En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

04.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

07.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 7 heures 36 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 10 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 11 heures 48 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 12 heures 26 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 14 heures 21 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 15 heures 39 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 17 heures 45 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 19 heures 46 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 7 heures 51 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 11 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 12 heures 3 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 13 heures 30 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 15 heures 27 sec
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 16 heures 19 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 18 heures 2 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 18 heures 31 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 19 heures 18 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 20 heures 10 min
Atlantico Business

Et si les difficultés d’Angela Merkel annonçaient la fin du miracle allemand ?

Publié le 21 novembre 2017
Apres l’échec des négociations gouvernementales, l’Allemagne est entrée dans une phase d’incertitude, qui va accroître les fragilités structurelles de son modèle économique.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Apres l’échec des négociations gouvernementales, l’Allemagne est entrée dans une phase d’incertitude, qui va accroître les fragilités structurelles de son modèle économique.

Angela Merkel n’a donc pas réussi à constituer une coalition gouvernementale avec les libéraux et les verts pour pouvoir continuer à gouverner ce pays qu‘elle conduit depuis maintenant12 ans.

Cela dit, la cohabitation entre la CDU, les libéraux et les écologistes était franchement impossible sauf à ce que les partenaires renient une bonne partie de leurs convictions et de leurs programmes. La négociation a échoué sur la gestion de deux dossiers qui préoccupent les allemands : l'immigration -et plus particulièrement le regroupement familial -et l’environnement.

Sur l’immigration, Angela Merkel estime que l‘Allemagne a besoin d’une immigration importante pour compenser sa faible natalité et le vieillissement de sa population.Leslibéraux sont beaucoup plus réservés, compte tenu du coût que représente l’intégration, et surtout de la difficulté socio-culturelle que cela engendre. Quant à l’environnement, les écolos campent toujours sur des positions très radicales dont la mise œuvre aboutirait à baisser le rythme de croissance et la performance. Ces positions étaient donc irréconciliables, d’où l’échec de la négociation.

Cette situation de blocage est imputable au score très décevant d’Angela Merkel aux dernières élections – près de 33% des voix - et surtout à la décision des dirigeants du SPD de quitter les responsabilités gouvernementales.Les socio-démocrates de Martin Schulz plaident pour une politique économique plus centrée sur la consommation intérieure et sur les investissements plutôt que sur la compétitivité externe. Moins d’export, moins d’effort et plus de redistribution.

Il y avait une alliance naturelle possible entre la CDU, le SPD et éventuellement les écolos.Le SPD avait prévenu dès la campagne qu’ils se mettraient en jachère du pouvoir.

Conséquences : Angela Merkel va donc gérer les affaires courantes en attendant de trouver une solution qui, pour l’instant, n’est pas évidente. Ou bien elle réussit à faire un deal avec le SPD et elle débloque la situation, ou bien elle se résout à accepter de nouvelles élections avec le risque d’ouvrir la porte encore plus grande à l’extrême droite.

Bref, cette situation provisoire pourrait durer assez longtemps, ce qui ne perturbe pas outre-mesure, les observateurs de la classe politique ou du monde des affaires. Les expériences de pays européens qui ont vécu sans gouvernement se sont relativement bien passées.Les Pays-Bas ou la Belgique ont vécu sans majorité claire, ni même de gouvernement, et jamais leur situation économique n’a été aussi florissante.

Ceci étant, en Allemagne, cette période d’incertitude traduit aussi la fragilité du modèle économique qui a fait des miracles depuis 7 ans.La presse allemande est unanime pour reconnaître qu‘après 7 années de croissance ininterrompue, il faut s’interroger sur la durée de ce cycle vertueux.

La croissance allemande, l’activité allemande et le plein emploi sont essentiellement fondés sur les exportations et les investissements. A contrario, la consommation des ménages et de l’Etat reste très basse.Ce qui explique en partie le résultat moyen aux élections pour Angela Merkel.

