En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 9 heures 25 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 10 heures 20 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 11 heures 17 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 12 heures 58 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 15 heures 33 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 16 heures 17 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 16 heures 53 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 17 heures 29 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 9 heures 14 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 9 heures 58 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 10 heures 42 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 12 heures 12 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 15 heures 25 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 15 heures 59 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 18 heures 46 min
© Pixabay
© Pixabay
Ca va faire mal

JO 2024 : Youpi, Paris va s’en prendre une bonne louche

Publié le 05 août 2017
Avec H16
Mes enfants, mes amis, mes lecteurs, une grande nouvelle agite la République du Bisounoursland Française et Vivrensemblesque : tout indique que Paris va organiser les prochains Jeux Olympiques en 2024. Joie, bonheur et choucroute garnie !
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mes enfants, mes amis, mes lecteurs, une grande nouvelle agite la République du Bisounoursland Française et Vivrensemblesque : tout indique que Paris va organiser les prochains Jeux Olympiques en 2024. Joie, bonheur et choucroute garnie !
Avec H16

Les efforts de toute notre excellente classe politique ont enfin porté leurs fruits : la capitale du Pays des Droits de l’Homme À Sprinter En Spandex Sponsorisé va enfin pouvoir montrer au reste du monde de quelle électricité bio éco-consciente elle se chauffe !

On peut d’ores et déjà admirer la belle performance de l’équipe française dans cette course au finish qui aura vu se disputer des douzaines de valeureux prétendants (puisque je vous le dis). Mais voilà : Paris était la plus belle, la plus forte et le choix du Comité olympique, parmi tous les un candidat en lice, fut dur.

Reconnaissons-le : grâce à l’habile élimination en rase campagne des autres rares concurrents dont Los Angeles qui aura pleutrement accepté quelques milliards de dollars pour se positionner plutôt sur les JO de 2028, Paris ne pouvait que gagner.

Voilà donc l’affaire réglée, ou quasiment : Paris va organiser la plus magnifique fête sportive possible, le tout en relevant évidemment avec brio deux défis majeurs, celui de contenir les coûts d’aménagements à l’enveloppe prévue, et celui, non moins important, de rentabiliser l’ensemble de l’opération pour que les Parisiens, les Franciliens et tous les Français tirent un joli bénéfice de cette maââagnifique opération.

Dès lors, on ne peut qu’applaudir des deux deux mains l’épopée joyeuse que nous allons vivre ces six prochaines années pendant lesquelles tout sera mis en oeuvre pour que ces jeux soient la vitrine que la France mérite. Et puis, ce n’est pas comme si l’ensemble des parties prenantes de ce projet n’étaient pas toutes surentraînées pour relever ce défi, n’est-ce pas !

Déjà, on sait que les budgets seront tenus

Forcément, puisque l’ensemble de l’aventure est pilotée par la plus belle brochettes de gestionnaires qu’on ait connus en France, à commencer par la socialiste Anne Hidalgo, la maire de Paris. Qui, en matière de budget serré et de comptabilité tenue au cordeau pourrait-on trouver de mieux ? Après tout, Paris nage dans les surplus budgétaires joufflus depuis qu’elle est arrivée. Ce qu’elle est parvenu à accomplir pour les Parisiens, nul doute que l’Anne de Paris parviendra à le faire pour ces Jeux.

On sait aussi que les retombées seront énormes et les bénéfices dodus

Comme toutes les éditions précédentes des Jeux l’ont prouvé, en faire des machines à cash est assez facile : les touristes se bousculeront par millions, viendront dépenser des fortunes dans les luxueux hôtels de la Capitale et claqueront avec gourmandise le reste de leur argent de poche dans les milliers de commerces et boutiques périphériques (et au-delà), notamment à Saint-Denis où une partie des activités olympiques auront lieu. D’ailleurs, compte tenu de l’impact bénéfique magistral de l’implantation du Stade de France dans cette ville il y a 20 ans, comment douter qu’une réédition de l’expérience, en plus coûteux, sera une réussite flamboyante ? Du reste, on peut aussi compter sur la population locale pour apporter sa touche si particulière à l’ensemble de l’exercice, qui ajoutera à cette réussite économique et sociétale un côté à la fois festif et citoyen, c’est certain.

