En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 9 heures 54 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 10 heures 27 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 11 heures 31 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 11 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 13 heures 12 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 16 heures 21 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 16 heures 44 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 17 heures 10 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 10 heures 10 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 10 heures 54 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 18 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 16 heures 14 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 16 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 16 heures 52 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 17 heures 11 min
© Reuters
© Reuters
Faux débat

Pourquoi les maladies de la SNCF n'ont pas grand chose à voir avec son statut public ou privé mais beaucoup avec sa gestion

Publié le 03 août 2017
La grande désorganisation due à une panne électrique sur un réseau de la SNCF montre certes des failles dans la société publique, mais n'ont rien à voir avec son statut. Si l'on veut soigner, c'est vers d'autres dysfonctionnements qu'il faut se tourner.
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La grande désorganisation due à une panne électrique sur un réseau de la SNCF montre certes des failles dans la société publique, mais n'ont rien à voir avec son statut. Si l'on veut soigner, c'est vers d'autres dysfonctionnements qu'il faut se tourner.

La désorganisation due à une panne électrique illustre comme le dit très bien Jean-Yves Archer la complexité de nos systèmes et la difficulté de traiter les crises qui peuvent en résulter. Je pense d’abord à tous ces agents que j’ai eu l’honneur de diriger et à leur désespoir d’entendre toutes les opinions négatives sur « leur » société depuis quelques jours. Je dis » leur » car le point fort de l’entreprise est là, dans l’engagement « cheminot » à faire rouler les trains dans les meilleures conditions à la satisfaction des voyageurs. 

Depuis quelques années, cet esprit de corps, ce sentiment d’appartenance à un entreprise d’excellence est en déclin, le voyageur ex-Président que je suis devenu peut l’observer fréquemment, et les accidents récents dont celui de Brétigny n’ont pas arrangé les choses. La fierté dans le train et le dévouement sans calcul de tous était un acquis de la SNCF et je crains que cet esprit que j’ai rencontré à tous les moments de difficulté lorsque j’étais Président soit en voie de disparition. Il est clair que j’ai vu des dizaines de techniciens arriver en pleine nuit, sans avoir été sollicités par leur hiérarchie, pour traiter un problème que l’un d’entre eux avait rencontré, en sommes-nous là encore aujourd’hui ? Les accidents récents ont montré aussi une perte de technicité avec l’usure du temps, les retraites trop précipitées, et beaucoup m’ont dit leur crainte de manque de transmission du savoir. Quand la complexité s’accroit et que la technicité va dans l’autre sens, tandis que la motivation diminue, la recherche des causes d’une panne devient de plus en plus ardue, c’est ce qu’il semble que nous ayons vécu ensemble, crucifiés par les  commentaires désastreux et les problèmes insurmontables des clients ballottés et impuissants ! 

Mais il est aussi d’autres questions à se poser car si l’on sait que les isolations électriques sont d’un diagnostic très compliqué, on peut mesurer aussi comment la surcharge due à de nouveaux trafics comme ceux de Paris-Bordeaux et Paris-Rennes risque d’occasionner des difficultés. Cet aspect des choses a été sous-évalué probablement car tandis que les capacités augmentent les budgets sont de plus en plus serrés, ce que tous les agents techniques de la SNCF dénoncent tous les jours en parlant de l’armée mexicaine pour dire comme Jean-Yves Archer sur-staffée ! A problèmes techniques complexes il faut répondre par plus de techniciens et moins de chefs, d’ailleurs avec le numérique on aura besoin de personnel interconnecté et non de supérieurs hiérarchiques. 

Enfin il faudra affronter deux difficultés majeures dans le futur. La première c’est que la SNCF marchait correctement avec un corps de cheminots, le fait de séparer les métiers y compris dans différentes entités pour des raisons philosophiques est absurde car le numérique conduit, au contraire, à faire disparaitre les « silos » constitués. La déréglementation qui veut « séparer » est contraire à la démarche de l’avenir. La deuxième est qu’il nous faut en priorité assurer la maintenance de l’outil exceptionnel que nous avons créé collectivement et arrêter de vouloir augmenter les lignes à grande vitesse tant que nous n’aurons pas effectué les travaux sur le réseau existant. J’avais averti en son temps les politiciens sur les risques insensés de privilégier la nouveauté à l’existant. Nul doute que la concomitance entre la mise en service des nouvelles lignes sur l’Ouest et la panne géante un mois après n’est pas due au hasard. Revenons aux fondamentaux de la technique travail collaboratif, compétence, transmission du savoir, suppression de niveaux hiérarchiques inutiles, et vive la SNCF !  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
SNCF, panne, Public, privé, brétigny
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 05/08/2017 - 05:00
Intérêt personnel ?
Lorsque je choisis de prendre le train pour aller de Mantes la Jolie à Paris, c'est un geste ''écologiquement responsable'', et je trouve souhaitable que les ''drogués de la bagnole'' me subventionnent, avec la taxe sur les carburants et le péage des autoroutes ! En tout cas, c'est un magnifique exemple de la redoutable connerie d'affirmer que ''le privé, c'est toujours moins cher pour l'usager'' ! Actuellement, 1% de la population possède la moitié du patrimoine. Les lecteurs d'Atlantico ne font probablement pas partie de ces privilégiés : ils auraient d'autres distractions que de dialoguer sur internet, mais ils pensent avoir un intérêt personnel à défendre ce système délirant !

vangog
- 05/08/2017 - 02:18
@Olivier62 Merci pour votre post!
Il est important que les "résistants de l'intérieur" notent et identifient les collabos du système gauchiste , car le verdict et la sentance vont bientôt tomber...
Ganesha
- 04/08/2017 - 17:14
Tarifs ''privatisés'' !
Le lien internet que j'ai indiqué hier à 18h11, n'était pas bon. Si vous allez consulter l'adresse ci-dessous, vous verrez que, par exemple, un abonnement mensuel Londres-Lutton, distance 35 miles, coûte 387 livres, en train ''privatisé'', alors que Düsseldorf-Cologne (28 miles) ne coûte que l'équivalent de 85 livres anglaises avec la DB. Et pour Paris-Mantes la Jolie (34 miles), la SNCF ne facture que 61 livres anglaises pour un mois !

http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/british-rail-passengers-rpice-hike-train-fares-europe-income-southern-virgin-gwr-a7506711.html