En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 2 heures 59 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 3 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 11 heures 23 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 13 heures 8 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 4 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 3 heures 22 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 4 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 6 heures 39 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 3 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

L’avenir de L’Oréal n’est pas assuré. Depuis le décès de Liliane Bettencourt, les financiers du monde entier se sont mis sur le pied de guerre. Tout peut arriver

Publié le 26 septembre 2017
L’avenir de L’Oréal n’est pas assuré. Depuis l’annonce du décès de Liliane Bettencourt, les financiers du monde entier se sont mis sur le pied de guerre. Tout peut arriver.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’avenir de L’Oréal n’est pas assuré. Depuis l’annonce du décès de Liliane Bettencourt, les financiers du monde entier se sont mis sur le pied de guerre. Tout peut arriver.

Pour que les acteurs les plus puissants de la planète financière s’enferment cette semaine, en séminaire à Londres et à New-York, afin d’imaginer quel pourrait être l’avenir de L’Oréal, c’est que l’affaire est importante.En dépit de ce que l’on croyait, l’avenir de la première entreprise mondiale de cosmétique et de beauté n’est pas assuré.

 

Jusqu'à maintenant, l’indépendance du groupe et sa stabilité dépendaient de Liliane Bettencourt. En dépit de ses facéties de vieille dame et riche, en dépit de tous les sarcasmes et les procès dont elle faisait l’objet, Liliane Bettencourt est restée en France, elle a stabilisé sa participation dans le groupe et sécurisé l’indépendance du management, qui n’a vu en 50 ans que trois PDG se succéder. François Dalle, Lindsay Owen-Jones et Jean-Paul Agon. Elle a préservé la stratégie en amassant des munitions financières considérables pour faire face à toutes les éventualités. Sa descendance est évidemment à l’abri du besoin pour plusieurs générations (d’autant que cette descendance n’est pas nombreuse, une fille et deux petits enfants).

 

L’outil de la stabilité résidait dans un pacte d’actionnaires qui avait été signé par Mme Bettencourt et le groupe Nestlé.

Liliane Bettencourt disposait d’une majorité importante, plus de 33% et Nestlé avait acquis une participation de 23% ce qui verrouillait complètement le capital.

Le pacte d’actionnaires, rédigé avec beaucoup d’attention par les plus grands avocats du monde, interdisait au groupe suisse toute tentative de prise de contrôle de L’Oréal du vivant de Mme Bettencourt et jusqu'à 6 mois après sa mort. Dans 6 mois, tout le monde a compris que tout était possible. Et les spécialistes imaginent au moins 3 scénarios sérieux.

 

1er scénario : le plus probable pour les analystes serait que Nestlé propose de vendre sa participation de 23% à L’Oréal ou plutôt aux actionnaires de L’Oréal. Ça représente un montant considérable, environ 23 milliards d’euros. Alors L’Oréal a du cash certes, mais pas dans ces proportions. L’Oréal peut céder sa participation dans Sanofi qui vaut environ 10 milliards. Resterait aux héritiers de Liliane Bettencourt à trouver 13 milliards d’euros. Pas évident.

 

L’hypothèse de voir Nestlé vendre ses 23% est très probable dans la mesure où Nestlé est harcelé par des fonds activistes qui lui demandent de se recentrer sur le cœur de son métier, l’agro-alimentaire (d'où les rumeurs récurrentes d'attaque pour le contrôle de Danone). Ceci dit, les fonds activistes sont aussi très lucides. La participation de Nestlé dans L’Oréal rapporte aussi plus d’argent en dividendes que l’agro-alimentaire. Donc les dirigeants de Nestlé ont quelques arguments à faire valoir.

 

2e scenario : les titres possédés par Nestlé peuvent être vendus à des financiers qui pourraient être très attirés par le rendement des titres. Dans ce cas, la famille Bettencourt ne serait pas sécurisée même si elle conserve sa majorité de blocage de 33%. L’avenir est d’autant moins assuré qu’on ne voit mal  en France un actionnaire ou une institution qui serait capable de se porter acquéreur.

 

3e scenario : le départ de la famille vers d’autres cieux, et surtout vers l’exil. Dans ce cas-là, tout est vraiment possible et personne ne sait quel serait l’avenir de L’Oréal. C’est l’hypothèse la plus inquiétante pour les autorités françaises. C’est néanmoins la moins probable compte tenu de ce qu ‘a toujours dit la fille unique de Mme Bettencourt.

 

En attendant, les acteurs les plus puissants de la finance tirent des plans sur la comète. Morgan Stanley et Goldman Sachs en tête. Tous les industriels la grande consommation sont sur le pied de guerre. Nestlé, bien sur, Danone, Procter, et Unilever sont tous surveillés à la loupe sur les marchés boursiers. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires