En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

03.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

04.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

05.

Et si Trump avait raison sur la Chine

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

07.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 15 min 21 sec
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Economie
Nouveau symptôme du coronavirus

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Société
Du grand soir au petit matin

Et si la seule chose que nous ayons vraiment besoin de réapprendre à gérer post-Coronavirus était le temps

il y a 3 heures 21 min
light > Justice
Star des 12 Coups de midi
Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme pour pédopornographie
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse" de Julia Mourri et Clément Boxebeld : pour déconstruire beaucoup d'idées reçues sur "les vieux" !

il y a 14 heures 9 min
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 14 heures 54 min
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 17 heures 37 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l’assaillant a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 18 heures 27 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 41 min 12 sec
décryptage > Politique
Présidentielle américaine

Retrait de Bernie Sanders : les failles idéologiques de l’idole des jeunes n’auront pas résisté au coronavirus

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Société
Contrepoids

Pourquoi les fantasmes de nouveau monde de Frédéric Lordon et des anti-capitalistes ne sont que les mêmes et (vieilles) lunes dangereuses

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Santé
Restrictions

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

il y a 3 heures 4 min
light > High-tech
Générosité en cette période difficile
Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le coronavirus
il y a 12 heures 15 min
light > Culture
Tristesse pour les fans
Coronavirus : l'édition 2020 du festival Hellfest de musique metal, organisé à Clisson, est annulée
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un automne de Flaubert" d'Alexandre Postel : Flaubert se libère du démon de la mélancolie. Un roman captivant

il y a 14 heures 34 min
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 15 heures 24 min
pépites > Economie
Nouveau record
Coronavirus : 6,3 millions de salariés sont au chômage partiel en France
il y a 18 heures 2 min
light > Science
Quasar
Event Horizon Telescope : des scientifiques capturent l'image d'un trou noir émettant des jets à haute énergie
il y a 20 heures 9 min
© SEBASTIEN BOZON / AFP
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Puits sans fonds

Déficit commercial record : le symptôme d’un échec bien plus grave qu’un simple déséquilibre de notre balance extérieure

Publié le 08 février 2018
Une nouvelle fois et malgré une croissance repartie à la hausse, la France n'arrive pas à redresser sa balance commerciale. En seulement un an, à cause de la hausse du pétrole, le déficit énergétique s'est creusé de 7,5 milliards d'euros.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle fois et malgré une croissance repartie à la hausse, la France n'arrive pas à redresser sa balance commerciale. En seulement un an, à cause de la hausse du pétrole, le déficit énergétique s'est creusé de 7,5 milliards d'euros.

Atlantico : Une nouvelle fois, et malgré les bons chiffres de la croissance 2017, la France ne parvient pas à redresser sa balance commerciale, dont le déficit a progressé de 28.9% au cours de cette année passée pour s'afficher à 62.3 milliards d'euros. Quelles sont les véritables questions que la France doit se poser dans un objectif de renforcement de ses capacités exportatrices ? 

Jean-Paul Betbeze : Le problème du commerce extérieur français est de plus en plus grave. Il n’est pas seulement que le déficit se creuse, passant de -48,3 à -62,3 milliards d’euros entre 2016 et 2017, mais qu’il augmente, alors même que l’activité économique repart. Certes, la hausse du prix du pétrole explique une grande part de cette contreperformance : 70%. Le déficit énergétique est ainsi de -39 milliards d’euros en 2017 contre -31,5 en 2016, soit une détérioration supplémentaire de -7,5 milliards sur un total de -10,7 (données CAF/FAB). Mais la détérioration totale est de 10,7 milliards : il faut donc aller chercher du côté des produits manufacturés pour -5,3 milliards, le solde de la détérioration étant lié aux autres produits, dont l’agriculture- déficitaire.

Le creusement régulier du déficit de la balance des produits manufacturés : -25,9 milliards en 2015, -35,3 en 2016 et – 40,6 en 2017 nous donne une leçon : quand les choses vont mieux en France, nous sommes plus tributaires des importations, notamment allemandes. Le déficit passe avec notre voisin de -14,2 milliards en 2016 à 17,4 en 2017 : 3,1 milliards de plus. Au fond, le déficit qui se creuse sur un an de 10,7 milliards, c’est le pétrole pour 7,5 et l’Allemagne pour 3,1 !

Les conséquences mécaniques sont assez simples (trop) : réduire la facture énergétique, renforcer l’appareil industriel. Réduire la facture énergétique, c’est réduire les fameuses passoires de l’habitat et augmenter le prix de l’essence pour pousser aux économies et aux changements de véhicules (mais ce n’est pas « populaire »). Renforcer l’appareil industriel, c’est renforcer la taille et la marge des entreprises du domaine, singulièrement moins nombreuses, moins rentables et moins exportatrices que leurs concurrentes allemandes.

Si le déficit commercial est à la hausse, le détail des chiffres révèle une croissance des exportations de 4.5% au cours de l'année 2017. Quels sont encore les atouts de la France en la matière ? Quels sont les points forts du pays qui méritent à être renforcés dans une logique « d'avantages comparatifs" ? 

En matière d’industrie, il ne s’agit pas d’être moins cher, si la qualité n’est pas au rendez-vous. Qualité voulant dire fiabilité, délais, suivi, proximité de la demande, assurances de qualité, longévité, plus (de plus en plus) contenu « vert » et socialement responsable…C’est bien pourquoi le « hors coût » et le « hors prix » deviennent de plus en plus décisifs par rapport au prix. Ceci implique de former, de renforcer l’apprentissage et le sens de la qualité totale, bref – encore une fois – de soutenir la marge. Réduire les freins et les complexités, réduire des charges qui pèsent sur les salaires à 2 SMIC et plus plutôt qu’à 1 SMIC (l’inverse de la philosophie du CICE) : voilà ce qu’il faudra faire et dire. Mais rien ne sera rapide : les achats industriels à l’Allemagne prouvent à quel point nous sommes tributaires des avancées allemandes. En même temps, il faudra avoir le courage d’expliquer ce qui se passe du côté de l’agriculture, si nous ne voulons pas des fermes de 1000 vaches pour des raisons de santé animale, mais achetons les fromages allemands ou néerlandais (qui viennent de fermes de ce type, où œuvrent les travailleurs immigrés européens), parce qu’il est moins cher ! Il faut donc cesser de regarder les « grands contrats » (avec souvent des conditions drastiques, dont de transfert de technologie) et des « grands noms », mais la masse des exportateurs qui, aujourd’hui reculent.

Quels seraient les décisions les plus importantes à prendre pour en arriver à placer la France dans une situation exportatrice satisfaisante pour le pays ? Dans quels délais de telles décisions seraient-elles à même de rétablir la balance commerciale du pays ? 

D’abord, la France n’exporte pas seulement des biens, mais aussi des services, les deux étant liés. Or la balance des services, « traditionnellement » excédentaire, voit son excédent passer à 5 milliards contre 25 en cinq ans. Nous perdons en parts de marché dans ces deux domaines : non seulement « désindustrialisation de qualité », mais « déservicisation de qualité ». Il y a déficit des services de tourisme, au-delà des attentats, avec la montée de l’Espagne et de l’Asie (et les voyages des Français) et avec aussi la qualité des offres. Les transports routiers et aérien sont en crise, par les prix surtout, donc par les coûts salariaux, sachant que la qualité est évidemment normée. Le plus dramatique est le déficit de 5 milliards des services aux entreprises : délocalisations du travail, off shore, sous-traitance…

Il faut le dire : le site France est en cause, prix et qualité, simplification et baisse des charges, montée en gamme, qualité en hausse, ingénieurs compris. Pour avancer, encore une fois, il faut simplifier, réduire les charges et laisser faire les entreprises, en liaison avec les écoles d’ingénieurs, les facultés et les IUT ! Il faudra des années, mais pas de plan, plus de souplesses et de marges !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

03.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

04.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

05.

Et si Trump avait raison sur la Chine

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

07.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 10/02/2018 - 01:04
En même temps...
Macron-Rorhschild était Ministre du commerce de Flamby, et ce déficit record est, en quelque sorte, le résultat et la continuité de sa politique...exactement ce que les Français masos ont désiré...Aaaah, le fouet!
Anouman
- 09/02/2018 - 22:03
Export
La vraie question est: qu'est-ce qu'on produit et que l'étranger veut nous acheter? Ceux qui exportent en France ont les mêmes conditions que les autres. La différence c'est qu'ils ont un bon produit à vendre. Le reste est sans intérêt.
Alain Proviste
- 09/02/2018 - 09:46
FOND CULTUREL
Tout vient à mon sens de la forte proportion de gens anti-entreprise, anti-patron etc, déjà les foncs mais aussi une bonne partie des salariés envieux et aigris (pas toujours bien traités il est vrai), proportion plus grande en France que chez nos voisins. Plus grave, cette proportion est encore plus élevé dans notre "élite".