En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 1 heure 15 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 4 heures 16 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 5 heures 7 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 6 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 8 heures 24 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 11 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 11 heures 45 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 12 heures 19 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 1 heure 39 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 4 heures 42 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 6 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 8 heures 10 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 10 heures 8 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 10 heures 45 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 11 heures 42 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 12 heures 37 min
Zone franche

Plus fort que Cheminade : Mélenchon veut françaformer la Terre

Publié le 10 avril 2012
Mélenchon n’entend plus circonscrire la révolution à la France, mais remodeler carrément le monde à son image de « belle rebelle ». Et tous ces gens qui se moquent de Cheminade, qui veut juste terraformer Mars...
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mélenchon n’entend plus circonscrire la révolution à la France, mais remodeler carrément le monde à son image de « belle rebelle ». Et tous ces gens qui se moquent de Cheminade, qui veut juste terraformer Mars...

A la longue, on va sans doute m’accuser de faire ouvertement campagne contre Mélenchon et, pour dire la vérité, on aura raison : je fais effectivement ouvertement campagne contre Mélenchon. Je suis même en train de passer de l’agacement amusé à l’égard du dernier tenant gaulois de la lutte des classes, de la tabula rasa révolutionnaire, etc., à l’allergie pure et simple.

C’est que je suis un bourgeois cosmopolito-libéralo-atlantiste propriétaire d’un appartement parisien et disposant de quelques économies, moi... Pas un damné de la terre prêt à tout pour faire exploser le système et se balader aux Tuileries avec le teston d’un trader de la SocGen au bout d’une pique !

Notez que l’allergie est moins liée à l’éventualité d’une arrivée au pouvoir d’un néo-marxiste l’Opinel n°12 entre les dents (c’est pas demain la veille) qu’à la banalisation et la promotion d’un baratin hyper-altermondialisme jusqu’à présent confidentiel (le Monde Diplo, combien de divisions ?). Car je ne sais pas si vous l’avez écouté pour de bon, le discours de Toulouse, mais il y dedans deux-trois trucs qui font passer la confiscation des salaires supérieurs au prix d’une Mercedes Classe C toutes options pour les suggestions de bon sens d’un ex-sénateur PS sans histoire.

Non, là où le Mélenchon est franchement flippant, c’est lorsqu’il développe sa vision des relations internationales et la fait applaudir par quelques dizaines de milliers de fans enamourés juste avant d’entonner l’Internationale et d’agiter son fanion à faucille et marteau.

« La France n’est pas une nation occidentale »

« La France, explique-t-il en préalable et au mépris de tout ce que les profs de géo s’escriment à faire gober à des gamins de sixième gavés de jeux vidéo, n’est pas une nation occidentale ».  

Ah bon ? Mais comment ça ?

« La France n’est pas une nation occidentale. Elle ne l’est ni du fait de son peuple bigarré, ni du fait qu’elle est présente dans tous les océans du monde, du fait qu’elle est, existe, vit et rayonne à proximité des cinq continents, de la Nouvelle Calédonie, la Polynésie, la Réunion, Mayotte, les Caraïbes, la Guyane... Non, la France n’est pas une nation occidentale, elle est une nation universaliste ».

En gros, la France n’appartient pas à une sphère géographique, politique, culturelle et historique donnée, qui plus est associée à tout ce que les hommes de progrès sont censés abhorrer (« l’Occident », quelle horreur !), mais peut au contraire se réclamer d’un universalisme adossé à, hum, ce qui reste de son empire colonial...

C’est intéressant. Un peu schizo, mais intéressant tout de même.

Françaformer la Terre !

« Nous sommes et nous voulons être le premier modèle de nation universaliste, ajoute-t-il, il nous faut donc être à la hauteur de ces principes et c’est à cette tâche que vous êtes appelés et non au misérable "gloubi glouba" [tss... Il n’y connaît manifestement rien en Casimir, le Méluche] du PMU politicien auquel vous appellent des chefs à la ramasse ! »

« Une fois de plus, il va nous falloir être ce cratère brûlant d’ou va jaillir de nouveau la flamme des révolutions qui, par contagion, deviennent la cause commune de toutes les nations d’Europe. Nous allons ouvrir la brèche, nous n’avons besoin des conseils et des autorisations de personne (...) Nos révolutions n’ont jamais été des révolutions pour les Français mais pour l’humanité universelle ».

Traduction :  la France n’est pas qu’une puissance moyenne vieillissante, empêtrée dans ses réformes, noyée dans ses déficits et tentée par l’isolement économique et commercial, mais bien le phare du monde civilisé ― le centre d’où naîtront les idées-forces du prochain siècle.

Ça n’est plus juste schizo, là... Mégalo semble un poil plus pertinent. Et l’on s’en voudrait presque de s’être gaussé aussi bruyamment de l’ami Cheminade et de son idée de terraformer Mars. Françaformer la terre, ça mérite au moins autant de passer au zapping de Canal +.

« La France doit quitter, et le commandement intégré de l’OTAN, et l’alliance elle même. Elle doit proposer au monde conformément à son histoire une nouvelle alliance altermondialiste indépendante des États-Unis d’Amérique ».

La France, aux côtés des nations latino-américaines qui inspirent tant Manu Chao ― la Bolivie, le Venezuela, Cuba ―, doit donc rompre avec un Nord exsangue et ses vieilles lubies de choc des civilisations pour prendre la tête des nouveaux non-alignés. Et si le reste de l’Europe est un encore un peu à la traîne, avec ses crises monétaires qu’un peu d’inflation réglerait en deux coups de cuillère à pot, que Die Linke fasse un tabac outre-Rhin et on verra ce qu’on verra !

« Les ennemis de mes ennemis sont mes amis ». Ennemis ? Quels ennemis ?

Bon, je sais bien qu’il ne faut pas prendre tout le bien que Mélenchon a à dire de Castro, de Morales ou de Chavez pour euro comptant. Sur l’Iran, par exemple, il y a des bémols  (même si on les attend encore sur la Syrie, depuis que l’omnipresidente vénézuélien soutient Assad) :

« Je ne suis pas d’accord [avec Chavez sur l’Iran, qui parle de complot US]. Cette théorie de « les ennemis de mes ennemis sont mes amis » n’est pas acceptable. En Europe, on a payé cher ce genre d’idées ».

Dont acte. Mais qui sont au juste « ces ennemis de nos ennemis », maintenant que nous sommes virtuellement sortis de l’OTAN et de l’Occident ? Israël ? Les États-Unis ? La Grande-Bretagne ? L'Allemagne de Merkel, l’Espagne de Rajoy et l’Italie de Monti ? On aimerait savoir...

« Oui, nous sommes au mois de Germinal, les bourgeons gonflés de vie éclatent déjà en fleure, et avec elles s’annoncent la promesse des fruits d’une France belle et rebelle ».

Mélenchon, probablement encore plus surpris par son impact sur la campagne que Bayrou par son dégonflement concomitant, se sent pousser des ailes. L’insurrection citoyenne qu’il flaire, qu’il espère, il aimerait, comme Le Pen avant lui, feindre d’en être l’organisateur si elle doit se produire. Et faire battre Hollande, ou même lui extorquer un maroquin en cas d’échec, ce n’est même plus son problème. Il est ailleurs. Il flotte au-dessus du débat.

Punaise, les Martiens ont vraiment plus de pot que nous...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ELROJO
- 12/04/2012 - 20:36
Serraf larbin des nantis ? chien de garde du capital ?
Les dépenses du programme économique du FdG :

Remboursement à 100% des frais de santé : 40 Milliards €
Retraite à 60 ans pour tous : 27 Milliards € (aucune retraite sous le seuil de pauvreté)
Doublement du budget de la Recherche : 13,9 Milliards €
Charges d'intérêts sur nationalisation : 9,8 Milliards €
Promotion de la Culture, des sports : 5,5 Milliards €
Revalorisation de minimas sociaux : 4,9 Milliards €
Aides publiques à la planification écologique : 4 Milliards €
Construction de 200 000 logements par an : 3,5 Milliards €
Soutien des Universités : 3,1 Milliards €
Valorisation de l'enseignement professionnel : Milliards 2,4 €
70 000 postes dans l''Educ Nat : 2,2 Milliards €
Réforme de la dépendance : 2,1 Milliards €
Renforcement de la Justice : 1,2 Milliards €
200 000 places de gardes d'enfants : 1 Milliard €
ELROJO
- 12/04/2012 - 20:34
Ah ca ira ! cf programme chiffré du FdG
Les recettes :

Suppression des niches fiscales inefficaces : 80 Milliards €
Monétisation des charges d'intérêts : 42 Milliards €
Fin des exonérations de cotisations sociales : 30 Milliards €
9 nouvelles tranches d'Impôts sur le Revenu : 9 Milliards €
Taxe sur les transactions financières : 6 Milliards €
Taxation différentielle des exilés fiscaux : 5 Milliards €
Taxe sur les revenus financiers : 4 Milliards €
Lutte contre la fraude fiscale : 3 Milliards €
Augmentation de l'ISF : 2 Milliards €
Modulation de L'IS : 0,5 Milliards € (avec baisse pour les entreprises vertueuses en matière d'environnement, d'emploi et de formation)

= +192,5 Milliards €
SteakKnife
- 11/04/2012 - 20:07
@toulonrct
Vous ne connaissez rien de ma vie, mais libre à vous de m'imaginer en petit bourgeois de Montmartre. C'est plus facile que de se faire mettre le nez dans le caca à longueur de pages par le Monde diplo.