En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 1 heure 52 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 2 heures 51 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 7 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 9 heures 14 sec
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 11 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 12 heures 36 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 13 heures 6 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 13 heures 43 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 2 heures 4 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 6 heures 7 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 8 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 9 heures 21 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 11 heures 19 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 11 heures 43 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 12 heures 15 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 12 heures 46 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 13 heures 53 min
© Flickr/Victor1558
© Flickr/Victor1558
Travail

Peut-on ficher ses salariés ? La réponse est oui. Mais il faut savoir s’y prendre

Publié le 08 décembre 2017
Alors qu'une nouvelle affaire de fichage des salariés éclate chez Leroy Merlin, il convient de se demander si le fichage et l'évaluation personnelle sont à proscrire.
Adrien Pittore
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors qu'une nouvelle affaire de fichage des salariés éclate chez Leroy Merlin, il convient de se demander si le fichage et l'évaluation personnelle sont à proscrire.

En période de fin d'Etat d'urgence et de risque élevé d'attaque terroriste, les ordonnances Macron intègrent le motif sui generis de licenciement. On retrouve deux critères clés : le refus du salarié d'accepter les dispositions d'un accord de préservation et développement de l'emploi, et l'incompatibilité du comportement dans les entreprises de transports publics de personnes et de marchandises dangereuses. C'est ce dernier cas qui va nous intéresser. En somme, une enquête peut être demandée à l'encontre d'un salarié pour juger de son comportement sur de tels postes. Clairement, on touche à la problématique de l'avis sur ses salariés, avec éventuellement un fichage qui peut être fait.

Des fiches secrètes illégales 

 
Ces dernières années, les cas de fichages illégaux et scandaleux d'entreprises envers leurs salariés ont fleuri un peu partout sur le territoire. Le dernier en date est celui qui concerne l'entrepôt de Leroy Merlin à Valence (Drôme) où la CGT a dénoncé des commentaires assez subjectifs. Ainsi, on retrouvait à côté de certains noms des mots comme "vicieux", "branleur", "big big boulet".... ambiance.
 
D'autres entreprises ne sont pas en reste. On peut citer par exemple la compagnie aérienne allemande Lufthansa qui avait fait l'objet d'une plainte pour "atteinte aux droits de la personne". On ne peut que s'incliner face à la violence des propos qui étaient évoqués : "rat gauchiste, la léthargie en personne". Mais plus que ça, des commentaires concernant la vie personnelle étaient présent. Pour un salarié, il est écrit qu'il est séropositif, pour un autre qu'il a un enfant handicapé. Pour la dernière, que son mari est indien. Summum du raffinement, un employé ayant une maladie chronique est qualifié comme ayant "une durée de vie limitée." Oui, comme n'importe quel objet de la vie courante.
 

Peut-on ficher ses salariés ?

 
C'est la grande question qui fait suite à ces accusations en cascade. Et la réponse est OUI. Un fichage objectif sur des critères strictement professionnels peut être une bonne idée. Ainsi, pour l'avocat Christophe Noël, spécialisé dans le droit du travail, "les critères doivent être pertinents au regard de la finalité poursuivie, ne pas être discriminatoires et ne pas avoir pour but de fliquer ses salariés." Il en va de même pour les annotations qui accompagnent ces critères, elles ne doivent pas être "excessives, ni subjectives, ni caricaturales." En revanche, "le salarié doit être expressément informé, préalablement à leur mise en oeuvre, des méthodes et techniques d'évaluation professionnelle mise en oeuvre à son égard" prévoit l'article 1222-3 du code du travail. 
 
Dans les règles, la pratique est cependant parfois obligatoire. Prenons l'exemple d'une TPE ou PME où le fichage n'est pas recommandé. On préfèrera plutôt des échanges de vive voix. Mais dans le cas d'un groupe par exemple, l'échelle change, surtout s'il on rajoute les possibilités de changement de chefs, de reprise d'activité, de transmission. Mais comme énoncé précédemment, certaines règles doivent être respectées !
 

La situation n'est pas mieux dans le secteur public

 
Pour appuyer les propos selon lesquels la pratique du fichage est ultra-commune, une association comme la Croix-Rouge se retrouvait en justice en janvier dernier pour le fichage secret de ses bénévoles. 
 
Et le secteur public n'est pas non plus un modèle de vertu. La SNCF et la RATP avaient aussi eu droit à leurs affaires. Plus "surprenant", le monde des médias est aussi touché. Les pigistes de Radio France avaient par exemple été largement critiqués en septembre dernier à l'issue d'épreuves de sélection pour des CDD. "Il s'écoute trop et raconte des conneries", "Débit un peu désinvolte et limite poissonnière", "A une voix de vendeur de supermarché", "Il serait pas mal en démonstrateur à Auchan ou DJ au Macumba", ou encore "Tchoupi fait du journalisme". Une affaire qui faisait écho a celle qui avait secoué en 2014, France Télévisions. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires