et surtout journaliste, qui se hasarderait par exemple à insister sur les pogroms polonais, bien polonais eux.

Zemmour ne nie pas que des exactions aient été commises par des Polonais pendant la guerre. Et il a cette phrase qui donne à réfléchir. Ils [les pogromistes polonais] ont profité de "l'aubaine" (l'occupation nazie) "pour se venger des Juifs qu'ils haïssaient" !! Un lapsus ? On sait depuis Freud ce qu'il faut penser des lapsus.

Et de quoi avaient-ils à se venger, les Polonais ? Quel mal leur avait fait les Juifs ? Peut-être qu'un cabaretier juif leur avait vendu de la vodka frelatée titrant 30° au lieu des 40° requis… Peut-être qu'un tailleur juif leur avait confectionné une veste avec une manche plus courte que l'autre… Peut-être qu'un fourreur de la même origine leur avait vendu un manteau en peau de lapin au prix d'un vison… Quand on vient d'Algérie comme Zemmour, les Juifs polonais, c'est décidément trop compliqué.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (41)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Nap4
- 17/02/2018 - 10:20
Querelles...
Les querelles entre juifs d'Afrique du Nord et ceux d'Europe de l'est sont connues. Et naturelles. Les séfarades n'ont pas autant souffert de la Shoah que les Ashkénazes. Et tant mieux pour eux ! Mais l'ampleur de ces querelles n'a rien à voir avec ce qui s'est passé entre catholiques et protestants ou ce que nous observons entre Sunnites et Chiites. L'expression de ces différents est plus soft, plus argumentée, plus civilisée, dirons nous. Elle se nourrit d'un argumentaire qui peut même susciter l'intérêt. Et les polonais, là dedans ? Moi je les aime bien. Non pas pour leur prétendu atavisme antisémite. Mais parce que la Pologne est le seul pays d'Europe qui n'ait jamais été en guerre contre la France. Ça crée des liens...
kilian
- 17/02/2018 - 09:24
@djib : Struthof et stutthof.
Le second cité dans mon titre était en Pologne.
kilian
- 17/02/2018 - 09:21
@ Djib. a/s Struthof.
Au moment des faits ce camp était situé en Allemagne, car l' Alsace a été annexée dès 40. Ensuite, je crois me souvenir qu'il y a un c