Alors, ce modèle de croissance a beaucoup apporté aux Allemands de la classe moyenne supérieure, ouvriers qualifiés de l’industrie,ingénieurs. Les projections d’emplois ne sont pas mauvaises. Le « made in Germany », fonctionne très bien au niveau international. Le problème est que certaines difficultés structurelles commencent à apparaître.

La démographie trop faible entraine des tensions sur le marché de l’emploi et un vieillissement de la population, d’où une aggravation des frais généraux et des dépenses sociales.

Les investissements publics insuffisants laissent apparaître un état défectueux de beaucoup d’équipements collectifs, routes, autoroutes et réseau de chemin de fer.

L’environnement apparaît comme une préoccupation croissante.

Enfin, il existe des inégalités flagrantes sur le temps de travail et le traitement des émigrés qui expliquent la montée des mouvements populistes.

Quoi qu’il en soit, la presse allemande de cette semaine considère que la situation politique n’est que le résultat d’un modèle économique qui va nécessiter une révision.

Cette révision de la politique économique vers plus de consommation, plus d’investissement collectifs et sociaux et moins d’exportations ne sera pas pour déplaire aux européens. Ce recentrage ne peut que donner de l’oxygène aux partenaires européens. C’est un peu l’analyse et le pari que faisait Emmanuel Macron.

Pour échapper au populisme, l‘Allemagne comme la France auront besoin de plus d’Europe. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 22/11/2017 - 00:12
Rien n'est ce qu'il paraît.
Je ne sais pas si les robinets Grohe sont fabriqués vraiment en Allemagne mais il y a 7.7 millions d'employés dans l'industrie manufacturière de ce pays (2.8 millions en France , statistiques OCDE) . Peut-être ces 7.7 millions d'employés sont-ils des emplois fictifs ? Ou alors s'agit-il essentiellement de cadres supérieurs donnant leurs instructions à une myriade de filiales dans le monde effectuant la production ? Ce serait encore plus fort ! D'ailleurs je me demande si les chemises Lacoste sont fabriquées en France ? Et nos voitures, à part les petites Toyota à Valenciennes ? Et nos parfums , sont-ils de Grasse ? Nos huiles d'olives de Provence et nos cuisiniers sont-ils Français ( à chaque fois que je vois sortir du personnel des cuisines de moultes restaurants de la région parisienne ce sont visiblement des ressortissants du Sri-lanka) ?
Finalement, on ne peut se fier à rien !
Sur le corridor germanique à Trieste. Franchement, cette Ville, autrefois effectivement Austro-Hongroise, n'a plus grand chose de germanique, à part certains vieux bâtiments et des souvenirs ici et là. D'ailleurs, ce corridor germanophone était aussi serbo-croate, hongrois, italien, un peu juif etc..
CHABLIS
- 21/11/2017 - 21:21
Le modèle allemand n'en est pas un
Écologie : centrale au lignite, une des pires saloperie
Grosses voitures très polluantes, même le hybride rechargeable
400 000 prostitués contre 50 000 en France, une vie familiale étonnante pour un français
un EPAD d'ici 30 ans
une industrie qui sous-traite l'essentiel, ne croyez pas que les robinets Grohe soient fabriqués en Allemagne,
un passé nazi toujours très prégnant, non que les allemands soient Nazi, mais ils restent traumatisés et tétanisés par ce moment d'horreur, voir les débats dans le FAZ sur l'Histirische Museum voulu par Kohl en 83,
C'est dommage, cette volonté de puissance aussi qui reste prégnante, cette volonté de préserver le corridor germanophone de Hambourg jusqu'à Trieste, alors que l'Allemagne de Luther, de Kant, de Fichte, de Dürer, de Beethoven et beaucoup d'autres génies (qu'on soit d'accord ou pas)va sombrer inéluctablement faute de descendants assez nombreux.
cloette
- 21/11/2017 - 18:34
Pourquoi
l'Allemagne n'a t elle pas fait des enfants ? Car pas de crèche ! Donc peuplement par les immigrés / C'est logique ça ?