En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 1 heure 30 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 2 heures 28 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 3 heures 18 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 5 heures 34 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 7 heures 47 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 10 heures 45 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 11 heures 25 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 1 heure 59 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 2 heures 54 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 3 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 5 heures 25 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 7 heures 26 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 8 heures 33 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 11 heures 40 min
Atlantico Business

Avec Notre-Dame-des-Landes, Macron prend le risque de signer son premier et grave échec

Publié le 14 décembre 2017
Le rapport des médiateurs revient à préconiser l’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes et l’agrandissement de l’aéroport de Nantes. Pour Emmanuel Macron, c’est le casse-tête chinois.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le rapport des médiateurs revient à préconiser l’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes et l’agrandissement de l’aéroport de Nantes. Pour Emmanuel Macron, c’est le casse-tête chinois.

Après avoir mardi, lors du sommet sur le climat qu’il a organisé à Paris, réconcilié l‘écologie avec la logique d’entreprise, le voilà que mercredi, avec l’affaire de Notre-Dame-des-Landes, il se prépare à désespérer les entrepreneurs du grand ouest qui attendaient cet aéroport depuis plus de 40 ans.

Mardi, je ris. Mercredi, je pleure.

Le rapport des médiateurs sur Notre-Dame-des-Landes ne fait que ramasser et confronter toutes les études et toutes les expertises qui ont pu être faites depuis plus de 30 ans sur ce projet d’aéroport.  A partir de cette synthèse analytique, les médiateurs ne préconisent pas de décision, il laisse au gouvernement et au président la responsabilité de la prendre.

Sauf qu’on a compris qu’en remettant dans la balance le projet d’agrandissement de l’aéroport de Nantes, il en nait une solution alternative.

Ce rapport peut permettre au président de dire qu'il existe un plan B pour tous ceux qui réclament un outil de développement international pour l’ouest Atlantique et la Bretagne. Le rapport glisse au passage que Notre-Dame-des-Landes produirait 12% de plus d’émission de CO2 que l’agrandissement de Nantes. C’est un argument que ne manqueront pas de ressortir les opposants à Notre-Dame-des-Landes, à l’heure où la lutte pour le climat est devenue la priorité du président. Sauf que le rapport dit aussi que le trafic va doubler dans les dix ans. Alors, retour à la case départ, parce qu’avec près de 10 millions de passagers annuels, Nantes explose.

Pour Emmanuel Macron, Notre-Dame-des-Landes est le pire des dossiers. Il doit tous les matins maudire ses prédécesseurs qui n‘ont jamais eu le courage de régler ce dossier. Il va pourtant falloir trancher et quelque soit la décision, assumer les dégâts collatéraux. Parce qu’il va y en avoir.

Sur le terrain politique, ce dossier est une véritable bombe à éclats multiples. Lors de la campagne présidentielle, le candidat Macron a assuré que « les décisions de justice seront appliquées, que les experts qui ont tous conclu au bien fondé du projet seront écoutés et que l’avis des populations locales qui ont voté à plus de 55% pour le projet seront entendus» et d’ajouter, pendant cette campagne, qu’il n’était pas acceptable que la violence et le chantage de ceux qui occupent la zone de NDDL bafouent la loi, le droit et l’autorité de l’Etat. »

Par conséquent, si Emmanuel Macron se prononce pour un transfert du projet sur Nantes, il lui sera toujours reproché de ne pas respecter sa promesse de campagne.

D’autant qu’on a demandé l‘avis des habitants et que les habitants se sont prononcés pour l’aéroport contre les zadistes.

Sur le terrain juridique, le projet de Notre-Dame-des-Landes a obtenu toutes les garanties possibles et imaginables. Il serait étonnant qu’une décision de droit soit ainsi bafouée. C’est l’autorité de l’Etat de droit qui est en jeu.

Sur le terrain économique, le bilan est évidemment très négatif pour le grand ouest, la Bretagne. Cette région qui est la troisième région économique de France (après l’Ile de France et Rhône Alpes) a besoin d’infrastructures de communication de façon à augmenter les liaisons avec le reste du monde. Pour les passagers comme pour les marchandises, le projet de Notre-Dame-des-Landes a toujours été considéré comme un investissement structurant pour son développement à venir.

Sur le terrain de la sécurité civile, le projet apporte également une situation invraisemblable. Les terrains dédiés au projet sont maintenant occupés par des habitants qui ont pris possession de la zone, qui ont construit des locaux et qui se sont organisés en camp retranché, prêts à prendre les armes pour défendre cet espace.

Si le projet de Notre-Dame-des-Landes est effectivement abandonné, le signal envoyé sera déplorable. Les zadistes vont triompher en démontrant qu’il est désormais possible de résister aux partisans de la modernité et du développement économique.

Apres l’abandon de Notre-Dame-des-Landes, il sera très difficile en France d’imaginer un projet d’équipement structurant, parce qu’il y aura toujours un groupe d’écolos radicaux, d’idéologues de la non-croissance pour s’y opposer. Et aucun projet ne peut être épargné par ce type de manifestations : une route, une voie de chemin de fer, un grand hôtel, un club des vacances pourra être barré par des zadistes.

Puisqu’ils auront gagné en Bretagne, ils pourront gagner ailleurs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
didierjohan
- 14/12/2017 - 21:37
Vous avez dit grand Ouest ?
La reconfiguration des régions est passée et la région Grand Ouest n'est pas prête d'exister. Le nouvel aéroport perd ainsi sa fonction structurante pour cette nouvelle région qui n'existera pas. Vue de Chine ou de Californie, la petitesse de la région Pays de Loire restera son principal défaut avec ou sans nouvelles aéroport
Pourteau
- 14/12/2017 - 19:30
évacuer les Zadistes
Pouvons nous imaginer de fixer comme préalable l'évacuation des Zadistes , avant même de prendre une décision dans un sens ou dans un autre ? Le Président est face à un piège ; s'il abandonne le projet de NDDL ce qui est sans doute la voie de la sagesse et de l'économie , on va le taxer de laxisme vis à vis des opposants qui squattent le site. Cela créera un précédent fâcheux pour tout prochain dossier de ce niveau . Dans le cas contraire , il faudra de toute façon faire évacuer par la force et il sera accusé de pollueur qui augmente la dérive des dépenses et de la dette. Intervenir de suite, même si la mesure (toujours brutale) est difficile à prendre sera politiquement habile et permettra de prendre une décision en pleine sérénité.
CasCochyme
- 14/12/2017 - 18:43
Avec Philippe de Villiers
Je m'en remets à l'opinion circonstanciée de Philippe de Villiers en la matière. L'abandon de ce projet est le choix qui s'impose, zadistes ou pas. Il n'y a qu'à regarder du côté de l'Espagne pour voir comment certains de ces projets loufoques ont fini.