Et surtout, tout le reste marche déjà très bien

Si certains ronchons se focalisent sur l’aspect pharaonique de ce projet, d’autres, plus lucides, sauront se rappeler que de toute façon, tous les autres domaines sous la responsabilité de l’Etat sont déjà très bien gérés et qu’on a donc une marge de manœuvre saine pour entreprendre ces aventures.

Ainsi, le domaine régalien est largement couvert : l’armée baigne dans le luxe et l’opulence à tel point que certains généraux rouspètent (jusqu’à démissionner !) de ne savoir que faire de ces budgets et dotations obèses, et rappellent qu’un peu de retenue et une organisation un peu plus spartiate de nos armées pourraient éviter d’avoir des soldats dodus, des matériels trop nombreux, derniers cris et toujours scandaleusement bien entretenus. Rassurons-les : l’argent de ces jeux sera justement pris à ces budgets grassouillets et ces dotations trop larges. L’armée va pouvoir retrouver sa forme de combat.

Il en va de même avec la sécurité intérieure, qu’elle soit prodiguée par nos policiers et nos gendarmes, trop bien payés, trop bien dotés et trop nombreux, dont le travail exemplaire a permis d’éviter 100% des attentats et des excès de vitesses sur les 5 dernières années au moins. On pourrait évoquer aussi tous ces Canadairs qui assurent le contrôle des feux de forêt et dont tout le monde s’accorde à dire qu’ils sont neufs, en bon état et en nombre largement suffisants.

Sera-t-il nécessaire de mettre en balance ces Jeux et l’état général, irréprochable, des infrastructures françaises, par exemple en matière ferroviaire ? Je ne pense pas. La célérité et la ponctualité avec lesquelles tous les passagers ont pu prendre leur train lors du dernier chassé croisé de Juillet/Août prouvent s’il était nécessaire que la SNCF est tenue de main de maître et que l’argent qu’on consacrera à une piscine olympique, des pistes d’athlétisme flottantes ou une Seine assainie ne servirait à rien chez l’opérateur de petits trains rigolos.

Au passage, on se réjouit d’avance de savoir que, dans six ans et pour assurer la réussite de ces jeux, les RER A, B et C seront à l’heure et desserviront toutes les gares comme prévu. Le choc, pour les Parisiens, sera fort mais, espérons-le, agréable. Moyennant une communication planifiée longtemps à l’avance, gageons que tout se passera bien (d’autant que la SNCF est mondialement reconnue en terme de communication avec ses usagers).

Mais enfin et par dessus tout, on sait que ces Jeux sont à la fois nécessaires et voués à la réussite flamboyante parce que l’Etat français sait s’occuper de ces grandes occasions citoyennes.

Certes, comme l’a rappelé en campagne notre Grand et Beau Président Emmanuel Macron, l’Etat n’est pas là pour fabriquer des lave-linges. Mais au moins l’Etat sait faire rouler les trains, construire des bateaux et, bien sûr, goudronner des pistes d’athlétisme.

Dès lors, que la joie remplisse nos cœurs de moutontribuables à l’approche d’une tonte d’ampleur biblique : les JO de 2024 échoient à Paris, et c’est supayr.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 06/08/2017 - 09:51
Lénine avait rêvé d'un paradis, Hidalgo l'a fait
N'oublions pas la circulation fluide dans Paris, s'améliorant chaque jour, qui ravira les athlètes et les spectateurs. Mais j'y pense: Hidalgo ne sera peut-être plus maire en 2024, pour recueillir les applaudissements mérités du peuple en liesse... J'en ai les larmes aux yeux.
vangog
- 05/08/2017 - 15:42
France, économie socialiste pauvre qui se paie des luxes de rich
On va finir par regretter que la famille d'Hidalgomygode ait pu quitter un pays pauvre (autrefois) pour émigrer dans un pays riche (autrefois), mais que son idéologie rétrograde est en train d'appauvrir durablement...