En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

06.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

07.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

03.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 8 heures 36 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 9 heures 42 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 12 heures 8 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 13 heures 22 min
pépites > Social
Mobilisation
Gilets jaunes : 163 interpellations à Paris, des black blocs ont perturbé la manifestation pour le climat
il y a 15 heures 45 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

il y a 18 heures 11 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Cette accumulation de tâches qui poussent à bout nos agriculteurs

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Et les métiers qui inspirent le plus de confiance sont…

il y a 18 heures 39 min
décryptage > High-tech
Opacité

Ces algorithmes dont on ne sait rien alors qu’ils régissent nos vies

il y a 19 heures 21 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan
il y a 20 heures 11 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 9 heures 12 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 11 heures 35 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 12 heures 27 min
light > Sport
Débuts prometteurs
Coupe du monde de rugby au Japon : première victoire pour le XV de France face à l'Argentine (23-21)
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Société
"The Meritocracry Trap"

How meritocracy changed our lives into an endless competition

il y a 16 heures 49 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

Etat omnipotent, gabegie budgétaire, complexité administrative, idéologie : les fléaux qui expliquent la manie des impôts en France

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Société
La Manif pour toutes

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Economie
Bras de fer

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Environnement
Environnement

Grève mondiale pour le climat : ces technologies prometteuses qui pourraient rassurer les éco-anxieux

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Société
Entretien

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

il y a 20 heures 21 min
Atlantico Business

De Versailles à Davos, voilà ce qu’Emmanuel Macron veut essayer de faire comprendre aux plus grands patrons

Publié le 23 janvier 2018
Emmanuel Macron veut convaincre que la France est revenue dans le jeu mondial, mais au delà, il dessine aussi une mondialisation acceptable par tous.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron veut convaincre que la France est revenue dans le jeu mondial, mais au delà, il dessine aussi une mondialisation acceptable par tous.

De Versailles à Davos, la priorité d’Emmanuel Macron est de prouver que la France va redevenir un des pays les plus attractifs au monde. Mais pas seulement. Il veut convaincre qu’il existe une mondialisation qui pourrait être équitable pour tous. Une mondialisation qui doit prendre en compte les plus fragiles, lutter contre les inégalités et le réchauffement climatique et accoucher d’une gouvernance. Sinon, c’est le système tout entier qui s’écroulera. 

Emmanuel Macron n’arrête pas. A peine sorti du mauvais procès d’être un président pour les riches, le voilà cette semaine qu‘il redonne à ses détracteurs de quoi le brocarder à nouveau. Il recevait hier à Versailles les patrons des plus grandes multinationales de la planète et il les retrouvera demain à Davos, lors d’un symposium mondial qui, depuis trente ans, réuni dans une station chic de Suisse tout le gotha de la planète. Le tout soulevant chaque fois tellement de critiques dans une grande partie de la classe politique française qu’il vaut mieux en général éviter de se compromettre avec « ces gens-là ». Toujours est il qu’aucun président français n’a fait, avant lui, autant d’effort pour se rapprocher des investisseurs, et des grands chefs d’entreprise. 

Emmanuel Macron n’hésite pas à entreprendre un véritable marathon qui est en cohérence avec sa stratégie de politique économique. Son ambition, il avait en annoncé la couleur pendant la campagne, redonner à la France la compétitivité qui lui fait défaut. D’où les réformes pour rendre le marché du travail plus flexible, pour rendre l’investissement et le capital moins taxés, et pour restructurer l’appareil économique et social (formation, chômage). Dans ces conditions, mieux vaut faire un effort pour accueillir en France tous ceux qui peuvent investir, créer de l’activité et des richesses. Et stimuler la fréquentation des chefs d’entreprise d’où qu’ils viennent. La priorité est à la compétitivité. Tout est bon à condition que ça apparaisse efficace. 

Emmanuel Macron est convaincu que la France doit et peut retrouver sa place de grande nation industrielle et financière, et refaire de ce pays une place attractive aux yeux du monde entier et particulièrement de tous les investisseurs, d’où le slogan de « Choose France», quitte à se faire taxer de président pour les riches en donnant l’impression de les courtiser à Versailles comme à Davos. « Pragmatisme first ».

Emmanuel Macron assume cette politique pro-business. Pour trois raisons. 

D’abord, parce que c’est dans son ADN, sa culture et sa formation

Ensuite, parce qu‘il est convaincu qu‘il obtiendra des résultats et qu‘en redressant la situation économique, il répond à l’essentiel des priorités de la société française. 

Enfin, il assume parce que derrière, il défend aussi une vision de la mondialisation qui pourrait être potentiellement heureuse et qui est honnie très souvent par ses adversaires politiques de droite comme de gauche. Pour les extrémistes, la mondialisation telle qu‘elle s’est imposée est un produit du système capitaliste et financier. Pour réduire les maux de la mondialisation, les extrémistes estiment qu’il faut changer de système. D’où la montée des populismes partout dans le monde ou les poussées altermondialistes adeptes le plus souvent de la non-croissance. 

Dans ces conditions, Emmanuel Macron estime que la mondialisation peut être heureuse (comme disait Alain Juppé) ou au moins acceptable car équitable

Bref, pour Emmanuel Macron, la mondialisation doit pouvoir travailler à une réduction des inégalités et contribuer à lutter contre le réchauffement climatique ou à la protection de l’environnement. C’est même le seul système qui puisse le faire tout en préservant les chances de progrès

D’où la fréquentation des grands mécènes multinationaux, les Bill Gates, les Bloomberg, les Warren Buffet, mais aussi la reprise de contact avec les grands banquiers du monde pourtant jugés comme responsables de la crise de 2008, les patrons de JPMorgan, de Goldman Sachs ou HSBC, mais aussi des industriels comme Bosch ou des grands du digital dont les chinois. 

Avec en permanence un discours qui consiste à expliquer que le système capitaliste international, qui est le seul à pouvoir créer de la richesse et du progrès, doit tenir compte des inégalités et des effets pervers. Les inégalités sociales ne sont pas consubstantielles à l’accumulation du capital (comme le croient encore les marxistes) mais elles sont le résultat de la cupidité des acteurs. Même équation avec le réchauffement climatique. 

Or, Emmanuel Macron explique finalement que, si les plus grands acteurs du système économique n’écoutent pas le marché et l’opinion, la croissance des inégalités, l’accroissement de la pauvreté dans le monde et le dérèglement climatique finiront par détruire l’équilibre du système économique.

Il y a une ambition de gouvernance derrière ce raisonnement. Gouvernance européenne mais aussi gouvernance mondiale. D’où la diplomatie économique qu’il entreprend pour faciliter une diplomatie politique. 

Le discours qu’il s’apprête à envoyer demain « aux maîtres du monde réunis à Davos » est donc très simple. Il le rode depuis un moment. Il l’a confié à Angela Merkel et à Theresa May la semaine dernière, il l’a explicité aux 150 patrons qu’il a invités à Versailles hier soir. 

La vision pour le monde de demain qu’il défend repose sur trois axes : 

une lutte contre les inégalités, une action vigoureuse contre le réchauffement climatique ainsi qu‘une meilleure gouvernance mondiale. Trois axes, trois ambitions pour écarter les risques des nationalismes ou de radicalismes religieux qui menacent un système ou laissent de côté les plus fragiles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

06.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

07.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

03.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 23/01/2018 - 22:59
Aîe
Il suffit de lire le dernier paragraphe, c'est amplement suffisant pour comprendre que Sylvestre ne prend pas ses vitamines et ne mange pas assez de poisson.